Lire nous fait nous évader de notre quotidien, nous transporte sur des contrées jamais visitées ou dont on n’avait aucune connaissance. Pour vos vacances, nous vous proposons de vous enivrer cette précieuse sélection réalisée pour votre plaisir.

Cet imbécile de Ludovic, Exbrayat

Ludovic est condamné à sept ans de réclusion pour vol à main armée lors d’un transfert de fonds par la banque où il était employé. Terrorisé par les femmes à la suite d’un drame d’enfance et perpétuellement en butte aux farces de ses collègues de bureau, Ludovic se renferme sur lui et se révèle à tous très timide. Sa justification ne pèse pas, puisque l’objet même est un personnage que personne n’a jamais vu : Jenny. Au terme de deux années de réclusion, on décide de relâcher Ludovic pour qu’il conduise la police jusqu’aux 368 000 francs qu’il est censé avoir volés…

L’adaptation, Michel Lambert

Le narrateur est un réalisateur de cinéma qui a décidé d’adapter le roman d’Alexandre Tišma, la jeune fille brune. « L’histoire d’un homme qui ne parvient pas à se libérer du souvenir d’une unique nuit d’amour avec une jeune inconnue à la chevelure brune ». Le réalisateur se retrouve confronté à des difficultés personnelles et professionnelles très liées. Ce livre transporte par le condensé d’enthousiasme et de mélancolie, de sentiment de vieillissement et d’abandon émanant du narrateur.

Du côté du bonheur, Ana McPartlin

Avec sa vie de famille compliquée et ses deux boulots, la vie devient étouffante pour Maisie. Son fils Jérémy, qui faisait tout pour sa famille depuis que sa mère avait réussi à se débarrasser de son mari violent, disparaît mystérieusement avec son meilleur ami. Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de sa meilleure amie Lynn, Maisie tente de remonter le temps et les événements. Au bout du fil, elle découvrira un terrible secret qui bouleversera à jamais le cours de sa vie.

Le diable s’habille en Prada, Lauren Weisberger

Andrea Sachs obtient un emploi pour le magazine de mode Runway en tant que deuxième assistante de la rédactrice en chef, Miranda Priestly. Miranda est tyrannique et ingrate. Elle prend plaisir à donner des ordres imprécis et changeants où qu’elle soit. Ce travail éloigne Andrea de sa meilleure amie Lily qui plonge dans l’alcoolisme, et de son petit-ami Alex, enseignant. Alors que la jeune femme apprend que son amie Lily est dans le coma après un accident de voiture en état d’ivresse, Andrea va devoir choisir. Va-t-elle préférer sa famille et ses amis au détriment de sa carrière professionnelle ?

Une histoire impossible, Guy Lagache

Paul de Promont assiste à une réception chez le consul de Grande-Bretagne. Fasciné par Margot, libre, belle et attirante, Paul finit par entretenir une liaison extraconjugale secrète.

Cependant, les tensions politiques, familiales et les paroles insufflées par Margot le poussent à abandonner femme, enfant et patrie pour rejoindre sa maîtresse et la Résistance naissante.

Mais dès son départ, le doute s’installe : en croyant défendre ses convictions et de se battre pour la liberté, Paul aurait-il au contraire failli à son devoir, trahi ses principes ? Margot est-elle sincère ? L’abandon de sa famille en valait-il la peine ?

L’eau de rose, Christophe Carlier

Une romancière, spécialisée dans les livres amoureux, se rend en Grèce pour se reposer. À peine arrivée, Sigrid s’apprête à coucher sur fond blanc une nouvelle histoire à l’eau de rose et elle ne songe plus à se reposer. Seulement, devant l’écran de son ordinateur, elle est distraite par son entourage, et particulièrement par une jeune fille à l’élégance théâtrale, Gertrude. Notre auteure se retrouve sans s’y attendre percée par la flèche de cupidon. Elle sent les battements de son cœur s’accélérer, elle ressent des papillons dans son ventre. Ces vacances finissent par prendre une tournure qu’on ne rencontre habituellement que dans les romans.

Maïmaï, Aki Shimazaki

La belle et séduisante Mitsuko meurt de façon subite. Cette mort surprend tout le monde, y compris les clients de sa librairie. Elle laisse derrière elle son seul fils sourd et muet, Tarô. Ce dernier est charmé par la beauté naturelle d’une jeune femme venue lui présenter ses condoléances. Hanako est une ancienne amie d’enfance, fille de diplomate. Les deux amis se retrouvent et éprouvent l’un pour l’autre des sentiments profonds et vifs, et décident de se marier. Cependant, allant de révélation en révélation sur le passé lourd et secret de sa mère, Tarô verra une ombre se projeter sur ses projets avec Hanako. Il sera condamné, comme sa mère, à porter un lourd fardeau.

Ça raconte Sarah, Pauline Delabroy-Allard

Ce livre est un roman d’amour, un amour homosexuel, éprouvé par deux femmes l’une pour l’autre. La narratrice, dont le nom ne sera jamais donné, a rencontré Sarah à un moment de sa vie où elle a l’impression d’être latente, seule avec sa fille depuis le départ de son mari. Les deux femmes se revoient rapidement et tombent amoureuses. Aucune d’entre elles n’avait jamais été engagée dans une relation homosexuelle. Mais Sarah est instable, capricieuse et elle bouge au gré de ses concerts avec son quatuor. La narratrice finit par développer une relation de dépendance envers Sarah. Celle-ci rompt brutalement, et informe plus tard qu’elle est très gravement malade. La deuxième partie du roman prend alors une autre dimension dramatique.

Anna Karénine, Léon Tolstoï

Anna Karénine est une jeune femme mariée à Alexis Karénine. Elle lui est fidèle et le couple a un jeune garçon, Serioja. Anna Karénine se rend à Moscou chez son frère Stiva Oblonski, où elle croise le comte Vronski, brillant et frivole officier, dont elle tombe amoureuse. Elle lutte un peu contre cette passion qui la ronge, mais elle finit par s’abandonner à la fougue. Enceinte de son amant, elle avoue son infidélité à son mari, prise de culpabilité et de dépression.

Ce roman dépeint les plaies cachées au sein de l’aristocratie et surtout jusqu’où les ailes de l’amour peuvent mener, chacun réagissant selon ce que le cœur et la tête peuvent supporter. Le livre est d’autant plus poignant que les faits minent encore nos sociétés actuelles.

La vie secrète des écrivains, Guillaume Musso

Après avoir publié trois romans devenus célèbres et cultes, l’écrivain Nathan Fawles annonce sa retraite et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée. Vingt années plus tard, on n’a plus aucune nouvelle de cet auteur dont les romans continuent de captiver les lecteurs. C’est alors que Mathilde Monney, jeune journaliste suisse, débarque sur l’île. Elle est décidée et déterminée à comprendre cette retraite prématurée et le secret que cache Nathan Fawles.

Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla, Jean-Christophe Rufin

Edgar se rend en URSS avec des amis. Ils rencontrent, dans un village, une jeune fille nue perchée dans un arbre. Cette fille subit la risée des gens et elle est finalement recouverte d’un sac de jute. Son regard croise celui d’Edgar. Ils se sourient et s’attachent l’un à l’autre. Edgar reviendra chercher la jeune fille, Ludmila, et l’épousera. Le couple se mariera et vivra à Paris. Là-bas, Ludmilla apprend son métier de diva en chantant avec des religieuses et Edgar construit une fortune sommaire en vendant des livres de collection. Leur histoire est pleine d’aventures, et, bien qu’amoureux, le couple divorcera 6 fois pour mieux se retrouver. On leur comptera en tout 7 mariages.

Un parfait inconnu, Danielle Steel

Nous assistons à une histoire d’amour atypique entre un homme âgé (John Henry Phillips) et une jeune fille (Raphaella). Les deux éprouvent l’un pour l’autre un amour sincère, et vivent un bonheur sans nuages sombres à l’horizon. Mais sept années après leur mariage, John est paralysé à vie. Raphaella décide de se consacrer entièrement à son mari, et s’oublie elle-même. Seulement, elle rencontre un jeune avocat qui lui promet une vie épanouie à ses côtés. Raphaella se retrouve longtemps tiraillée entre l’amour qu’elle ressent pour son mari, sa conscience qui lui reproche de laisser un homme déjà âgé en difficulté, et l’attirance qu’elle ressent pour l’avocat. Finalement, son mari lui fait comprendre qu’il ne lui en voulait pas, après tout Raphaella a encore la vie devant elle.

Cette histoire est émouvante, passionnante, et aborde un cas dans lequel la conscience est mise à rude épreuve.

Au nom du bien, Jake Hinkson

Un pasteur respecté dans l’Arkansas traîne un secret : il s’est rendu coupable en fautant avec un jeune homme, Gary. Quelque temps après, notre pasteur, Richard Weatherford, reçoit un coup de fil à une heure indue, lui proposant un marché honteux. Le jeune Gary menace de dévoiler au monde l’ignominie commise par le pasteur, si celui-ci ne lui verse pas 30 000 $ dans un délai très court. Où trouver une aussi grosse somme en l’espace de quelques heures ? Mais le pasteur tient à sa réputation et surtout à sa femme Penny et à leurs cinq enfants : sa famille ne supportera jamais un tel scandale. Il tisse alors une immense toile de mensonges pour gruger son entourage, et finit par réunir l’argent.

Il a oublié que dans une petite ville, tout le monde connaît tout le monde. Il a oublié que même éloigner un temps, allant par des chemins différents, les habitants finissent par se recroiser. Les secrets les mieux enfouis viennent en surface, et éclatent au grand jour.

Il ne resta qu’une voile rouge, Heinz Konsalik

Le tsarévitch Nicolas Alexandrovitch, futur Nicolas II, a vingt-cinq ans. Matilda Felixovna, meilleure élève de l’Académie de Danse, en a dix-huit. Leurs regards se croisent à l’opéra, où Matilda se produit publiquement pour la première fois. Ils ne se quittent désormais plus et se fréquentent. Cependant, l’héritier du trône de Russie ne peut épouser une ballerine. Malgré son mariage, les deux amants s’aiment passionnément et continuent de se voir, jusqu’au jour où la guerre éclate. Nicolas éloigne Mathilda du pays, pour la sauver à la fois de sa famille et des affres de la guerre. II regardera partir Matilda, reine de la danse, à bord d’un bateau dont les voiles sont rouges comme le sang. Les deux tourtereaux se retrouveront-ils ? Leur amour les sauvera-t-il de ce destin tragique qui s’annonce ?

En 1971, à Meudon, une vieille dame russe meurt. Dans son testament, elle dit qu’elle veut être enterrée dans une voile rouge. Ses voisins s’imaginent qu’elle était sûrement une révolutionnaire.

P.-S. I love you, Cecelia Ahern

Quand on trouve son âme sœur, le monde est un délicieux chocolat à déguster : la vie est rose. Et lorsqu’il n’est plus là, qu’est-ce qu’on devient ? Holly est très abattue par la mort de Gerry, son mari, sa raison de vivre. Elle met du temps à se remettre de ce deuil qui l’a profondément fragilisée. Mais une surprise l’attend, Gerry avait juré de ne pas l’abandonner et il a tenu promesse. Il lui a laissé une liste, 10 lettres à n’ouvrir qu’au début de chaque mois. Une note particulière transpire de chacune de ces lettres, toutes terminées par le post-scriptum : « P.-S. : Je t’aime » (P.-S. : I love you). Ces lettres lui apprendront que la vie mérite d’être vécue, malgré la perte. Grâce à ses lettres, elle s’ouvre à nouveau au monde, et elle voit sous un nouveau jour plusieurs situations, en particulier celle de son frère aîné qui a toujours semblé austère.

Juste une ombre, Karine Giebel

Cloé Beauchamp est une jeune femme que rien ne semble ébranler. Voici ses caractéristiques : séduisante, intelligente, ambitieuse, arrogante avec ses collègues, intransigeante en affaires, maîtresse de toutes situations qui se présentent à elle. Elle n’a aucune attache familiale et se sent bien ainsi.

Cependant, quelqu’un réussira à la déstabiliser. Un homme s’amusera à se jouer d’elle, de son corps et de sa raison en s’immisçant dans sa vie. Cet homme trouble ses rêves et bouscule la vie de Chloé qui n’est plus aussi pleine d’assurance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici