Petit pays de Gaël Faye

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Grasset (2016)
145 pages

Note : 5 Stars

Acheter en ligne :

amazon

blanc

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi. Fils d’un père français et d’une mère rwandaise, il vit avec eux et sa petite soeur Ana dans un confortable quartier d’expatriés. Cette année là, son quotidien tranquille d’enfant va peu à peu se faire rattraper par l’Histoire. En effet, le Rwanda, pays voisin, puis bientôt le Burundi lui-même sont victimes de la violence entre Hutus et Tutsi. 

Grand vainqueur du Goncourt des lycéens (entre autres), Petit Pays est le premier roman de son auteur, Gaël Faye, qui est aussi un chanteur. Il partage avec son jeune héros Gabriel son année de naissance (1982), son pays (le Burundi) et le contexte de l’histoire mis en scène dans Petit Pays. Pour autant, Gaël Faye n’a pas écrit un roman autobiographique, cherchant surtout à témoigner de l’ambiance de l’époque, replonger dans les souvenirs et les sensations de l’époque, témoigner d’un temps révolu, d’un paradis perdu.

Petit Pays est un roman court dont la narration laisse clairement entrevoir deux parties dans l’histoire. La première est celle de l’insouciance de l’enfance avec les souvenirs familiaux et amicaux de Gabriel. L’ambiance est plutôt heureuse et Gaël Faye s’attache surtout à nous plonger dans le quotidien de son jeune héros, à nous faire partager ses émotions et ses moments de complicité avec ses copains. Dans la seconde partie, le ton est plus dur. Gabriel est confronté de plein fouet à l’Histoire, à la guerre au Rwanda et à son irruption au Burundi. Lui qui ne se voyait qu’enfant, devient aux yeux de certains un métis, un tutsi, un français.

L’écriture de Gaël Faye dans Petit Pays est touchante et c’est ce qui fait son succès. On arrive très rapidement à se glisser dans la tête de son jeune héros, partageant avec Gabriel quelques instants de son enfance, nous replongeant avec un peu de nostalgie dans la notre et nous faisant découvrir le charme méconnu du Burundi. Lorsque la guerre éclate, la violence du contexte, perçue par le regard de l’enfant toujours, se devine entre les lignes et dans les silences. Au fur et à mesure de l’histoire, on est de plus en plus ému et bouleversé. Le début est assez classique, la dernière partie de Petit pays m’a vraiment prise aux tripes, me replongeant dans des émotions fort semblables à celles ressenties lors du visionnage du film Hôtel Rwanda.

En quelques mots :

Petit Pays est un roman touchant et émouvant qui nous entraîne dans le quotidien de Gabriel, enfant de 10 ans confronté en 1992 à la guerre entre Hutus et Tutsi au Rwanda puis dans son propre pays, au Burundi. Après une première partie dans lequel Gaby évoque ses souvenirs d’enfance, le récit bascule dans un second temps pour nous confronter à la guerre. Le ton devient plus dur et frappant. La lecture de Petit pays est vraiment marquante. L’écriture de Gaël Faye y contribue largement en nous faisant partager les émotions et interrogations de son jeune héros au gré des mouvements de l’Histoire.

A propos de Gaël Faye

Franco-rwandais, Gaël Faye est auteur compositeur interprète de rap. Aussi influencé par les littératures créoles que par la culture hip hop,  il sort un album en 2010 avec le groupe Milk Coffee & Sugar (révélation Printemps de Bourges). En 2013 paraît son premier album solo,  Pili Pili sur un Croissant au Beurre. Enregistré entre Bujumbura et Paris, il se nourrit d’influences musicales plurielles : du rap teinté de soul et de jazz, du semba, de la rumba congolaise, du sébène… Petit pays est son premier roman.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *