La Passe-Miroir, T1 : Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

passe-miroir1Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Gallimard jeunesse (2013)
550 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Ophélie vit sur Anima et possède un don particulier : elle peut lire les objets, c’est-à-dire connaître leur histoire et les émotions des personnes qui les ont touchés. Si la jeune fille adore s’occuper de son musée, elle est bientôt rattrape par la réalité lorsqu’on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. Ophélie doit alors quitter sa famille et Anima pour rejoindre la Citacielle. Mais là bas, Thorn et sa tante Berenilde, veulent tout faire pour cacher sa présence. Pourquoi doit-elle masquer son identité ? Quel est l’enjeu véritable de ce mariage ? Quel rôle Ophélie doit-elle jouer ?

Entre avril et août 2012, Gallimard jeunesse, RTL et Télérama ont lancé le premier concours de littérature jeunesse. Tous les écrivains en herbe étaient invités à envoyer leurs manuscrits afin d’espérer être le nouvel auteur français jeunesse publié par Gallimard. L’idée m’a tout de suite parue bonne et intéressante, offrant à un jeune auteur la possibilité d’être enfin publié car ce n’est pas toujours facile quand on est peu connu… Les lecteurs étaient eux mêmes associés au projet, notamment dans sa phase finale, puisque parmi trois romans retenus par le jury, un seul devait être élu : le plus plébiscité !
Parmi ces trois romans à départager, il y avait donc le premier tome de La Passe Miroir de Christelle Dabos. Je n’ai pas lu ce roman lorsqu’il était disponible gratuitement sous format numérique car je ne suis pas une amatrice de lecture numérique… mais je ne regrette pas de l’avoir lu maintenant qu’il est sorti en format papier. En effet, si je ne doute pas de la qualité littéraire des deux autres auteurs malheureusement non retenus, le roman Les Fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos a été une véritable surprise littéraire, à commencer par l’univers qu’elle a imaginé.
Je dois ainsi reconnaître qu’en commençant ce premier tome de La Passe Miroir, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et redoutais de trouver un énième roman de fantasy ou quelque chose du genre, qui n’aurait pas beaucoup d’originalité avec une fois de plus le Bien et le Mal en concurrence…
En réalité, après avoir été tenue en haleine tout au long de ma lecture, je peux clairement dire que Les Fiancés de l’Hiver propose une histoire tout à fait étonnante. En effet, nous plongeons dans un univers qui n’a nul équivalent, où la fin de la Renaissance Française semble se mêler aux inventions du XIXème et début XXème siècle. Car dans ce premier tome de La Passe Miroir, une grande partie de l’histoire se passe dans une Cour qui rappelle celles de Louis XIV et Louis XVI : jeux, fastes, hypocrisies, complots, assassinats… La Citacielle est un endroit où la beauté et la bonté sont illusoires comme Ophélie le découvrira à ses dépens…
J’ai d’ailleurs adoré être aux côtés de cette jeune héroïne pour découvrir la Citacielle et son ambiance si particulière. En plus de cette Cour « dangereuse », Ophélie doit également composer avec un mari très sec, très lugubre, très réservé et apparemment pas vraiment intéressé par le mariage…
Un mariage qui tout au long de Les Fiancés de l’Hiver va nous poser bien des questions car ni Ophélie, ni Thorn ne s’aiment et on ignore pendant longtemps quelles sont les intentions qui se cachent derrière cette union peu commune…
Ce premier tome de La Passe Miroir nous plonge donc dans un cadre et un univers aussi intriguant que passionnant. Le roman est certes épais mais les rebondissements sont nombreux et l’écriture est soignée et fluide. A chaque chapitre nous faisons de nouvelles découvertes et l’histoire qui progresse, ne cesse de rebondir, nous donnant envie de poursuivre. L’héroïne est par ailleurs très attachante et j’ai eu plaisir à accompagner Ophélie tout au long de cette histoire-aventure. Plus je m’approchais de la fin, moins il était facile de lâcher ce roman dont j’ai déjà hâte de découvrir la suite. C’est donc une très belle découverte et une histoire prometteuse !

A propos de Christelle Dabos

Christelle Dabos est née en 1980 sur la Côte d’Azur et a grandi dans un foyer empli de musique classique et d’énigmes historiques. Plus imaginative que cérébrale, elle commence à gribouiller ses premiers textes sur les bancs de la faculté. Installée en Belgique, elle se destine à être bibliothécaire quand la maladie survient. L’écriture devient alors une évasion hors de la machinerie médicale, puis une lente reconstruction et enfin une seconde nature. Elle bénéficie pendant ce temps de l’émulation de « Plume d’Argent », une communauté d’auteurs sur Internet. C’est grâce à leurs encouragements qu’elle décide de relever son tout premier défi littéraire : s’inscrire au « Concours du Premier roman jeunesse ». Grande lauréate parmi les trois finalistes, Christelle Dabos écrit actuellement le deuxième livre de « La Passe-Miroir ».

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Un très bon livre que je conseille sur mon blog de lecture :
    Lect’ambul

  2. Un super bon livre que je conseille à tout le monde !!

  3. C’est un super livre très prenant !!!!

  4. C’est un super livre très prenant!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *