Louis Pasteur contre les loups-garous de Flore Vesco

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Didier jeunesse (2016)
220 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

blanc

1840, Louis Pasteur, jeune étudiant, quitte son Jura natal pour entrer à l’Institution Royale Saint Louis en tant que boursier. Passionné par les sciences, il ne tarde pas à passer plus de temps à mener ses propres expériences qu’à suivre les cours. Mais la vie de l’établissement le rattrape vite.  Une menace rôde au cœur même de l’Institution : une bête qui coûte la vie aux personnes de l’établissement. Aidée par la jeune Constance, aussi sage qu’intrépide et imprévisible, Louis décide de mener l’enquête en parallèle de ses recherches…

Séduite par le premier roman de Flore Vesco ( De Cape et de mots ) j’avais très envie de lire ce deuxième roman qui ne manquerait sûrement pas d’être aussi savoureux que le premier. Dès les premières pages j’ai retrouvé le style si singulier de cette auteur et que j’apprécie tant. Flore Vesco manie la langue française et son vocabulaire avec beaucoup d’aisance. Son style est exquis et sa plume aiguisée. Elle trouve toujours le mot juste et précis, a le sens du détail lorsqu’il s’agit de décrire et parvient par on ne sait quelle magie de la langue, à nous faire sourire rien que par l’agencement de ce vocabulaire parfois un poil rétro. C’est cette écriture qui m’avait d’emblée marquée et plu dans De Cape et de mots, et c’est ce que j’ai de suite retrouvée avec Louis Pasteur contre les loups-garous. Mais pas seulement !

L’histoire est une biographie très très libre de Louis Pasteur. On pourrait plutôt parler de réécriture car beaucoup d’éléments ont été inventés par Flore Vesco et il n’y a finalement presque que les découvertes scientifiques qui sont vraies dans ce roman même si la chronologie de celles-ci est largement réécrite aussi ! Mais qu’importe car c’est un roman et le lecteur est surtout là pour faire la connaissance avec un personnage au nom connu de tous dans le contexte d’une histoire, d’une aventure qui flirte avec le fantastique. 

J’ai adoré le personnage de Louis, jeune scientifique obnubilé par ses recherches, génie modeste et homme un peu gauche avec ses condisciples. Il a un côté à la Sherlock Holmes tel que Benedict Cumberbatch l’interprète dans la série télé Sherlock (oui, je ne sais pas pourquoi mais c’est à lui que j’ai pensé lors de ma lecture). Mais j’ai aussi aimé la fougueuse et intrépide Constance qui va peu à peu s’affranchir des conventions pour affirmer son énergique personnalité. Elle casse les codes de la femme du XIXème siècle et elle forme avec Louis un attachant duo.

Enfin, du côté de l’histoire, le rythme est trépidant. Entre les multiples découvertes de Louis, les escapades nocturnes, les courses-poursuites dans les couloirs de l’Institution, l’enquête sur la menace qui rôde au sein de l’établissement et les combats d’épées, le tout en un peu plus de 200 pages, Flore Vesco ne nous laisse pas vraiment le temps de nous ennuyer. Ce récit dynamique mêlé à cette écriture savoureuse font du deuxième roman de Flore Vesco, un roman décalé et irrésistible !

En quelques mots :

Après De Cape et de mots, l’auteur Flore Vesco revient avec un deuxième roman aussi réussi. Louis Pasteur contre les loups-garous est une biographie très très libre de Louis Pasteur qui nous entraîne dans une histoire trépidante et mouvementée. Entre les multiples découvertes de Louis, les escapades nocturnes, les courses-poursuites dans les couloirs de l’Institution, l’enquête sur la menace qui rôde au sein de l’établissement et les combats d’épées, Flore Vesco ne nous laisse pas vraiment le temps de nous ennuyer. 
Le duo Louis-Constance est attachant et fonctionne très bien. On a plaisir à les voir évoluer ensemble sous la plume savoureuse de Flore Vesco. L’écriture, c’est aussi ça qui fait que j’apprécie cette auteur. Elle a un style décalé et original qu’on ne trouve pas chez d’autres. Elle a le sens du mot juste et l’art de manier à merveille la langue française, provoquant souvent un sourire au fil de notre lecture par le choix d’un vocabulaire précis et exquis.

A propos de Flore Vesco

Flore Vesco est née à Paris en 1981. Elle a longtemps hésité entre le grand banditisme, la piraterie, et l’écriture. Elle n’a encore renoncé à aucun des trois. Plutôt que de tout miser sur son physique, elle a fait des études bien longues, de lettres et de cinéma. Elle a été chasseuse de prime, éleveuse d’autruche et professeur de français en collège.
Elle a vécu à l’étranger, et sait dire « Vous habitez chez vos parents ? » en slovaque, en maltais et en roumain.
Aujourd’hui, Flore Vesco vit en région parisienne. Elle se déplace exclusivement en vélo, écrit, et tente de faire pousser des pommes. Elle aime les anagrammes, les mots de plus (le trois syllabes, les listes, les anecdotes, et tout ce qui a des bulles (le champagne, le bain moussant, la bande dessinée…).

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *