Terre de Brume, T1 : Le Sanctuaire des dieux de Cindy Van Wilder

Age : 12 – 15 ans

Éditeur : Rageot  (2018)

280 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Une brume épaisse et dangereuse a envahi depuis plusieurs années le monde d’Hera et Intissar. Mais un danger plus terrible encore semble menacer le fragile équilibre qui s’est instauré pour les survivants. Quelqu’un serait parvenu à maîtriser la Brume et à créer une vague peuplée de créatures ni mortes, ni vivantes, avec pour seule ambition la destruction…Héra et Intissar, l’une apprentie de l’eau, l’autre Soeur de feu, réunies par les circonstances, décident de lutter contre cette menace.

Après plusieurs romans éloignés de l’univers de la fantasy, Cindy Van Wilder revient dans ce genre littéraire avec Terre de Brume, sa nouvelle histoire. Le premier tome, Le sanctuaire des Dieux, plante à la fois les personnages mais aussi et surtout un univers, une ambiance que j’ai personnellement trouvés originaux et intrigants. En effet, le monde d’Héra et Intissar, les deux héroïnes, se caractérise par une Brume épaisse qui a presque tout recouvert : bon nombre de terres, la mer et presque toutes les réserves d’eau, ainsi qu’un grand nombre d’êtres vivants ont disparus. Manger, boire, vivre, tout simplement, sont déjà difficile pour les survivants du Bouleversement et les choses pourraient être plus terribles encore puisqu’une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes, ni vivantes, menace de tout détruire…

Ce qui m’a aussi plu dans Terre de Brume c’est ses héroïnes. Tout d’abord Héra, c’est une enfant qui a a perdu ses parents et a été recueillie par Pylos, un passeur. Elle est apprentie guerrière au temple de l’Eau . J’aime beaucoup sa détermination et son côté intrépide. Elle est aussi impulsive et sensible à la situation des autres ce qui l’amène parfois à se mettre en danger.
Dans son sillage, Intissar n’est pas en reste et apparaît toute aussi combative et déterminée. C’est une Soeur de feu et a priori elle ne peu pas être amie avec une mage de l’eau. Mais son tempérament altruiste fait qu’elle n’hésitera pas à s’échapper pour prévenir qu’une menace approche au temple de l’Eau. Intissar peut aussi communiquer avec les esprits ce qui sera déterminant dans la progression du récit.
Unies par leur courage et leur volonté de sauver les idées et les causes qu’elles défendent, Intissar et Héra vont se lier d’amitié malgré les interdits de leur communauté et braver ensemble les dangers de la Brume.

Ce premier tome de Terre de Brume m’a captivée. J’ai beaucoup aimé la touche de mythologie dans cette univers de magie, même si cela m’interroge de savoir pourquoi Cindy Van Wilder a voulu mettre cette petite touche. Le roman est très facile à lire car il est très fluide, avec sa narration qui alterne les points de vue d’Héra et d’Intissar, ainsi que les nombreuses scènes d’affrontement. L’histoire progresse vite et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer jusqu’à la fin qui nous laisse sur quelques interrogations, et en particulier sur ce qu’il va se passer pour Intissar et Héra lorsqu’elle seront face aux Semeurs…et face à Dédale, le Souffleur !

En quelques mots :

Le sanctuaire des Dieux, premier tome de Terre de Brume, le nouveau roman de Cindy Van Wilder nous plonge dans un univers intrigant et original : une brume qui recouvre tout et qui devient de plus en plus menaçante…Portée par deux héroïnes charismatiques, fortes, déterminées et courageuses, Terre de Brume, offre un récit captivant et d’une grande densité. Ne vous fiez pas aux 300 trop courtes pages de ce livre car Cindy Van Wilder nous offre vraiment un concentré d’action et vous aurez atteint la fin du roman avant de vous en rendre compte. Le final, réussi, nous laisse sur de vraies interrogations : qui sont les Semeurs ? Où est Dédale ? Que compte t-il faire ? Il faudra se montrer patient pour en savoir plus…malheureusement.

A propos de Cindy Van Wilder

Traductrice de profession, Cindy Van Wilder aime relever des défis et explorer de nouveaux horizons littéraires. Après la féérie urbaine des Outrepasseurs (Gulf Stream), dont le premier tome a remporté le prix Imaginales Jeunesse 2014, et le roman d’anticipation avec Memorex, nominé pour le PIC (Prix Imaginales Collégiens) 2017, elle s’est attaquée au récit contemporain avec La Lune est à nous (Scrinéo), paru en 2017. Cindy Van Wilder vit en Belgique.

https://cindyvanwilder.wordpress.com/

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.