Un Jour j’irai chercher mon prince en skate de Jo Witek

jour-prince-skateAge : 12 – 15 ans
Éditeur : Acte Sud Junior (2013)
130 pages

Note : [usr 4]

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Frédérique est une adolescente de 14 ans, un peu garçon manquée, un peu ronde, pas toujours féminine et surtout fan de skate. Oui mais voilà, comme tous les adolescents, elle aussi aimerait bien quitter son célibat pour découvrir ce qu’est l’amour et être amoureux…Sauf qu’avec son look et son caractère, ça n’est pas gagné d’avance…

Plus je lis du Jo Witek, plus j’apprécie cette auteur. Je trouve qu’elle arrive à nous plonger dans des récits de vie avec une grande efficacité et surtout que les personnages qu’elle invente dans chacun de ses romans sont criants de vérité. Dans Un Jour j’irai chercher mon prince en skate, Jo Witek a décidé d’aborder le sentiment amoureux chez les adolescents. Avec Frédérique, héroïne désabusée sur l’amour, au look de garçon manquée et au caractère bien direct, elle dépeint ces adolescentes qui cherchent dés le collège un « mec » avec qui tester les premiers émois amoureux. Le portrait est drôle, bien vu et surtout juste mais si Frédérique critique ces ados, elle est aussi à la recherche de son prince charmant, sans y croire vraiment. Comme beaucoup d’adolescents, elle ne se trouve pas belle, trop ronde, pas assez féminine, pas assez intéressante pour capter l’attention des garçons. Cependant un séjour en Normandie, chez son grand-père mourant va lui faire ouvrir les yeux et lui montrer que pour trouver l’amour, il faut non pas attendre qu’il vienne sur son grand cheval blanc (comme dans les contes de fée ! s) mais aller à sa rencontre…quand on s’y attend le moins !
Tout au long d’Un Jour j’irai chercher mon prince en skate, j’ai trouvé le message de Jo Witek a l’attention des ados tout à fait juste. J’ai aimé sa façon d’aborder l’amour collégien et la construction de soi à l’adolescence. Avec son héroïne Frédérique si proche et parfois si loin des adolescentes d’aujourd’hui, elle offre une héroïne attachante dans laquelle beaucoup pourront se retrouver. Un Jour j’irai chercher mon prince charmant est vraiment un bon remède pour tous ces ados qui désespèrent de ne pas avoir encore embrassé un garçon ou une fille à la fin du collège. Jo Witek nous dit d’être patient mais aussi d’avoir confiance en soi, en sa personnalité, de ne pas se couler dans un moule mais d’assumer ce qu’on est, dans ses goûts vestimentaires, dans ses loisirs, dans son physique car la confiance, c’est ce qui mène à tout y compris à l’amour…Elle nous dit aussi que le garçon idéal ne se cache pas forcément derrière celui qui a le plus beau physique ou le meilleur look. Un message simple mais qui va droit au but et franchement, ça fait du bien de lire des récits de vie sur l’amour qui ne sont pas des romans chick-lit, pas toujours très crédibles sur le sujet.
Un Jour j’irai chercher mon prince en skate de Jo Witek aborde non seulement l’amour et la construction de soi, mais également la famille et les rapports familiaux au moment charnière qu’est l’adolescence. En effet, sur fond de cette histoire, il y a un séjour en Normandie pour aller voir le grand-père mal connu qui est sur le point de mourir. Un séjour qui par les différentes rencontres familiales ou non, et par les différents événements qui s’y produisent, fera grandir Frédérique et l’amènera à conclure sur une fin qui pour moi résume bien le message et le fond de ce roman : Alors moi, Frédérique Peyriac, quatorze ans, je vous le dis : « Abracadabra, les filles des bois. Trouvez votre arbre dés aujourd’hui et confiez-lui vos joies, vos colères, vos déceptions et vos doux baisers réels ou imaginaires ! La chance est forcément avec vous puisqu’elle dépend de vous. » Voila qui est bien dit 😉

A propos de Jo Witek 

Jo Witek a d’abord été comédienne, conteuse et animatrice d’ateliers théâtre pour enfant. Elle a également été journaliste, rédactrice et scénariste. Elle a publié En un tour de main (2010) et Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser (2009) au Seuil Jeunesse et Tout savoir sur le sexe sans tabous ni complexes (2008) et Dico de la jeune fille (2009) à La Martinière Jeunesse. Elle vit dans l’Hérault.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.