Wonder de R.J Palacio

wonderAge : 12 – 15 ans
Éditeur :  Pocket jeunesse (2013)
410 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Depuis qu’il est né, August Pullman est atteint d’une malformation faciale qui fait que son visage n’est comparable à aucun autre. Habitué à supporter le regard des autres, une nouvelle épreuve l’attend : il va aller au collège ! Première fois qu’il est scolarisé et lui, plus que tous autres enfants de sixième redoute cette entrée. Comment les autres vont-ils l’accueillir ? Comment sera sa première année d’école ? Quelles difficultés va t-il devoir affronter ?

Wonder est un roman qui aborde une thématique répandue en littérature jeunesse : la différence mais cette différence n’est pas de celle qu’on à l’habitude de lire (ou voir). En effet, August Pullman, le jeune héros de ce premier roman de R.J Palacio ( c’est un pseudonyme), est atteint depuis sa naissance d’une dysplasie cranio-diaphysaire, c’est-à-dire que son visage n’a pas eu un développement normal…August n’a pas de mal à accepter sa situation et il fait preuve d’un courage, d’une énergie et d’un optimisme qui nous font relativiser nos problèmes quotidiens. Par contre August a plus de mal à accepter, et on le comprend, le regard que pose les autres sur lui car ce jeune garçon suscite souvent dégoût, horreur et peur.
Dans Wonder, R.J Palacio s’attache à décrire sur une année le quotidien à l’école et dans sa famille d’August. Parfois c’est August qui parle et nous raconte les événements marquants de sa vie, d’autres fois il laisse la parole à toute une panoplie de personnages secondaires : Summer, sa meilleure amie, Jack son meilleur ami, Miranda, la meilleure amie de sa soeur, Olivia, sa soeur, Justin, le copain de cette dernière… C’est vraiment une très bonne idée car cela nous permet de connaître le regard qu’ils portent sur August et nous donne d’autres visions sur sa malformation (c’est d’ailleurs Olivia qui décrit August car celui-ci ne veut pas…). Par contre j’aurais aimé avoir les points de vue de ses parents et de Julian, un garçon qui n’apprécie pas vraiment August…ça manque un peu dans l’histoire mais ce n’est pas gênant.
Wonder est un roman linéaire qui nous détaille chaque étape marquante de la vie d’August, de son entrée en sixième à la remise des diplômes à la fin de l’année en passant par les premiers repas à la cantine, ses premiers amis, son premier Halloween au collège, son premier séjour en classe de découverte…un récit des premières fois finalement !
Au fil des pages on s’aperçoit que si August est atteint d’une malformation il n’est pas pour autant différent des autres enfants et comme ses camarades vont petit à petit s’en rendre compte, il est même intelligent, gentil et très drôle. Personnellement j’ai trouvé qu’August était un jeune pré-ado très attachant avec une force de caractère épatante.
Wonder est un roman très touchant qui traite avec justesse et sans faire dans la pitié ce thème de la différence physique. Par contre l’histoire manque un peu de rebondissements si bien que même si je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture, j’ai trouvé qu’il ne se passait pas beaucoup de choses. Je pense que R.J Palacio a d’abord souhaité avec Wonder présenter le quotidien « banal » d’un adolescent qui veut montrer qu’il est comme les autres et pour cela, Wonder tient ses promesses.
En conclusion, un roman sensible qui nous fait porter un autre regard sur notre quotidien et nous invite à réfléchir sur nos attitudes par rapport aux différences.

Vidéo de présentation :

A propos de R.J Palacio

RJ Palacio vit à New-York avec son mari, des deux-fils et ses deux chiens. Elle a travaillé dans le monde de l’édition et a toujours eu envie d’écrire. Un jour, elle a décidé de s’y mettre à fond et elle a ainsi écrit Wonder, son premier roman.http://rjpalacio.com/
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. ce livre est super j’aime l’histoire, la façon dont elle est écrite car l’on voit les différents points de vue.

  2. Je viens de lire Wonder, bien longtemps après sa parution. C’est de voir qu’un film tiré de ce livre venait de sortir qui m’a donné envie de découvrir d’abord le roman. Effectivement, ce n’est pas du tout un roman d’action mais la façon dont est abordée le thème de la différence est intéressante, surtout avec l’alternance des points de vue. C’est une écriture plutôt facile, les chapitres sont très courts et viennent justement dynamiser un récit qui ne l’est pas forcément par lui-même. C’est un bon livre pour son sujet et son approche, mais pas un coup de cœur non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.