Magic 7 de Kid Toussaint, Rosa La Barbera, Giuseppe Quattrocchi

Age : 12 -15 ans
Éditeur :  Dupuis (1er tome en 2016)
48 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

blanc

Ils sont sept : le Spirit, l’Alchimiste, l’Enchanteur, le Télépathe, la Démoniste, le Devin et le Shaman. Sept adolescents dotés de dons surnaturels uniques qu’ils ont du mal à comprendre. Bientôt, ils réaliseront que leurs pouvoirs sont immenses et ensemble, ils pourront sauver le monde… ou le détruire.

Repérée lors du Salon du livre jeunesse de Montreuil 2016, la série Magic 7 offre une histoire qui mélange magie et super-héros. Ainsi, chacun des sept adolescents héros de Magic 7, possèdent un super-pouvoir. Réunis, ils seront capables du pire, comme du meilleur…
Dans le premier tome, nous faisons la connaissance de Léo, un adolescent capable de communiquer avec les morts. Nouveau venu dans la ville, c’est à travers son regard que nous allons pénétrer dans l’histoire et petit à petit découvrir les autres jeunes ados dotés de pouvoirs surnaturels.

J’ai, au moment où j’écris cette chronique, lu les deux premiers tomes actuellement parus et je ressors conquise par ma découverte. J’ai trouvé le rythme trépidant et très efficace. L’histoire s’enchaîne bien et il y a de nombreux rebondissements. Le scénario est sympa et je pense que les ados seront conquis par les pouvoirs de chacun. J’ai bien aimé l’idée d’un pouvoir immense qui ne serait possible que si les 7 ados sont réunis et je suis impatiente de voir comment tout ça va évoluer car les ados peuvent très bien décider de faire le bien, mais aussi le mal ! Or certains d’entre eux ont des pouvoirs très ambivalents et cela permettra sans doute aux auteurs de pas mal développer autour de ça. Pour moi c’est le petit plus original de Magic 7.

J’ai aussi apprécié le style graphique de la bande-dessinée et la colorisation. C’est très dynamique, très vif que se soit par le trait ou la couleur. L’ensemble met très bien en scène les différentes péripéties de Magic 7 et on lit le tout avec fluidité.

En conclusion une très bonne première impression pour cette série qui devrait rencontrer un joli succès auprès des ados.

En quelques mots :

Une BD qui mélange magie et super-héros à travers 7 ados qui possèdent chacun un pouvoir surnaturel et dont la combinaison pourrait les amener à faire le bien, comme le mal. Le rythme est trépidant et l’histoire, très efficace, ne tarde pas à passionner le lecteur. Notre rencontre avec les sept personnages se fait au fil des premiers tomes, tandis que les premières interrogations se posent. Beaucoup d’aventures, de rebondissements mais aussi de l’humour et un style graphique très dynamique. Une première impression très positive pour Magic 7, qui rencontrera sûrement un joli succès.

Extraits :

Vidéo de présentation :

A propos de Julien Neel

Julien Neel est né en 1976. Titulaire d’un brevet de technicien en exécution graphique, il profite de ses compétences pour entamer une carrière dans la publicité en tant que concepteur et maquettiste. Après avoir travaillé cinq ans en Angleterre et en France en tant que directeur artistique et illustrateur de cartes postales sous les licences de Looney Tunes, Disney ou Simpsons, il s’installe en free-lance en novembre 2000 pour créer des dessins animés et de la bande-dessinée. En mai 2004, « Lou » débarque dans la collection jeunesse: Tchô ! la collec…, et c’est le succès immédiat !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ouais bof, je l’avais pris à la bibliothèque il est pas si bien que ça en a l’air.Peut-être car je n’ai pas eu le temps de le terminer ou de me plonger dans la lecture..Je ne sais pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.