Shadow, T1 : Les yeux de la nuit de Claude Merle

shadowAge :  12 – 15 ans
Éditeur :  Bulles de savon (2016)
300 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon priceminister

 

Aveugle de naissance, Léo adore résoudre des énigmes. Loin d’être un handicap, sa cécité développe sa perception dans tous les domaines et lui permet de résoudre les mystères les plus indéchiffrables. A la suite d’un cambriolage, l’adolescent commence à collaborer avec le lieutenant Laurent Halphen en échange de quoi le policier s’engage à rouvrir le dossier de la disparition du père de Léo…

C’est un héros étonnant et bluffant que nous rencontrons dans Shadow, une nouvelle série de romans policiers que l’on doit à Claude Merle, plutôt connu pour ses romans historiques. Ainsi, Léo est peut-être aveugle mais il ne tient pas à ce que les gens autour de lui s’arrête à son handicap. Il a d’ailleurs une perception surprenante de l’environnement et il ne met jamais beaucoup de temps à cerner les gens et à les percevoir, à sa manière. C’est d’abord ce personnage plein de répartie, téméraire et perspicace qui m’a séduite dès le début de ma lecture de Shadow, les yeux de la nuit. L’originalité du personnage de Léo, son étonnante maturité, sa capacité d’analyse efficace, tout comme sa faculté à résoudre les mystères plus vite que tout le monde m’ont très vite fascinée.

Dans ce premier tome, l’histoire centrale va tourner autour du père de Léo. Ce dernier a disparu il y a cinq ans et l’adolescent n’a jamais voulu croire à sa mort malgré les affirmations de sa grand-mère chez qui il vit depuis le décès de sa mère. Sa rencontre avec le lieutenant Laurent Halphen lui donne l’occasion de relancer la police sur l’enquête. Les événements vont rapidement s’enchaîner ensuite, entre résolution de petites enquêtes pour le compte de la police d’une part et progression des recherches sur la disparition du père de Léo, d’autre part.

Claude Merle a une écriture captivante et dynamique qui donne très vite un rythme effréné au roman. Il m’a suffit de quelques pages pour être totalement absorbée par les événements et me laisser entraîner dans cette histoire très bien ficelée. Tout s’enchaîne sans temps mort et avec logique. L’auteur jongle très bien entre fausses pistes, rebondissements et découvertes inattendues. L’ensemble du roman est riche, dense et ne manque pas de nous intéresser. J’ai très vite eu envie de connaître les mystères qui entouraient le père de Léo.

En quelques mots :

Porté par un jeune héros étonnant et bluffant qui a su faire de sa cécité un atout, Shadow, les yeux de la nuit est une enquête au rythme trépidant qui a su dés les premiers chapitres me tenir en haleine. J’ai très vite accroché à Léo, adolescent téméraire et avec beaucoup de répartie dont la maturité et les capacités m’ont surprise et séduite. Les enquêtes de ce premier tome sont intéressantes, à commencer par celle qui est au coeur du roman : le mystère autour de la disparition du père de Léo. Entre l’originalité de l’histoire, le dynamisme de l’écriture de Claude Merle, la vivacité de Léo et l’enquête bien ficelée, je recommande sans hésiter Shadow à tous les amateurs de polars et thrillers.

A propos de Claude Merle
Claude Merle a écrit des pièces de théâtre, des albums et des romans indifféremment pour la jeunesse et les adultes, dont la série des Héros de légende, Le temps des loups ou encore Néron, l’incendiaire.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ce livre a l’air génial 😉
    je crois que je vais l’acheter 😛 😛 😉 🙂 😆 😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *