Paris-Bagdad d’Olivier Ravanello

paris-bagdadAge : 12 – 15 ans
Editeur : Grasset jeunesse ( 2007 )
170 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Alors qu’il est en vacances chez sa tante, journaliste à Paris-Match, Jules, 16 ans, apprend que celle-ci doit partir au plus vite réaliser un reportage à Bagdad. Contrainte de l’emmener avec elle, Magali embarque son neveu pour la ville en guerre.
Jules se retrouve à l’Hôtel Palestine où il découvre le quotidien des journalistes, tandis que dehors se passe ce qu’il voyait de loin devant sa télévision : chars, Américains, enlèvements…
Il croise rapidement la route d’un jeune Irakien, Bilal, avant de découvrir que celui-ci s’est fait enlever. Il décide de lui venir en aide par tous les moyens…

L’intérêt de ce livre ne réside pas dans l’histoire mais dans ce que l’histoire permet au lecteur de découvrir au plus près d’un monde lointain et en guerre. Jules, 16 ans, est un adolescent confronté à un moment de son existence à la guerre et à ce qui va avec : la mort, les enlèvements, les combats…

L’histoire écrite par Olivier Ravanello n’est pas une folle épopée, aux multiples rebondissements, au contraire, proche de la réalité, elle suit son chemin et se tisse au hasard. Un peu comme la vie… Ceci dit, l’action est quand même bien présente !

Ce qui m’a séduit dans ce roman assez court et rapide à lire, c’est le fond. Ce fond journalistique. C’est une sorte de reportage romancé. Enrichi même de quelques documents et photographies couleurs.

Avec Paris-Bagdad, Olivier Ravanello explique quelque chose de difficile à faire comprendre aux adolescents, dans un langage simple, sans que le lecteur ait l’impression que l’auteur se moque de lui.
Il y a un petit passage qui m’a profondément marquée, il parle de ces jeunes soldats Américains à Bagdad. On se demande pourquoi ils restent là, s’ils combattent vraiment pour la démocratie ?… Voici la réponse apportée par un journaliste du roman :

 » Tu crois qu’ils sont tous là parce qu’ils pensent que Georges Bush est un type super ? Qu’il a raison sur tout ? Que dans le monde il y a des enfoirés et des chics types, et qu’il faut buter les enfoirés ? (…) C’est ça ta vision des Etats-Unis ? (…)
Tu sais pourquoi ils sont là ? Pour la paye ! Ils ont signé un CDD ! Deux ans avec l’armée. Et ils ont demandé à partir en Irak pour la prime ! Ils se font 5000 euros par mois. Ils ne dépensent rien, et avec ce fric, en rentrant, ils payeront leurs études dans une bonne fac de Californie ou du New Jersey que leurs parents n’ont pas les moyens de leur offrir. (…) »

Personnages attachants, humour, écriture forte… il y a beaucoup d’éléments qui nous laissent lire ce livre d’un trait.
A découvrir vraiment pour ceux qui s’intéressent à ce conflit et ceux qui aiment comprendre l’actualité.

A propos d’Olivier Ravanello
Olivier Ravanello est journaliste à LCI et TF1. Actuellement correspondant permanent à Moscou, il a commencé sa carrière de grand reporter au Proche-Orient. Paris-Bagdad est son premier livre.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *