Sang Maudit d’Ange

Age : 15 ans et +
Éditeur : Castelmore (2017)
420 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

 

Angie, 17 ans, vient d’avoir son bac et s’apprête à retrouver ses amis lorsqu’elle est attaquée dans le métro. Au moment où Angie découvre que sa vie est menacée, sa mère, la duchesse de Noaille, refait surface dans sa vie, après dix ans d’absence. Elle veut que sa fille fasse son entrée  la cour du roi Louis XXIV, au château de Versailles. Pour comprendre pourquoi on cherche à la tuer, Angie accepte et découvre les sombres intrigues de la noblesse décadente du XXIème siècle…

Une uchronie mêlée d’un fantastique très sombre, voila comment je pourrais essayer de cerner le genre de Sang maudit, roman singulier signé par le duo d’auteurs qui se cache depuis longtemps derrière le pseudonyme Ange. Uchronie d’abord puisque dans Sang maudit, la France est encore gouvernée par une monarchie et la Révolution Française n’a jamais eu lieu. Fantastique ensuite, car la jeune Angie, en cherchant à comprendre qui veut sa mort, découvre que certains nobles de la Cour sont des vampires et sorciers…

Ce qui m’a d’abord séduite dans Sang maudit c’est l’ambiance dans laquelle nous plongeons au fur et à mesure de notre lecture. Le mélange étonnant de l’uchronie et du fantastique donne un décor étonnant aux sombres intrigues de la Cour du XXIème siècle. Le mélange est aussi atypique que risqué mais le résultat m’a convaincue. J’ai bien aimé découvrir à travers les multiples rebondissements de l’histoire cette noblesse aux moeurs décadentes, qui oscille entre coutumes ancestrales et modernisme.

Ce qui m’a ensuite plus c’est la noirceur de l’histoire. Le roman nous plonge au cœur des complots et intrigues d’une Cour qui semble ne pas avoir beaucoup évoluée depuis des siècles. Un univers qui m’a rappelé mes lectures de romans historiques à la cour du roi Louis XIV notamment, période marquée par de nombreuses manigances. C’est assez original d’avoir à la fois le sentiment de plonger dans un roman historique et en même temps de voir ce passé adapté à notre modernité actuelle.

Par ailleurs, Sang maudit porte aussi bien son titre car l’histoire est aussi sombre que sanglante. La touche fantastique de ce roman va faire vivre à Angie et ses amis des situations violentes. Le choix de l’existence de vampires et sorciers est d’abord déroutant mais c’est aussi ce qui constitue un des ingrédients de l’originalité de Sang maudit. 

Enfin, ce sont les personnages qui m’ont emballée. Je me suis très vite attachée à Angie, héroïne tenace, forte et instinctive qui tente du mieux qu’elle peut de vivre avec les situations violentes dont elle sera le témoin au fil des jours. Les différentes péripéties de l’histoire d’Angie m’ont tenue en haleine : ses interrogations sur sa « marque », son désir de découvrir Versailles et son envie de se mêler à la noblesse, sont autant de choses que l’on veut comprendre aussi en tant que lecteur. J’ai aussi apprécié le personnage de Clémence, forte tête, fière de son milieu, elle n’hésite pas à revendiquer et défendre ses idées. Enfin, Matt, troisième personnage de ce trio inséparable, est plus discret. Moins présent dans le récit, sa personnalité reste floue et j’ai donc eu plus de mal à le cerner, mais il apporte à l’histoire quelques précieux rebondissements.

En quelques mots :

Sang maudit est une uchronie atypique qui réussie avec justesse le pari de la transposition de la Cour de Versaille à l’époque du XXIème siècle. J’ai bien aimé l’ambiance du roman, avec ses complots, ses intrigues et ses vampires. J’ai aussi aimé découvrir cette noblesse étonnante, dont les coutumes oscillent entre mœurs ancestrales et le modernisme. Bref, un univers sombre, sanglant,  qui m’a tenue en haleine.

A propos d’Ange

Ange est le pseudonyme commun d’Anne Guéro, née le 24 novembre 1966 à Tours, et de Gérard Guéro, né le 14 février 1964 à Clamart. Depuis leur rencontre en 1984 dans une librairie parisienne, les deux auteurs complémentaires n’ont eu de cesse de laisser libre cours à leur créativité.
Le duo travaille toujours à quatre mains et jongle avec les thèmes (fantastique urbain, heroic fantasy, polar, science-fiction…) et les supports (jeux de rôles, traductions, magazines, littérature, bande dessinée…).

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Sang maudit - Ange - RSF Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *