La Magie de Paris, T2 : Le calme et la tempête d’Olivier Gay

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Castelmore (2018)

320 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Les goules menacent toujours Paris et Chloé a découvert le secret que lui cachait Thomas : si elle vit, ce n’est que grâce à sa magie. Mais la maintenir dans cet état coûte cher au magicien. La seule solution serait de trouver un sort qui lui permettrait de revenir parmi les vivants… Plus facile à dire, qu’à faire !

En quelques mots :

J’avais complètement adhéré au premier tome de La Magie de Paris. En effet, j’avais retrouvé dans cette lecture les qualités que j’attribuais déjà à la précédente série fantastique d’Olivier Gay, Le Noir est ma couleur : de l’aventure, de nombreux rebondissements, un duo de choc et surtout une écriture dynamique, très actuelle, agrémentée de quelques touches d’humour. Ce second tome de La Magie de Paris reprend ces ingrédients et le résultat est toujours aussi génial.

Alors que dans le premier tome de La Magie de Paris, Chloé se familiarisait avec cet univers magique et affrontait ses premières goules, ce second tome se prête plus à découvrir un remède pour sauver la jeune fille. En effet, Chloé a compris qu’elle n’était en vie que grâce à la magie de Thomas. Une situation insoutenable ! Il sera aussi question de combattre une goule un peu spéciale, plus puissante et « intelligente » que les autres. Des combats intenses en perspective !

Le rythme de l’histoire est toujours très maîtrisé et l’auteur alterne avec succès les instants du quotidien, les combats, la romance et les révélations ! Beaucoup de rebondissements sont donc encore au programme. On attendra encore la suite avec impatience !

A propos d’Olivier Gay

Grand, beau, fort, intelligent et globalement formidable, Olivier Gay est l’auteur de romans grands, beaux, forts, intelligents et globalement formidables (comme quoi il y a une vraie cohérence). Il a quitté son métier voici quatre ans pour devenir écrivain à pleintemps dans le Sud, et il est probablement en train de profiter de sa piscine pendant que vous lisez ces quelques lignes. Autrefois, il disait qu’il aimait les bonbons en dédicace, mais on lui en a tellement apporté qu’il a pris cinq kilos, non, vraiment, je ne vous félicite pas.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.