Rentrée littéraire jeunesse 2018

Dring !!!!! Les cloches des établissements se remettent à sonner. Mais si plutôt que de parler rentrée scolaire, on s’intéressait à la rentrée littéraire jeunesse ? Personnellement, je préfère. 

 

Cette année, j’ai décidé de réunir sur cette page tous les liens vers mes chroniques des livres publiés à ce moment là. Les chroniques seront ajoutées au fur et à mesure de mes lectures et la page sera donc enrichie au fil des jours. 

Ueno Park d’Antoine Dole

Pour les 15 ans et +, Actes Sud
Genre : Récit de vie

En quelques mots : Huit voix, huit histoires qui nous donnent à voir un Japon bien différent de celui des mangas. La plume poétique d’Antoine Dole nous fait ressentir les émotions intenses de ces huit adolescents qui à l’occasion d’Hanami se retrouvent à Ueno Park et décident ce jour là, chacun à leur manière, de se regarder en face, de retracer leur histoire et de prendre la décision d’assumer ce qu’ils sont. Chaque histoire est intéressante, forte et on se rend aussi compte que ces ados là ne sont pas si différents de ceux de France et d’ailleurs, dans leur quête d’une société plus ouverte…

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Rosa Parks, elle a dit non au racisme de Florence Lamy

Pour les 12-15 ans, Scrinéo
Genre : Roman historique

En quelques mots : Figure de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, Rosa Parks a vu son destin bouleversé le 1er décembre 1955 en refusant de céder sa place à un blanc, dans le bus. Florence Lamy raconte cet événement et les jours qui ont suivi. La fiction et les faits historiques se fondent parfaitement et on se saisit très vite du contexte grâce à uneécriture pédagogique, qui nous explique les lois ségrégationnistes en vigueur dans les états du Sud des Etats-Unis. C’est très court mais l’auteure va à l’essentiel et on apprend beaucoup. J’ai notamment découvert que les bus de la ville de Montgoméry avaient été boycottés pendant 1 an !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

P.O.V ( Point Of View) de Patrick Bard

Pour les 15 ans et +, Syros
Genre : Récit de vie

En quelques mots : POV ( Point of View )  aborde un sujet sensible, tabou : l’addiction au cybersexe. L’occasion de poser la question du rapport des ados à la pornographie en passant par le récit d’une descente aux enfers pour l’un d’entre eux. Patrick Bard décrit avec réalisme l’addiction de Lucas, la violence du sevrage et la dure reconstruction. Une lecture percutante, qui ouvre à la réflexion et au dialogue. Indispensable !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Coeur battant d’Axl Cendres

Pour les 15 ans et +, Sarbacane
Genre : Récit de vie / Humour

En quelques mots :En dépit d’une thématique qui se prête plus à pleurer qu’à rire, Axl Cendres fait le pari de proposer avec Coeur battant un roman drôle sur un sujet grave. Le ton est pourtant le bon pour parler de la vie et de la mort. L’histoire tient plus du loufoque que du réalisme, avec bon nombre de situations cocasses. Les personnages eux-mêmes sont des personnalités hautes en-couleur qui donnent au récit toute sa saveur. Axl Cendres a fait le choix d’un récit optimiste, d’un roman qui se lit surtout comme un grand hymne à la vie, à l’amour, à l’amitié. Un coup de coeur !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Pour qui meurt Guernica ? de Sophie Doudet

Pour les 15 ans et +, Scrinéo
Genre : Roman historique

En quelques mots : Associée au célèbre tableau de Pablo Picasso, Guernica est avant tout une ville sacrifiée lors de la guerre civile espagnole de 1936-1939. Sophie Doudet raconte l’avant et l’après de cet événement marquant. Ses deux personnages connaîtront l’amour, la joie et la chaleur de Guernica avant d’être confrontés à la mort, l’exil, l’horreur de la guerre et les mensonges de la propagande franquiste. Pour qui meurt Guernica ?est un roman historique riche et intéressant, qui nous raconte avec beaucoup de détails cet épisode de la guerre d’Espagne. On s’attache à Maria et Tonio et leur complicité rendent la lecture agréable.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

In Real Life, T1 : Déconnexion de Maiween Alix

Pour les 15 ans et +, Milan
Genre : Dystopie

En quelques mots : Encore une dystopie ! A force, je fuis un peu. Mais In Real Life a su susciter ma curiosité et mon intérêt avec cette idée de rêves éveillés, constructibles et de monde ultra-connecté. J’ai eu plaisir à lire ce premier tome même si on y retrouve tous les topoï des dystopies ( société en apparence bénéfique à ses habitants, rebelles prêts à faire tomber le système, personnage principal qui passe de l’autre côté de la barrière et joue un rôle majeur dans la révolte en construction).
J’ai notamment apprécié le fait que Lani n’est pas convaincue d’emblée par le discours des rebelles et qu’il faille attendre la fin pour qu’elle sente que le monde d’où elle vient n’est pas tout blanc. Il y a quelques longueurs cependant.
Enfin, In Real life questionne sur des sujets actuels, à commencer par le contrôle des gouvernements sur une population et le pouvoir des nouvelles technologies sur nos capacités à juger et prendre des décisions…

