Pour qui meurt Guernica ? de Sophie Doudet

Age : 15 ans et +

Éditeur : Scrinéo (2018)

220 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Espagne, 1937. La guerre civile fait rage. Alors que les rebelles du général Franco ont conquis une grande partie du Pays basque, Maria est envoyée par ses parents dans la petite cité de Guernica, pour l’éloigner du danger. Mais l’Histoire va en décider autrement… Elle rencontre Tonio, adolescent romantique et poète à ses heures perdues. Ensemble, ils découvrent la passion, la mort et l’engagement politique. 

Guernica, un nom qui résonne dans l’esprit de certains. Pour moi je pense immédiatement au tableau éponyme de Pablo Picasso puis à l’histoire qu’il représente. En effet, Guernica est avant tout une ville espagnole du pays basque dont la célébrité est liée à un événement tragique : le bombardement de la ville, survenu le 26 avril 1937, au coeur de la guerre civile espagnole qui opposait les troupes du général Franco, aux Républicains.

Sophie Doudet débute son récit quelques mois avant que Guernica ne soit totalement pilonnée et rasée. Nous sommes en janvier 1937 et Maria est à bord d’un train en direction de la ville. Elle a dû quitter ses parents dans la précipitation face à la menace de la guerre dans sa ville natale. Mais cette jeune adolescente au tempérament fort et politiquement engagée a du mal à accepter cette situation et veut lutter pour la République. Arrivée à Guernica, elle veut faire entendre sa voix et se battre. Elle entraîne dans cette lutte Tonio, un ado rêveur et le fils de la famille qui l’a accueillie.
Mais le 26 avril 1937, le bombardement de Guernica vient prendre par surprise les deux adolescents et les condamnent à l’exil. Ils devront affronter bien des obstacles et le premier d’entre eux sera de faire comprendre que le bombardement de Guernica a été perpétré par Franco et non par les Républicains, comme l’explique la propagande qui sévit dans toute la presse nationale et internationale de l’époque…

Pour qui meurt Guernica ? suit une trame linéaire, avec un « avant » et un « après » le bombardement de la ville. La première partie plante le décor de la cité, présente les deux personnages principaux et nous plonge dans l’ambiance bienveillante et chaleureuse de Guernica. La seconde partie est plus sombre puisque Maria et Tonio sont confrontés à la mort, l’exil, l’horreur de la guerre et les mensonges de la propagande franquiste.

Pour qui meurt Guernica ? est une lecture qui séduira surtout les amateurs de romans historiques car l’événement est au cœur de l’intrigue et longuement décrit, avec de nombreuses indications géopolitiques sur cette période. La relation que noue Maria et Tonio permet cependant de romancer le propos et donne au récit son côté agréable à lire. Par ailleurs, Sophie Doudet a su aussi donner du rythme à la narration, en alternant moments de tension et d’apaisement. J’ai trouvé que le récit était très intéressant et il m’a surtout permis de mieux connaître cet événement de la guerre civile espagnole, dont je ne connaissais que les grandes lignes.

En quelques mots :

Associée au célèbre tableau de Pablo Picasso, Guernica est avant tout une ville sacrifiée lors de la guerre civile espagnole de 1936-1939. Sophie Doudet raconte l’avant et l’après de cet événement marquant. Ses deux personnages connaîtront l’amour, la joie et la chaleur de Guernica avant d’être confrontés à la mort, l’exil, l’horreur de la guerre et les mensonges de la propagande franquiste. Pour qui meurt Guernica ? est un roman historique riche et intéressant, qui nous raconte avec beaucoup de détails cet épisode de la guerre d’Espagne. On s’attache à Maria et Tonio et leur complicité rendent la lecture agréable.

A propos de Sophie Doudet

Sophie Doudet enseigne la littérature et la culture générale à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence. Elle est l’auteure chez Scrineo du roman Un ado nommé Rimbaud, et de plusieurs biographies chez Gallimard (Churchill, Malraux, Albert Camus, Madame de Staël). Elle écrit régulièrement dans la revue de culture générale l’éléphant.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.