Une Mémoire de roi de Mathieu Burnat et Sébastien Martinez

Age : 12 – 15 ans

Éditeur : Premier parallèle (2018)

150 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Le roi de Léthésie est un roi ignorant à la mémoire défaillante. Lorsqu’il reçoit une invitation de la part de la jeune et jolie princesse Angéline de Monaco, c’est une catastrophe car tout le monde va s’apercevoir qu’il est inculte !
Une seule solution : faire appel à un certain Simonide, personnage loufoque, dont on dit qu’il est capable de transformer le plus inculte des hommes en sage disposant d’une mémoire d’éléphant !

Fruit d’une collaboration entre Sébastien Martinez, champion de France 2015 de la mémoire, et Mathieu Burniat, scénariste et dessinateur de BD, Une Mémoire de roi est une étonnante bande-dessinée dont l’objectif est de booster notre mémoire en nous faisant découvrir quelques méthodes de mémorisation. De quoi intéresser beaucoup de personnes tant chacun rêve d’avoir une mémoire si performante qu’il ne faille pas des jours, des mois ou même des années pour apprendre un numéro de téléphone, une liste de course, un cours voire même une nouvelle langue.

A travers la sympathique aventure du roi de Léthésie, plus connu pour sa bêtise que ses grandes idées, le lecteur va faire la rencontre de Simonide de Céos, personnage étonnant aux méthodes surprenantes et efficaces pour révéler les prouesse insoupçonnées de la mémoire de chacun.

Côté scénario, j’ai apprécié le côté très ludique de cette histoire alors même que le thème peut sembler un peu rébarbatif. Le lecteur est invité à participer à l’expérience que vit le roi de Léthésie et à s’entraîner en même temps que lui avec les méthodes proposées par le livre. Méthodes qui fonctionnent d’ailleurs très bien même s’il faudra plus que la lecture de cette BD pour vraiment les assimiler ( les auteurs ne le cachent d’ailleurs pas).
L’humour est omniprésent et les situations incongrues nous font souvent sourire. Le ludique et l’instructif se combinent à merveille et c’est une belle réussite.
Côté dessin, j’aime aussi beaucoup le style, très caricatural et bien adapté au scénario.

En quelques mots :

J’ai commencé Une Mémoire de roi un brin dubitative au départ. L’idée qu’on puisse améliorer ses performances de mémorisation avec la simple lecture de cette bande-dessinée me paraissait trop beau pour être vrai. Mais finalement je me trompais et j’ai découvert au fil de ma lecture des moyens mnémotechniques aussi étonnants que très efficaces et faciles à mettre en place !

A propos de Mathieu Burniat et Sébastien Martinez

Né en 1984 à Bruxelles, jeune étoile montante de la bande dessinée, Mathieu Burniat est notamment l’auteur de Shrimp, La Passion de Dodin-Bouffant (2014) et Les Illustres de la table (2016), chez Dargaud. Il est par ailleurs co-auteur, avec le physicien Thibaut Damour, du best-seller Le Mystère du monde quantique (2016).

Champion de France de la mémoire (2015) et ingénieur de formation, Sébastien Martinez a fait de la mémorisation son métier. Auteur d’Une mémoire infaillible et de La mémoire est un jeu, aux éditions Premier Parallèle, il se consacre aujourd’hui à la transmission des secrets mnémotechniques.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.