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Le Goût amer de l’abîme de Neal Shusterman

Pour les 15 ans et +, Nathan jeunesse
Genre : Récit de vie

En quelques mots :Le Goût amer de l’abîme est un roman singulier, qui nous plonge dans les pensées décousues de son personnage principal, Caden, atteint de schizophrénie. L’intérêt c’est qu’il nous permet de découvrir les sensations que provoque cette maladie mentale et de comprendre son fonctionnement. Pour cela Neal Shusterman s’appuie sur le va-et-vient de deux récits : Caden sur un bateau pirate, sur une mer agitée, à la recherche d’un trésor mais en proie à un capitaine et son perroquet très ambivalents. Puis, Caden, hospitalisé pour ses troubles psychiatriques.
Les points faibles de Le Goût amer de l’abîme, c’est le côté très plat du roman, son absence d’intrigue et les passages très décousus sur le navire, qui finissent par nous laisser perplexe.
Un roman à conseiller à ceux qui veulent comprendre la schizophrénie.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

La Vie dure trois minutes d’Agnès Laroche

Pour les 12-15 ans, Rageot
Genre : Récit de vie

En quelques mots :La Vie dure trois minutes est un roman touchant qui évoque le deuil, la perte d’une amie et la reconstruction. Construit sur l‘alternance passé/présent, l’histoire raconte comment l’amitié entre Chloé et Automne s’est construite et déconstruite le temps d’une année. Cela donne du rythme à ce récit qui nous tient en haleine autour de cette question :  Pourquoi Automne n’arrive t-elle pas à exprimer sa tristesse depuis la mort de Chloé ?
La lecture est fluide et touchante. La Vie dure trois minutesse lit très rapidement et on est captivé par la relation entre Chloé et Automne mais aussi Mehdi et Automne. Je regrette cependant le côté un peu prévisible de la fin, je m’attendais à quelque chose de plus singulier.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

La Fille d’avril d’Annelise Heurtier

Pour les 12-15 ans et 15 ans et +, Casterman
Genre : Récit de vie, roman historique

En quelques mots : Un roman sur la vie des femmes dans les années 60, en France, qui est aussi une vraie claque. On y découvre une société qui cantonne les femmes dans leur rôle d’épouse, mère et ménagère. L’histoire de Catherine, cette ado qui veut pouvoir courir comme les hommes et s’émanciper des carcans, est un reflet du quotidien de ces jeunes filles qui, dans ces années là, décidèrent de se poser des questions sur leur place vis-à-vis des hommes, dans la société.
La Fille d’avril est une lecture très enrichissante, qui permet de découvrir une époque, pas si lointaine mais différente. En tant que femme, je suis soulagée de voir que notre société a évolué, tout en étant convaincue que je dois à Catherine et aux autres qui firent comme elle, énormément. Même s’il reste encore beaucoup à faire !
Annelise Heurtier avec La Fille d’avril offre sans conteste une histoire déroutante pour de jeunes lecteurs mais c’est aussi un portrait très documentée de la vie d’une jeune fille dans les années 60. Une lecture cruciale pour ne pas oublier l’histoire de l’émancipation de la femme !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Journal d’une fille chien de Laura Jaffé

Pour les 12-15 ans, La Ville brûle
Genre : Dystopie

En quelques mots :Cette dystopie est une réécriture pertinente des terribles heures sombres de la Seconde guerre mondiale et notamment du sort réservé aux personnes handicapées et juives. En 2038, le fascisme est à nouveau à notre porte et un gouvernement totalitaire décide d’instaurer la ségrégation génétique. Josépha, déclarée non conforme car atteinte d’hypertrichose (forte pilosité sur tout le corps) raconte dans son journal intime comment sa vie se trouve bouleversée et comment elle devient malgré elle l’héroïne d’une émission de télé-réalité à sensation…
Le roman est court mais très efficace. Tous les éléments pour mettre en scène ce fascisme sont là.  Une lecture percutante, terrifiante et glaçante, très bien construite et écrite.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Le Courage d’être moi de Marianne Rubinstein

Pour les 9-12 ans, Nathan jeunesse
Genre : Récit de vie

En quelques mots : Le Courage d’être moi est un roman court, facile à lire, qui met en scène deux personnages que tout oppose mais liés par une tendre amitié. Joseph, qui manque de confiance, trouve un modèle en la personne de Manon, une adolescente à la personnalité bien affirmée. L’un et l’autre vont s’entraider, Joseph en aidant Manon à retrouver ses origines familiales et Manon en aidant Joseph à prendre confiance. Une belle et touchante petite histoire, ancrée dans son temps, proche de quotidien et des préoccupations des ados d’aujourd’hui.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

La Tête sous l’eau d’Olivier Adam

Pour les 12-15 ans et 15 ans et +, Robert Laffont
Genre : Récit de vie

En quelques mots :Premier roman young-adult pour Olivier Adam et une réussite totale. On est touché par cette lecture qui met en scène un adolescent confronté à la disparition puis réapparition de sa grande-soeur, irrémédiablement transformée. Portée par une écriture fine et sensible, La Tête sous l’eau, est une lecture qui tire sa force de ce ton plein de justesse. Olivier Adam fait passer beaucoup d’émotions et son histoire nous touche. Rien n’est oublié, le thème, difficile, est traité dans toute sa globalité. Jusqu’au bout on est prit par les mots de l’auteur, l’histoire des personnages.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

La Vie commence aujourd’hui de Christophe Léon

Pour les 15 ans et +, La Joie de lire
Genre : Récit de vie

En quelques mots : Un roman touchant qui plonge le lecteur dans les pensées de Clément, un adolescent brillant et prisonnier de son corps à cause de la maladie dont il souffre. Le texte est écrit avec toute la rage et la colère que ressent Clément vis à vis de sa situation, mais aborde aussi sa volonté de connaître enfin l’amour et partager un peu de tendresse avec une personne. Or son handicap l’empoisonne lui et aussi ses relations avec les autres, l’empêchant d’avancer et d’évacuer ses émotions négatives. La Vie commence aujourd’hui est ainsi un roman sur l’amour et le handicap, parfois difficile à conjuguer ou que les proches du malade mettent de côté.L’histoire permet enfin de découvrir une profession méconnue, tabou voire mal comprise : les assistants sexuels. C’est déroutant et j’ignorais que cela existait mais j’ai compris tous les enjeux de leur métier à travers l’histoire de Clément.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Nos Vies en mille morceaux d’Hayley Long

Pour les 12-15 ans, Gallimard jeunesse
Genre : Récit de vie

En quelques mots : Un roman bouleversant sur deux adolescents confrontés au deuil de leurs parents. La relation entre ces deux frères est touchante et Hayley Long évoque avec justesse et poésie, la perte, le temps nécessaire pour accepter la disparition de proches et l’importance de l’entourage dans la reconstruction. La galerie de personnages que l’on croise dans Nos Vies en mille morceaux est attendrissante et tous sont attachants. Une lecture très émouvante.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Tout est vrai de Lygia Day Penaflor

Pour les 15 ans et +, Albin Michel Wiz
Genre : Thriller

En quelques mots : Se présentant comme un dossier, Tout est vrai met en scène deux histoires imbriquées l’une dans l’autre. La forme et le fond de ce roman sont étonnants et le lecteur devra assembler les morceaux de ce puzzle pour comprendre les tenants et aboutissements de cette histoire. Le récit est rapidement prenant et même s’il on devine facilement le secret du personnage central, on est aussi fasciné par le jeu de manipulations de Fatima Ro et cela nous tient en haleine. Une lecture très bien écrite et menée !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

Une Mémoire de roi de Mathieu Burniat et Sébastien Martinez

Pour les 12 – 15 ans, Premier Parallèle.
Genre : Bande-dessinée

En quelques mots : J’ai commencé Une Mémoire de roi un brin dubitative au départ. L’idée qu’on puisse améliorer ses performances de mémorisation avec la simple lecture de cette bande-dessinée me paraissait trop beau pour être vrai. Mais finalement je me trompais et j’ai découvert au fil de ma lecture des moyens mnémotechniques aussi étonnants que très efficaces et faciles à mettre en place !

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

 

La Spirale de Sophie Bénastre

Pour les 9-12 ans, Oskar éditeur
Genre : Récit de vie

En quelques mots : La Spirale est une histoire sensible et touchante, qui permet d’évoquer le sort de ces enfants obligés de vivre dans la rue. Cela ne pourra qu’émouvoir les plus jeunes qui seront les premiers lecteurs de ce très court roman. On apprécie la relation entre Lou et Joshua. Le duo est crédible et fonctionne bien. Côté style, le texte est très facile d’accès.
J’ai juste été un peu déçue par la fin, trop optimiste et pour moi pas réaliste.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

 

Je ne te crains plus Alycia ! de Michèle Bayar

Pour les 9-12 ans, Oskar éditeur
Genre : Récit de vie

En quelques mots :Un très court roman pour aborder avec les plus jeunes la question du harcèlement. La trame narrative est assez simple et permet très vite aux jeunes lecteurs de s’approprier cette lecture. On s’identifie vite à Jade et on ressent aussi sa souffrance. Le comportement d’Alycia ne pourra qu’agacer et donner envie de riposter ! Michèle Bayar insiste sur les sentiments de honte, de culpabilité et de peurqui poussent les victimes à ne rien dire. Tout finira bien lorsqu’elle osera enfin révéler son mal-être.

LIRE LA CHRONIQUE DE CE LIVRE SUR LIRADO

     La sélection s’enrichie au fil de mes lectures. Revenez dans quelques jours pour consulter de nouvelles chroniques de la rentrée littéraire jeunesse 2018 !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.