Lirado fête ses 10 ans

10ansliradobanIl était une fois, Lirado.
Lirado va sur ses 10 ans au moment où je rédige cet article. Que de chemin parcouru pour ce site internet qui a évolué avec le web au fil des ans.
Ce dossier vous propose de découvrir un petit bout de l’histoire de ce site et de sa fondatrice, moi donc. Tout commence le 28 avril 2004…

Où il est question d’une naissance d’un site sur les ours.

J’ai commencé à créer des sites internet à l’âge de 11 ans, en 2001. J’étais en sixème et j’étais très attirée par les ordinateurs. Ma mère possèdait depuis deux ans environ un site consacré au piano : Pianobleu (je vous invite à le visiter d’ailleurs) et c’est elle qui m’a la première donné envie de me lancer dans cette incroyable aventure qu’est la réalisation d’un site web.
Le site que j’ai créé à 11 ans n’avait absolument rien à voir avec les livres. Il parlait des ours : Au pays des ours.

Où on commence à parler de livres.

J’avais trois ans de site web sur les ours dans les pattes lorsque j’ai commencé à me lasser de ce sujet. Evidemment, à 14 ans, on n’est plus exactement la même qu’à 11 ans !
Lectrice assidue, grande experte des livres de la bibliothèque de ma ville depuis mes 11 ans (encore !), jeune webmastrice en quête d’un nouveau projet, critique littéraire dans un cahier de fortune, je me suis lancée un nouveau défi en 2004 : créer un site de critiques de livres pour adolescents.

En 2004 il n’y avait pas autant de sites web sur le sujet (un peu comme dans tous les domaines). Aujourd’hui il existe des centaines (des milliers ?) de blogs ou sites web sur la littérature jeunesse, mais il y a 10 ans, le chiffre était beaucoup moins important.
Néanmoins, j’ai visité en 2004 pas mal de sites sur le sujet, mais ça ne m’a pas empêché de vouloir créer le mien. Je pense que si j’avais 14 ans aujourd’hui, je ne me lancerais pas dans un tel projet, car ça n’a plus rien de très inédit, or c’est ce que je recherchais.
Ce qui me démarquait un peu des autres à l’époque, c’était mon âge. En 2004, c’était surtout des adultes qui faisaient des sites sur la littérature jeunesse, hormis un seul, celui de Superluciole, qui m’a aussi poussée à me lancer dans l’aventure.
Son premier nom n’était pas Lirado, il avait un nom un peu plus long, un peu plus pompeux : L’Echo des livres…ça me fait penser à un nom de journal papier avec le recul !

10anslirado1Une des premières versions de L’Echo des livres ( Avril 2005)

Où on parle de l’épopée L’Echo des livres ou comment le site a failli s’arrêter au bout de quelques mois.

Créer L’Echo des livres m’a demandé quelques semaines. Je ne m’en rappelle plus combien exactement. Pas énormément non plus, c’est certain car j’ai commencé avec très peu de critiques.
Seulement, faire connaître un site était aussi difficile à l’époque qu’aujourd’hui. Le nombre de visiteurs n’étant pas très conséquent, les cours, les devoirs, les sorties étant plus nombreuses, j’ai rapidement laissé le site un peu de côté.

La suite, relève un peu du miracle. Un après-midi, en rentrant du collège j’ai trouvé un email d’un auteur dans ma boîte mail. Il s’agissait de Luis de la Higuera. J’avais critiqué en trois pauvres lignes (aujourd’hui j’en fais un peu plus) son roman Dans les griffes du temps, et il me remerciait pour mon avis. Ma mère m’a alors suggéré de l’interviewer, parce qu’elle me disait que ça pourraît être intéressant, pour moi, qui adorait écrire (j’adore toujours d’ailleurs…). Je l’ai donc fait et je crois que cette interview a eu un impact vraiment positif pour l’avenir de L’Echo des livres et donc de Lirado. Voir un auteur lire ma critique, ça m’a motivée à replonger dans l’aventure de ce site web que je laissais un peu plus de côté chaque jour. Je me suis donc relancée dans le projet.

Où L’Echo des livres devient Lirado.

J’ai repris mes critiques de livres et les interviews d’auteurs. J’ai cherché de nouvelles idées pour enrichir mon site, j’ai fais, défais, refais un nombre de fois inimaginables le look de mon site. Finalement, je lui ai même donné un nouveau nom.

10anslirado2Version de Lirado en 2006 ( une des premières)

Nous sommes en 2006, c’est le printemps et au printemps, on fait le grand ménage.
J’ai tout remis à plat, une nouvelle fois et je me suis lancée de nouveau. Je rêvais d’un site plus grand, plus important. J’ai essayé de réaliser ce rêve. J’ai commencé à écrire aux éditeurs pour travailler encore plus en partenariat avec eux, pour coller à l’actualité littéraire et rendre mon site plus dynamique. J’ai contacté de nombreux auteurs français et je leur ai posé mes questions pour mon site.
Enfin, j’ai modifié l’apparence de mon site pour la 50ème fois.

Où on parle de l’évolution de Lirado entre 2006 et 2014

A la fin de l’année 2006, je travaillais en collaboration avec quelques éditeurs jeunesse et j’avais fais une vingtaine d’interviews. Sur mon site, 2100 personnes s’étaient arrêtée en octobre 2006.
8 ans plus tard, j’ai fais un petit bout de chemin. Je suis en contact avec une vingtaine d’éditeurs et j’ai en moyenne 25 000 visiteurs par mois. Au passage, je vous en remercie !

En 8 ans, Lirado a connu de nombreuses modifications, de nombreux enrichissements.
D’abord, le site a du changer au moins 5 fois d’apparence avant de se stabiliser à peu près sur le modèle qu’on connaît aujourd’hui, fin 2012. Le site devrait cependant évoluer un peu dans son look cet été avec les nouvelles modifications et peut-être un passage de Dreamweaver à Joomla ou WordPress…

10anslirado3Version de Lirado en 2007

10anslirado4Version de Lirado en 2008 – 2009

10anslirado5Version de Lirado en 2010 – 2012

Le site a aussi fait son entrée sur les réseaux sociaux. Le 1er mai 2010 sur Facebook et le 28 novembre 2011 sur Twitter. Il y a eu un passage éclair sur Scoop.it en 2012 finalement préféré à une inscription sur Babelio le 26 mars 2013.
De nouvelles rubriques sont nées en avril 2012 : les dossiers, les sélections, les adaptations de livres en films. Elles sont venus agrémenter le site, l’enrichir. Les critiques sont devenues de plus en plus nombreuses. Aujourd’hui, il y en a plus de 640 en ligne, avec en moyenne 3 critiques par semaine. Les interviews, par manque de temps, sont devenues plus rares mais elles restent toujours très enrichissantes pour moi.

Aujourd’hui, j’ai encore des projets dans les cartons. En autres, animer un blog un peu plus personnel sur la vie de Lirado et surtout, faire un prix littéraire jeunesse, en ligne…C’est en cours de réflexion…on verra bien.

10anslirado6Version de Lirado depuis 2012

Où je parle de l’apport de Lirado de façon plus personnelle sur ces 10 dernières années.

J’avais 14 ans quand j’ai commencé ce site, j’étais en troisième, j’avais une idée floue du métier que je voudrais faire plus tard. Une vague idée cependant, travailler avec les livres. Bibliothécaire ou éditrice ?
J’ai fais une première et une terminale littéraire, j’ai hésité entre une prépa lettres et une fac de droit avant de me laisser convaincre par la prépa (sans doute parce que sinon j’aurais abandonné Lirado or je ne voulais pas !). Même en Hypokhâne et Khâne, j’ai continué de lire de la littérature pour ados, plaçant Harry Potter, Twilight et autres livres plus méconnus de littérature jeunesse, aux côtés des grands classiques dans mes copies…Je lisais Zola un jour et Chérub le lendemain. Je crois que mes parents m’ont plus souvent vu le weekend avec un livre jeunesse dans les mains, qu’un classique…on ne peux pas laisser tomber Lirado quand on a déjà fait 4 – 5 ans à ses côtés (c’était en 2008 – 2009).

J’ai tenu bon quand on me conseillait de lire d’autres choses.

Après la prépa littéraire, une année de licence 3 de lettres modernes ( terriblement ennuyeuse mais assez pratique pour avoir le temps de s’occuper du site, de lire).

Et enfin, j’ai fais mon choix.

Après de multiples stages en bibliothèque et ayant abandonné l’idée d’être dans le monde de l’édition (secteur trop fermé), je n’avais pas trouvé le métier qui me conviendrait. Je me suis souvenue que dans mon collège, dans mon lycée, il y avait un métier passionnant qui mélangeait tout ce que j’aimais : les livres, des journées qui ne sont jamais les mêmes, des adolescents, des connaissances à partager, du numérique. Ce métier, c’est celui que j’exerce depuis septembre 2013, après deux ans de master documentation : professeur-documentaliste.

Aujourd’hui, alors que je suis donc professeur-documentaliste, Lirado est devenu en plus de tout ce qu’il était déjà auparavant, un outil de travail. C’est bien pratique de pouvoir faire ses commandes de livres en ayant déjà pu lire tous les livres qu’on va commander avant. Et surtout, ça ne choque plus personne de me voir avec une bibliothèque de livres jeunesse presque exclusivement !

10anslirado7Où il faut bien conclure

Et voila, j’ai aujourd’hui 23 ans. J’ai résumé 10 ans d’un bout de ma vie en quelques paragraphes. Je pourrais vous en dire plus, mais franchement, ce n’est pas le plus intéressant. Je voudrais juste dire que si Lirado me demande beaucoup de temps et si parfois je dois renoncer à lire un livre qui me tente particulièrement parce que je suis trop à la bourre dans ma PAL de livres pour ados, je suis très heureuse de vivre avec ce site depuis autant d’années. Chaque nouvelle année m’apporte de nouvelles découvertes littéraires et les messages que je reçois, me donne envie de continuer.
Grâce à Lirado j’ai partagé une passion et j’ai pu croiser et rencontrer de nouvelles personnes, aussi passionnées que moi. C’est avec plaisir que je continue de mener ce projet sur le web et j’espère prendre rendez-vous avec vous encore longtemps. Pourquoi pas à chaque nouvelle décennie.


Prochain objectif ? Mener le site à ses 15 ans et voir son évolution entre 2014 et 2019…

Pour marque-pages : Permaliens.

13 Commentaires

  1. j’aimerais moi aussi créer un blog littéraire est ce que tu pourrais faire un article pour donner des conseils à ce sujet ❓

    • exactement comme moi ! 😛
      Je suis fan des livres (j’ai 11 ans et demi) et depuis un petit bout de temps déjà, je souhaitait partager mes critiques ailleurs qu’au collège.
      J’aimerai le faire sur internet !
      J’aimerai, comme « Bibliophile », qu’il y ait un article spécialement pour ça et que tu nous donnes desconseils pour mieux s’oraganiser dans sa PAL car je suis aussi très en retard…
      MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *