Rose givrée de Cathy Cassidy

Age : 9 – 12 ans
Éditeur : Nathan jeunesse  (2017)
265 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 


Jude, 13 ans, rêve d’une vie discrète, ce qui est très difficile quand on a une famille comme la sienne.

Son père est capable de débarquer à une réunion parents-profs déguisé en Elvis Presley, sa grand-mère est touchée par la maladie d’Alzheimer et sa mère, a tendance à noyer son chagrin dans l’alcool. Alors, de peur que tout ça ne se sache, Jude refuse de laisser quiconque entrer dans sa vie, en particulier Carter, ce garçon qui s’évertue à être gentil avec elle. Mais jusqu’à quel point pourra t-elle cacher son quotidien aux autres ?

Cathy Cassidy est une auteur que j’apprécie et dont les romans me paraissent toujours d’une grande justesse pour parler aux ados des problèmes du quotidien auquel ils peuvent être confrontés. Les sujets sont plus ou moins légers mais le ton est toujours, lui, chargé d’espoir. C’est en quelque sorte la marque de fabrique de cette auteur devenue incontournable en littérature jeunesse.
Rose givrée est un roman qui interpellera sans nul doute les 9-12 ans. Son thème est difficile, marquant mais non moins essentiel : l’alcoolisme et les répercussions de cette maladie sur l’entourage familial.

En effet, Jude vit dans une famille atypique mais c’est surtout la situation de sa maman qui centralise toute l’attention : elle boit beaucoup trop et provoque des catastrophes en chaîne, au point de faire de plus en plus honte à sa fille. On assiste au fil du roman à la descente aux enfers de toute une famille à cause de cette mère immature, dépressive, alcoolique et incapable de tenir ses promesses. Jude passe par tous les sentiments entre colère, espoir et résignation. La situation de Jude est très émouvante et le lecteur parvient à s’imaginer le quotidien de cette ado dépassée par la situation mais qui pour autant essaye de garder la tête froide et de faire bonne figure. Un sacré caractère !

Pour un livre jeunesse, qui plus est à destination des pré-ados, Rose givrée aborde donc des sujets forts. On y parle ainsi surtout d’alcoolisme, mais aussi de divorce (puisque Jude vit ses grands parents suite à la séparation de ses parents) et de la maladie d’Alzheimer, dont souffre la grand-mère de Jude. L’ensemble est bien traité et bouleversant. Par ailleurs, le rôle d’adulte que doit endosser Jude est très bien retranscrit.

Rose givrée est donc un des romans de Cathy Cassidy qui m’a le plus interpellée et qui mérite une attention particulière.

En quelques mots :

Le nouveau roman de Cathy Cassidy aborde un sujet difficile : l’alcoolisme. La mère de Jude est touchée par cette maladie et la descente aux enfers va envahir le quotidien de l’adolescente. On retrouve dans Rose givrée la marque de fabrique de l’auteur : un sujet difficile mais chargé d’espoir. La situation dans laquelle Jude est plongée est touchante et interpellera les 9-12 ans, mais c’est surtout la force de caractère de cette jeune fille qui nous étonnera. Jude fait face aux problèmes de sa mère avec beaucoup de maturité.
Le nouveau roman de Cathy Cassidy est donc intéressant à lire et mérite toute notre attention.

A propos de Cathy Cassidy

Cathy Cassidy a écrit son premier livre à l’âge de huit ou neuf ans, pour son petit frère, et elle ne s’est pas arrêtée depuis. Elle a souvent entendu dire que le mieux, c’est d’écrire sur ce qu’on aime. Comme il n’y a pas grand chose qu’elle aime plus que le chocolat… ce sujet lui a longtemps trotté en tête. Puis, quand une amie lui a parlé de sa mère qui avait travaillé dans une fabrique de chocolat, l’idée de la série Les Filles au chocolat est née !
Cathy vit en Ecosse avec sa famille. Elle a exercé beaucoup de métiers, mais celui d’écrivain est de loin son préféré, car c’est le seul qui lui donne une bonne excuse pour rêver !http://www.cathycassidy.com/
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *