Les Misérables de Lee SunNeko et Crystal Silvermoon d’après Victor Hugo

miserablesAge :   12-15 ans
Éditeur :  Nobi Nobi ! (2016)
330 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon priceminister

 

Dans la France chaotique du XIXe siècle, Jean Valjean sort de prison. Personne ne tend la main à cet ancien détenu hormis un homme d’église, qui le guide sur la voie de la bonté. Valjean décide alors de vouer sa vie à la défense des miséreux. Son destin va croiser le chemin de Fantine, une mère célibataire prête à tout pour le bonheur de sa fille. Celui des Thénardier, famille cruelle et assoiffée d’argent. Et celui de Javert, inspecteur de police dont l’obsession est de le renvoyer en prison !

Le roman Les Misérables de Victor Hugo est un classique qu’on étudie encore en classe et qui a été adapté sous de multiples formes. La collection Les Classiques en manga de Nobi Nobi emploie le goût des adolescents pour les mangas afin de les sensibiliser aux textes classiques et leur faire découvrir des histoires vers lesquelles ils se dirigent souvent de manière forcée dans le cadre d’un cours.
Il n’était certes pas évident de faire tenir un livre aussi dense et riche que Les Misérables de Victor Hugo en un seul volume mais le résultat est assez convainquant. Nous découvrons les grandes lignes du destin de Jean Valjean, Cosette et Marius par un biais intéressant. Le manga est un formidable moyen pour susciter la curiosité du lecteur et voir aussi comme le roman de Victor Hugo est perçu par les mangakas et mis en scène sous forme dessinée.
La part belle est faite aux dialogues et on retrouve surtout la trame plus que le talent d’écriture de Victor Hugo dans cette adaptation – comme dans toute adaptation – mais ça n’en reste pas moins une lecture appréciable et très fluide. Ce que j’apprécie particulièrement dans cette collection de chez Nobi Nobi et qui se confirme dans cette adaptation de Les Misérables, c’est la clarté des dessins, l’organisation rigoureuse des planches et des textes pas trop conséquents par planche qui facilitent vraiment la compréhension des événements de l’histoire et rendent la lecture du manga très facile et rapide malgré un nombre de pages importants.

En quelques mots :

L’utilisation des codes du manga pour sensibiliser les jeunes lecteurs aux textes classiques tels que Les Misérables de Victor Hugo est une bonne idée. On ne retrouve certes pas le talent de la plume de l’auteur mais les grands éléments du destin de Jean Valjean, Cosette et Marius sont racontés. Un moyen pour conduire ensuite les ados vers la lecture de l’oeuvre originale.

Extraits :

miserables1*

miserables2miserables3

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *