Les Pluies de Vincent Villeminot

pluiesAge :  12 – 15 ans
Éditeur :  Fleurus (2016)
360 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon priceminister

 

Depuis plus de huit mois, il pleut. Ce jour là pourtant la vie de Kosh et Lou, sa meilleure amie, bascule. Leur village est menacée, ils doivent fuir et se retrouvent livrés à eux mêmes parmi la foule des exilés. Comment survivre ? Comment rester unis quand le monde sombre sous vos yeux? Comment se retrouver si on se perd ? Comment tenir face aux drames que cette situation extrême provoque ? Les épreuves qui attendent Kosh et Lou vont les projeter violemment dans le monde des adultes.

C’est dans un monde similaire au notre que prend place le nouveau roman de Vincent Villeminot : Les Pluies. Il s’agit, au passage, que d’un premier tome, le deuxième volume est prévu pour février 2017. Après l’aventure U4, l’auteur continue d’explorer le roman post-apocalyptique sous un angle cette-fois écologique. En effet, de façon très crédible, Vincent Villeminot imagine une terre ravagée par les pluies depuis de longs mois. L’eau monte, inexorablement, et de nombreuses populations se retrouvent sur les routes, en quête d’un bateau pour les accueillir. Kosh et Lou, deux ados de la campagne, vont être eux-même projetés dans cette réalité impitoyable qui a fini par les rattraper. Livrés à eux-mêmes, ils doivent aussi s’occuper de leurs frères et petite sœur respectifs : Noah, Malcom et Ombre.

Le réalisme troublant du contexte de Les Pluies fait évidemment froid dans le dos dés les premières pages du roman. Vincent Villeminot décrit une situation qui sonne vraie et c’est ce qui m’a le plus intéressée dans cette lecture. J’ai bien aimé découvrir la manière dont Lou et Kosh vont devoir se débrouiller face à toutes les épreuves auxquelles ils sont confrontés au fur et à mesure que le temps passe et que la situation devient de plus en plus intenable. Surpopulation, promiscuité, manque de nourriture, petits truands, nouvelles règles, condition sanitaire, paysages transformés… Vincent Villeminot a pensé à tous les détails pour que ce dérèglement climatique soit crédible.

Le roman se divise en cinq parties dont une troisième qui est particulièrement originale puisque Kosh écrit des lettres à Lou. C’est touchant même si j’ai trouvé que la manière dont s’exprimait Kosh était un peu trop littéraire et adulte, assez éloignée de la manière dont pourrait écrire un adolescent de 14 ans…même dans un livre. Les autres parties sont rédigées à la troisième personne du singulier et nous permettent d’avoir une vision globale de l’histoire même si nous vivons surtout l’histoire aux côtés de Kosh. Cette division permet en tout cas de donner du rythme à l’histoire.

Les Pluies est un roman post-apocalyptique qui devrait plaire aux amateurs du genre mais c’est aussi une jolie histoire d’amour toute en retenue entre Kosh et Lou. On est très loin d’un scénario « cul-cul la praline » et Vincent Villeminot nous séduit vraiment avec cette belle rencontre et histoire entre les deux adolescents. L’histoire parle aussi de confiance les uns envers les autres et de ténacité face à l’adversité.

En quelques mots :

Le nouveau roman post-apocalyptique de Vincent Villeminot, Les Pluies, nous entraîne dans un monde similaire au notre où il pleut depuis huit mois. Rattrapés par la réalité de ce terrible dérèglement climatique, Kosh et Lou, vont être livrés à eux-mêmes et vivre bien des épreuves. Les amateurs de ce genre de roman trouveront leur compte avec Les Pluies, Vincent Villeminot a pensé à tous les détails pour que le dérèglement climatique soit crédible : surpopulation, promiscuité, manque de nourriture, petits truands, nouvelles règles, condition sanitaire, paysages transformés… le tout sur fond d’une histoire d’amour touchante entre Lou et Kosh.

A propos de Vincent Villeminot

Vincent Villeminot vit dans les Alpes françaises, sur les bords du Lac Léman, depuis sept ans. Ancien prof d’écriture au Caire, ancien journaliste de rue à Paris, il est désormais auteur à temps plein, pour les adultes comme les plus jeunes (journalisme, polar, contes). Il est notamment l’auteur de la trilogie Instinct, du diptyque Réseau(x) et il a participé à l’aventure U4.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Superbe critique. Du coup ta préférence va ou copain de la fille du tueur ou aux pluies ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *