Les Petites reines de Clémentine Beauvais

petites-reinesAge : 12 – 15 ans
Éditeur : Sarbacane (2015)
280 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon chapitrepriceminister

 

Cette année, Mireille, Astrid et Hakima ont été consacrées « boudins de l’année » sur Facebook. Loin de se laisser abattre par ce concours des mochetés, les trois filles décident de se lancer un défi : se rendre à Paris en vélo et en vendant du boudin afin de « gate-crasher » la célèbre garden – party du 14 juillet qui se tient à l’Élysée…

Difficile de passer à côtés des critiques unanimement dithyrambiques de Les Petites reines. Le roman n’en finit pas de séduire et de conquérir de nouveaux lecteurs. Il se murmure même qu’une adaptation cinématographique serait envisagée… Il faut dire que Clémentine Beauvais adopte un ton jubilatoire et transforme ce qui aurait pu être un drame, en véritable comédie.

Tout commence avec un concours de mochetés sur Facebook, « les boudins de l’année », organisé pour la troisième année consécutive par Malo. Deux fois médailles d’or et cette fois-ci seulement médaille de bronze, Mireille Laplanche, la narratrice, assume totalement et en serait presque fier. Mais pour Astrid et Hakima, respectivement médaille d’argent et médaille d’or, la pilule est plus amère. Il faut dire qu’elles n’ont pas l’expérience de Mireille, ni son recul ! Alors pour leur redonner le sourire, Mireille leur lance un défi : rejoindre Paris à vélo pour la garden-party du 14 juillet à l’Élysée. Mais derrière le défi, chacune a sa propre motivation : retrouver son père biologique pour Mireille, rencontrer son groupe fétiche, Indochine, pour Astrid et rendre à sa famille son honneur pour  Hakima. Accompagnées du frère de cette dernière, Kader, en fauteuil roulant, les voila qui se lancent dans un road-trip décalé…

Le moral dans les chaussettes ? Une remarque qui ne passe pas sur son look ? son apparence ? foncez-sur Les Petites reines, le roman idéal pour retrouver le sourire.
Optimiste, plein de pep’s et de bonne humeur, l’histoire met en scène trois adolescentes aux caractères différents qui vont peu à peu composer avec humour et autodérision sur leur prétendue mocheté. Loin de s’apitoyer sur leur sort, les trois filles font fi des critiques pour aller de l’avant et se lancer dans de nouvelles expériences. En effet, dans ce récit, les trois amies ne penseront jamais à vouloir changer de corps, ni d’apparence mais au contraire assumeront leurs défauts avec un joyeux optimisme. Clémentine Beauvais égratigne au passage le culte de la beauté et de l’apparence, vantée à tour de bras dans les magasines, les médias puis dans les cours de récré…

Ce qui rend Les Petites reines si savoureux, c’est aussi sa narration. Clémentine Beauvais donne la parole à Mireille, la leader du groupe. Avec un sens de la répartie et une auto-dérision qui résiste à toutes épreuves, elle est depuis longtemps armée face aux critiques. L’humour de Les Petites reines vient sans aucun doute de ce personnage insolent et impertinent qui donne au roman tout son côté hilarant.

Un roman drôle, mais aussi un roman qui donne à réfléchir. Sur la beauté, sur les réseaux sociaux, sur les moqueries entre élèves mais aussi sur le buzz car avec leur périple, Mireille et les autres finissent bien sûr par attirer l’attention des médias. Clémentine Beauvais touche à toutes ces thématiques dans Les Petites reines avec succès.

En quelques mots :

Depuis sa sortie, les critiques sont unanimement positives pour Les Petites reines. Un succès amplement mérité tant le roman est jubilatoire. L’histoire raconte comment trois adolescentes ( Mireille Laplanche, Astrid et Hakima) élues « boudins de l’année » sur Facebook, décident de se lancer un défi : rejoindre, sur des vélos, Paris pour s’incruster à l’Elysée ! Le road-trip se transforme en une savoureuse comédie. Un livre qui se lit avec un plaisir non dissimulé et qui tire sa force par les multiples petites critiques glissées entre les lignes. Le personnage insolent et impertinent de Mireille Laplanche, la narratrice, parfait ce roman hilarant. Une petite pépite à lire pour retrouver le sourire !

A propos de Clémentine Beauvais

Clémentine Beauvais est une auteure française née en 1989. Son premier livre a été publié en 2010. Elle vit actuellement à Cambridge, en Angleterre, où elle termine un doctorat.
Passionnée de littérature jeunesse, elle est publiée en France chez Talents Hauts, Alice et Sarbacane, et en Angleterre chez Hodder Children’s Books. Elle écrit pour tous les âges, des plus petits aux jeunes adultes.

http://www.clementinebeauvais.com/

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.