Les Pierres de fumées, T3 : La Rédemption d’Eric Boisset

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Magnard jeunesse (2016)
430 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

blanc

La guerre fait rage dans les Royaumes Humains et la résistance s’organise. Alors qu’Eshan est envoyé dans le Septentrion où l’attend le spectre d’un passé douloureux, Gaïr parlemente avec la Guilde Sorcière.
De son côté, Eléa, devenue une magicienne puissante, part à la recherche de Liam. Se doute-t-elle qu’au même moment, celui-ci s’apprête à lever le voile sur la tragédie qui a marqué leur enfance ? Qu’il semble loin, le temps de l’innocence, pour les jumeaux de Najal Gann !
Si les armées humaines luttent vaillamment contre l’envahisseur reptilien, la victoire est loin d’être acquise. En grand secret, Chyle masse déjà ses troupes autour de la forteresse de Mitylia…

Le premier tome de Les Pierres de fumées avait été une très belle découverte, le deuxième une petite déception mais j’avais quand même envie de connaître le destin qui attendait Liam et Elea confrontés, à la fin de La Révélation, a bien des difficultés. Dans La Rédemption, le troisième et dernier tome de la trilogie d’Eric Boisset, nous retrouvons donc nos deux jeunes héros là où nous les avions laissés. Liam s’est enfui pour secourir son père, prisonnier du Roi Chyle alors même que l’île de Porphyria était attaquée et les mystagogues, trahis par l’un des leurs, contraints à fuir. Tandis que de son côté Eléa, après avoir échappé à ses kidnappeurs et à Ny Angouti, a rejoint les pijuks, des reptiles pacifiques et poursuit son initiation auprès d’une vieille chamane. Frère et soeur vont très rapidement être rattrapés par les différents conflits qui ont éclatés dans le royaume …

J’ai été plus emballée par ma lecture de ce troisième tome que celle du tome 2. Il faut dire que le rythme s’accélère beaucoup et qu’Eric Boisset met a profit son univers foisonnant pour conclure son histoire. Toujours sur le même principe que les deux tomes d’avant, on découvre le destin et l’histoire d’Elea et Liam tour à tour, ce qui permet de garder sur le récit une vision globale. Les rebondissements sont plus nombreux tout comme les scènes d’action. La lecture de ces plus de 400 pages se révèle prenante et intéressante car on a envie de savoir comment le destin de Liam et Elea ainsi que le conflit ancestral vont évoluer.

Eric Boisset fait également vivre à ces deux adolescents, devenus à présent de jeunes adultes, leurs premiers émois amoureux. Liam avec l’intrépide Galawynth, Eshan et Kvarina tandis que Tobias cherche à conquérir le coeur d’Elea… Plus familier avec les nombreux personnages qui peuplent l’histoire depuis le début, on s’attache aussi davantage à eux dans La Rédemption. Le choix de rappeler au début du roman les péripéties du tome 1 et 2 est aussi très judicieux et permet de rapidement reprendre ses marques et replonger plus aisément dans le cœur de l’histoire et de l’action. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on est un gros lecteur !

En quelques mots :

Ultime tome de la trilogie Les Pierres de fumées, j’avais un peu d’appréhension en débutant ma lecture de La Rédemption, ayant été déçue par le tome 2. Mais Eric Boisset a su me faire renouer avec sa trilogie. Plus riche en rebondissements et en actions, ce dernier volet de la trilogie m’a emballée. J’ai eu plaisir à suivre tour à tour le destin de Liam et Elea et à voir comment tout ceci allait s’achever après les avoir suivi aussi longuement. Eric Boisset a su tirer parti de son univers foisonnant, les personnages nous sont à présent plus familiers et aussi plus attachants ce qui permet de donner à la trilogie Les Pierres de fumées, une très bonne et prenante conclusion.

A propos d’Eric Boisset

Eric Boisset est auteur pour la jeunesse. Amateur des biographies falsifiées, il ne laisse que peu d’indices sur sa véritable identité. Il serait né le 8 Août 1965 à Valence. Il est auteur d’une dizaine de romans pour la jeunesse dont La Trilogie d’Arkandias, adaptée en 2014 au cinéma.

http://eric-boisset.com/

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *