Le Top-flop du mois #33 ( Janvier 2018 )

topflopLe rendez-vous a été initié par Accrocdeslivres .
Le principe : à chaque début de mois, faire le bilan des lectures
coups de coeur ( le top) et des lectures qui n’ont pas tenues
toutes leurs promesses ( le flop ) .

LE TOP

Emma de Tess Corsac

Alors que les romans apocalyptiques se multiplient, Tess Corsac a fait le choix de raconter comment la société s’organise 90 ans après l’apparition d’Emma, un virus pervers qui fait perdre à l’homme son humanité. Le lecteur suivra Azur, une adolescente de 15 ans, dans ce monde où la peur de perdre son humanité régit le quotidien. A travers son cheminement, ses aventures, l’histoire nous dépeint l’organisation de cette nouvelle société et nous invite à la réflexion autour de ce qui fait notre humanité.
L’histoire est prenante, Tess Corsac nous entraîne dans un monde dont elle détaille précisément le fonctionnement et qui en est d’autant plus crédible. Une histoire fascinante. 

La Belle sauvage de Philip Pullman

Le grand retour de Philip Pullman. Une lecture que j’attendais et dont j’ai savouré chacune des 530 pages. La plume de ce conteur hors pair est indéniable et j’ai apprécié chaque ligne de cette incroyable aventure. Pullman a vraiment pris le temps d’installer son histoire et il nous replonge dans son univers. Malcolm est un nouvel héros attachant, curieux, altruiste et courageux qui m’a séduite. J’ai apprécié La Belle sauvage autant comme un préquel d’A la croisée des mondes, qu’une histoire à part entière. Il m’a donné envie de me replonger dans la trilogie éponyme, lut il y a bien longtemps. La critique d’un tel livre n’a pour moi pas de sens, j’ai juste envie de vous dire : foncez, lisez, savourez !

ligne-separationLE FLOP

L’écrivain abominable d’Anne-Gaëlle Balpe

L’Ecrivain abominable est un roman qui repose sur une idée originale. J’ai beaucoup aimé l’idée d’un écrivain-kidnappeur d’enfant. J’ai aussi trouvé que l’auteur avait vraiment essayé d’offrir aux jeunes lecteurs un roman dynamique et une histoire rythmée par de nombreuses péripéties. 
Mais, à titre personnel, je suis passée à côté de cette histoire. Je trouve qu’elle est trop loufoque, trop improbable, trop invraisemblable et qu’elle part vraiment dans tous les sens.

What Light deJay Asher

Une lecture que j’ai trouvé décevante. J’ai eu envie de lire What Light parce que j’avais adoré Treize raisons mais cette romance est très convenue et je n’ai pas eu l’impression de lire un roman d’une grande exception. L’histoire d’amour est assez banale et donne une impression de déjà-vu. Il y a peu de surprises, de rebondissements et les obstacles sont vite écartés. What Light s’adresse surtout aux amateurs de romances, ambiance Noël, qui veulent un livre facile à lire et pas prise de tête. Moi, je me suis ennuyée rapidement.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. « Emma » est passé sur le dessus de ma PAL depuis que j’ai lu votre critique !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *