Le Top / Flop du mois #21 (décembre 2016)

topflopLe rendez-vous a été initié par Accrocdeslivres .
Le principe : à chaque début de mois, faire le bilan des lectures coups de coeur ( le top)
et des lectures qui n’ont pas tenues toutes leurs promesses ( le flop ) .

LE TOP

Phobos, T3 de Victor Dixen

Retour sur Mars pour le troisième et dernier tome de Phobos. Léonor va devoir faire face au procès de Marcus et à la menace d’une nouvelle grande tempête martienne tandis qu’en coulisse Serena Mc Bee devient de plus en plus puissante. Phobos 3 est explosif ! Victor Dixen a le sens du rythme et du suspens.
Son histoire est comme toujours émaillée de rebondissements et révélations chocs qui exercent sur nous une véritable captation !
Phobos 3 se révèle une lecture intense et riche en tension : impossible de lâcher le roman. Une fin à la hauteur de mes attentes et une seule envie : retrouver partiellement Léonor et les autres dans la « suite » que nous a promis Victor Dixen : le pendant féminin de Phobos Origines , qui se déroulera après Phobos 3 !

Bleu, blanc, sang, T2 et T3 de Bertrand Puard

Conquise par le premier tome de Bleu, blanc, sang, j’ai lu les deux tomes suivants dans la foulée. J’ai retrouvé avec plaisir le dynamisme de l’histoire avec des événements qui se produisent dans un temps très resserré et donnent du rythme au récit. Cette trilogie est fascinante et mêle habilement histoire des arts, saga familiale et politique. Alors que Blanc s’articule autour de la recherche des tableaux pour sauver Clarissa, Sang donne à l’histoire un nouveau souffle en faisant émerger de nouveaux et nombreux personnages. Ce dernier tome de la trilogie Bleu, blanc, sang s’achève sur un épilogue ouvert et quelques zones d’ombres. Un roman qui annonce la nouvelle saga de Bertrand Puard : La liste Philidor (6 tomes prévus) dans lequel on retrouvera ses héros aux prises avec la « Seconde Révolution Française »: celle de 2019.

ligne-separationLE FLOP

La Voleuse de secret de Brenda Drake

Si le résumé était intriguant, la sauce n’a pas du tout prise avec moi pour La Voleuse de secrets . Même si l’univers de Brenda Drake est très riche, l’histoire elle va trop vite et nous noie rapidement dans les péripéties. De plus, Gia est une héroïne peu intéressante et bourrée de clichés. L’histoire elle même est très conventionnelle et fonctionne sur des ressorts vus et revus de la littérature jeunesse. J’ai lâché ce roman en court de route car je n’ai pas su y trouver de quoi me tenir en haleine.

Le Détour de S.A Bodeen

J’avais repéré Le Détour au moment de la rentrée littéraire 2016 et j’avais envie de le lire. Malheureusement ce fut une lecture décevante car très convenue, cousue de fils blancs voire tirée par les cheveux à certains moments. L’héroïne est assez antipathique, elle a 17 ans et elle est déjà publié et se croit au dessus des autres. Elle n’évolue pas beaucoup au cours du roman, ce qui est dommage. Le Détour résonne comme un Misery de Stephen King, en bien moins bon. C’est dommage car le synopsis était très prometteur.

Faux frère, vrai secret d’Olivier Gay

Ayant adoré la série Le Noir est ma couleur d’Olivier Gay, je me suis lancée dans la lecture de Faux frère, vrai secret, confiante. Malheureusement même si j’ai retrouvé la plume fluide de l’auteur et de nombreux rebondissements, je ne suis pas entrée dans cette histoire. Au bout de cinquante pages j’avais découvert le secret de Mike et pourtant il fallait encore continuer à suivre une Léa qui elle ne voyait rien. J’ai trouvé le temps long durant cette première grande partie de l’histoire. Le dernier tiers du roman permet de donner une nouvelle orientation au récit mais le traitement reste très convenu. Le thème abordé dans Faux frère, vrai secret reste néanmoins intéressant.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *