To Your Eternity de Yoshitoki Oima

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Pika  (2017)
200 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

 

Une sphère étrange est déposée sur Terre par une entité inconnue. Elle prend la forme des choses avec lesquelles elle entre en contact. Un loup s’en approche, meurt au pied de la sphère qui va en prendre l’apparence et rencontrer un jeune garçon abandonné de tous…

Yoshitoki Oima est la mangaka qui a écrit notamment la série A Silent Voice, que j’avais bien apprécié. To Your Eternity est une histoire radicalement différente qui nous entraîne dans un univers où le fantastique, le mystique et la science-fiction semblent s’être réunis pour donner naissance à un manga chargé de surnaturel.

Le manga débute sur une sphère lancée sur le monde par une main mystérieuse ( une divinité ?). Cette sphère tombe sur la Terre et elle va prendre peu à peu l’apparence des différentes choses avec lesquelles elle entre en contact. Une de ses transformations va conduire la sphère à devenir un loup et à rejoindre le garçon qui est son maître…Ce sera le véritable début d’une étonnante aventure.

To Your Eternity est un manga qui me laisse encore songeuse après la lecture de ce premier tome. Le concept étrange, mystique, mystérieux et spirituel de cette sphère, tout comme les péripéties de ce premier volume m’a beaucoup interpellée. Je me suis interrogée sur les enjeux de la nouvelle histoire de Yoshitoki Oima. To Your Eternity semble être un manga doté d’une portée éminemment philosophique. L’évolution de cette sphère, la manière dont elle va évoluer questionne ainsi le thème philosophique de l’inné et de l’acquis chez l’homme…  un aspect qu’il ne faudra pas négliger pour comprendre le sens de l’histoire.

Si l’ambiance étrange de To Your Eternity me laisse encore un peu septique, j’ai par contre bien aimé les premières aventures de ce manga et les premiers personnages que l’on croise au fil des pages. D’abord le jeune garçon abandonné de tous dont l’optimisme m’a souvent fait sourire, et ensuite la jeune March, très attachante et rigolote malgré le destin tragique auquel elle est promise.

Du côté des dessins, j’ai trouvé la couverture sublime et j’ai beaucoup aimé la douceur des traits du dessin de Yoshitoki Oima à l’intérieur du manga malgré la brutalité de certains passages ou la dureté de son univers…

Je suis curieuse de découvrir la suite de To Your Eternity, de savoir comment l’entité va évoluer et sous quelle forme.

En quelques mots :

Le nouveau manga de Yoshitoki Oima, a qui on doit notamment la série A Silent Voice, nous entraîne dans un univers mystique dont le propos est dotée d’une grande portée philosophique. Questionnant à travers l’évolution de cette sphère tombée sur Terre, le thème de l’inné et de l’acquis, le manga nous entraîne dans les aventures de deux jeunes personnages : un garçon abandonné de tous et March, une fillette qui doit être sacrifiée. Ce premier volume me laisse songeuse et encore un peu septique mais les différentes péripéties de l’histoire m’ont séduite. Le dessin doucereux de Yoshitoki Oima colle aussi à merveille avec l’ambiance de son histoire.

A propos de Yoshitoki Oima

Née en 1989, Yoshitoki Oima est une jeune mangaka. N’appréciant pas trop l’école, elle préfère dessiner.
En 2008, elle participe à un concours de jeunes auteurs organisé par Kodansha, elle n’a alors que 19 ans quand elle remporte le 1er prix avec A Silent Voice, un manga aux thématiques singulières et difficiles : le handicap et le harcèlement scolaire. Le succès de cette nouvelle lui a permis de l’adapter en série.Elle est également l’auteur du manga To Your Eternity.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *