Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

cercle-litteraire-patatesAge : 15 ans et +
Editeur : Nil (2009)
390 pages

Note : [usr 4]

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

En Janvier 1946, tandis que Londres se relève de la guerre, Juliet Ashton, jeune auteur est à la recherche d’un nouveau sujet de livre. Un jour, un inconnu résidant sur l’île de Guernesey, dans la Manche, lui écrit et peu à peu Juliet pénètre dans un monde étonnant. Elle fait connaissance avec les différents membres du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, sans savoir qu’elle tient par ces correspondances, le fil conducteur de son prochain livre. Et puis, vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey.

Écrit à deux mains, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est un roman épistolaire original et excentrique, à l’humour bien anglais. Si le livre aborde un sujet parfois dur (l’Occupation allemande) celui-ci est tempéré par les différentes anecdotes que les habitants de l’île de Guernesey raconte à Juliet pendant cette période et sur leur quotidien, ainsi que la propre histoire quotidienne de notre auteur. Les lettres se succèdent et apportent leur lot de sourires au lecteur de plus en plus conquis et enjoué par cette lecture.
La forme épistolaire est très bien choisie et le livre aurait sans doute perdu beaucoup de sa valeur sous une forme plus classique. On pénètre ainsi dans chaque conscience des personnages principaux et on les découvre peu à peu par le regard qu’ils offrent d’eux mêmes dans leurs lettres mais aussi par celui que les autres portent sur eux.
Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates c’est aussi un texte sur le monde des livres ou plutôt la rencontre de paysans avec la lecture auquel s’ajoute l’histoire de Juliet, auteur en quête d’un nouveau sujet de livre, très attachée à ces habitants au fur et à mesure et remplie d’humanité.
Ce roman épistolaire fait du bien, il est frais et positif, si séduisant qu’on laisse les personnages avec regret lorsque l’heure de la fin du livre est arrivée et qu’elle laisse encore des portes ouvertes, nous donnant la suite à imaginer.
Loin des livres larmoyants que les romans adultes ont un peu trop tendance à proposer à mon goût, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, le titre en témoigne, est drôle, tendre et exquis, dans lequel on plonge avec bonheur. A lire pour ceux qui auraient raté ce phénomène !

 

A propos de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Mary Ann Shaffer, qui est décédée en février 2008 juste après avoir su que son livre allait être publié. Elle a travaillé comme éditrice, bibliothécaire et libraire. Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est son premier roman. Sa nièce, Annie Barrows, auteur de livres pour enfants, a écrit ce roman épistolaire avec elle. Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates rencontre un immense succès et a été traduit dans plus de vingt pays.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.