Mentine, T2 : Cette fois c’est l’internat ! de Jo Witek

mentine2Age : 9 – 12 ans
Éditeur : Flammarion jeunesse (2015)
270 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Après un été à la campagne, Mentine reprend les cours. Mais la rentrée ne se passe pas du tout comme prévue. Sa meilleure amie Lola décide de lui faire la tête et Mentine voit son secret d’élève surdouée révélé. Face au harcèlement dont elle est victime, sa riposte est violente. Au point de se faire exclure !
Quelques jours plus tard, son père lui annonce avoir trouver un internat idéal pour elle. Un internat en Suisse, pour les surdoués !

J’ai récemment lu le tome 1 de Mentine : Privée de réseaux, et je m’étais vraiment beaucoup attachée à cette héroïne survoltée, provocatrice et  piquante. Ce deuxième tome de ses aventures aborde une thématique moins légère que Privée de réseaux, mais n’en conserve pas moins son humour.

Ainsi, dans Cette fois c’est l’internat, Mentine voit son secret d’élève surdouée révélé au collège. Dés lors, elle est victime de harcèlement, un sujet on ne peut plus d’actualité en ce moment et dont la littérature jeunesse se fait l’écho. Jo Witek résume en quelques chapitres la descente aux enfers et montre bien comment Mentine est affectée par le rejet des autres élèves envers elle et la perte de ses anciennes amies ( sauf Johanna, qui la soutient jusqu’au bout). Le ton ne se veut ni condescendant, ni larmoyant, juste le portrait d’un petit harcèlement quotidien qui devient vite insupportable.

Mais ce second tome de Mentine nous permet aussi de découvrir une autre facette de l’héroïne, plus touchante que dans le tome 1 avec la difficile idée d’acceptation de soi lorsqu’on est une adolescente qui se sent en décalage avec les autres. Mentine est surdouée et le jour où son secret est révélé, tout s’effondre, y compris sa si grande confiance en elle. L’internat dans lequel elle part va l’aider à se reconstruire et à rencontrer des ados comme elle.

Cette fois c’est l’internat est un texte optimiste, qui aborde une nouvelle fois des thèmes dans lesquels les ados s’identifieront : la peur de perdre ses amis, le harcèlement scolaire, la confiance et l’acceptation de soi, l’internat et l’amour, bien sûr. Le ton reste léger et sympathique à lire, c’est ce qui plaît dans Mentine. En effet, Mentine est une héroïne qui a du ressort et se montre très combattive.
Comme pour Privée de réseaux, Cette fois c’est l’internat peut se lire comme un roman one-shot, seuls quelques références étant rapidement faîtes sur le premier tome.

En quelques mots :

Moins drôle que le premier tome de Mentine, Cette fois c’est l’internat reste tout de même dans un registre léger pour aborder deux thématiques plus complexes que dans Privée de réseaux. En effet, Mentine étant victime de harcèlement scolaire, elle va partir dans un internat pour surdoués. Le roman raconte comment Mentine se retrouve harcelée, comment elle réagit face à cette situation, puis son départ en internat, les rencontres qu’elle y fait, l’ambiance de cette école expérimentale pour surdoués.
Ce deuxième tome de Mentine se laisse lire aussi facilement que le premier et on n’a énormément de plaisir à retrouver notre jeune héroïne perspicace, piquante et tellement attachante. Même si le sujet est moins léger que dans le tome 1, Jo Witek manie assez bien les passages drôles et ceux qui sont plus touchants. L’ensemble est très prenant.

A propos de Jo Witek

Jo Witek a d’abord été comédienne, conteuse et animatrice d’ateliers théâtre pour enfant. Elle a également été journaliste, rédactrice et scénariste.  Elle vit dans l’Hérault.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. très belle suite ! bravo ! moins drôle mais tellement touchant … Un vrai bijou ! j’ai adoré encore plus que le premier

  2. j’ai adoré cette suite et oui c’est moins drôle et touche un sujet plus sensible mais je trouve que le ton léger passe bien ici. Alors que pour #Scandale, ça m’avait insupporté et j’ai trouvé trop de décalage entre le sujet et le ton donné qui n’était absolument pas crédible.
    Là j’ai vraiment eu de la peine pour Mentine face au harcèlement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.