La Face cachée de Margo : un nouveau John Green au cinéma

facecacheemargo4

Nos étoiles contraires a rencontré un vif succès l’an dernier dans les salles de cinéma. Le film a rapporté la jolie somme de 307 millions d’euros. Une belle prouesse que les producteurs aimeraient bien voir se reproduire avec La Face cachée de Margo ( Paper Towns), adaptation du deuxième roman de John Green. Alors quel est le verdict pour ce teen movie ?

ligne-separation

Après le succès de l’adaptation de Nos étoiles contraires sur grand écran, Fox 2000 qui a signé un juteux contrat avec l’auteur John Green, propose une nouvelle adaptation d’un de ses romans. Pour cet été, les adolescents auront donc le plaisir de découvrir le film tiré du livre La Face cachée de Margo et publié initialement en 2008.

A lire aussi : Nos étoiles contraires, que vaut l’adaptation du best-seller de John Green au cinéma ?
Critique de La Face cachée de Margo

Le film débute ainsi sur l’arrivée de Margo Roth Spieglman dans le quartier où réside Quentin avec ses parents. Ils n’ont que neuf ans et ils deviennent amis. Mais quelques années plus tard, de cette amitié, il ne reste rien. Un peu geek, studieux et réservé, Quentin n’a que deux amis ( Radar et Ben ) alors que Margo est une fille populaire, frondeuse, qui entretient son mystère.
Une nuit, la jeune fille pénètre dans la chambre de Quentin et l’entraîne dans sa « vengeance » car elle a été trahie par son petit ami et ses meilleures amies. Amoureux, Quentin la suit et savoure le sentiment de liberté qu’il partage avec Margo, persuadé que dorénavant plus rien ne sera pareil.
Mais le lendemain, Margo est partie, elle a fuit et laisse derrière elle des indices que Quentin et ses amis vont compiler dans l’espoir de retrouver Margo…


Bande – annonce de La Face cachée de Margo

A lire aussi : John Green : l’auteur phénomène des ados.
8 films adaptés de livres pour ados et bientôt au cinéma

La Face cachée de Margo se classe résolument dans la branche des teen movies et nous entraîne dans un improbable road-trip dans les rues d’Orlando puis sur la route qui rejoint New-York. S’amusant d’abord des idées ingénieuses et sadiques de Margo pour se venger de ceux qui l’ont trahit, le spectateur se laisse peu à peu guider vers un jeu de pistes à travers l’Est des Etats-Unis, à la recherche de la mystérieuse Margo.
L’histoire s’articule ainsi en deux parties qui reprennent la construction du roman de John Green. Premièrement l’étonnante et épique nuit que Margo et Quentin partagent, le spectateur découvre deux adolescents très opposés. D’un côté la fascinante, énigmatique et libérée Margo, de l’autre, le rêveur, timide, réservée et touchant Quentin. Deuxièmement, la recherche de Margo peu après sa disparition en compagnie de Ben, Radar et aussi Angela et Lacey et qui transforme vite La Face cachée de Margo en un road-movie.

A lire aussi : 5 raisons pour lesquelles les ados adorent John Green

facecacheemargo1

Le scénario est habile et on se laisse entraîner par les péripéties qui le compose. Surtout on est séduit par les personnages qu’incarnent avec justesse chacun des acteurs. On retrouve dans le scénario de La Face cachée de Margo les ingrédients littéraires qui nous plaisent tant chez John Green : le mix parfait entre drame et humour sur fond de quête d’identité, d’audace, de premières expériences, d’amitié, de mystère, de fugue et de rupture avec l’adolescence, les parents et les carcans. En un peu moins de deux heures, le film nous dépeint avec justesse le passage à l’âge adulte de ces ados en dernière année de lycée, qui vont vivre la plus incroyable aventure de leur vie.

Mais La Face cachée de Margo n’est pas seulement l’histoire d’une confrontation à l’âge adulte, c’est avant tout la découverte des travers et difficultés du sentiment amoureux, avec tout ce que l’amour peut pousser à faire faire, mais également les désillusions qu’il peut entraîner. Le film nous guide petit à petit vers cette conclusion réfléchie qui nous rappelle qu’à un moment donnée, il faut cesser d’idéaliser, de rêver et vivre pleinement ce que la vie nous propose, se détacher des personnes « toxiques »… Le film navigue ainsi sur un ton doux-amer qui reflète bien l’esprit des livres de John Green.

A lire aussi : Que lire après John Green ?Critique de Qui es-tu Alaska ?

johngreen6

Pour les adolescents, le scénario a tout pour plaire car il campe des personnages qui flirtent avec les limites et auxquels on aimerait ressembler. L’audace, la transgression, la fugue sont vues de manière positive tandis que la sagesse et la prudence sont mises à l’index…un retournement des valeurs propres à séduire les ados qui rêvent d’une vie qui sorte des sentiers battus.
Le récit est aussi empreint d’une grande finesse avec les portraits d’adolescents aux espoirs différents, qui se confrontent tour à tour. Le film gagne au fur et à mesure en complexité à travers les expériences vécues par ces ados et les désillusions auxquelles ils se confrontent.

Côté acteurs, le casting est plutôt réussiNat Wolff incarne à merveille Quentin avec son regard attendrissant, son physique passe partout et son allure de lycéen beaucoup trop sérieux. Il est attachant et c’est un plaisir de le découvrir évoluer dans La Face cachée de Margo car d’une certaine manière il ressemble à l’ado que nous avons tous été. Celui qui hésite entre respecter les règles, travailler et en même temps désire vivre une vie pleine de surprises, de transgression et de rebondissements.

facecacheemargo2
A ses côtés, Cara Delevingne, l’ex-mannequin qui depuis 2012 obtenait des seconds rôles au cinéma, campe une Margo telle qu’on se l’imagine. Belle ( évidemment ), elle a aussi se côté rebelle dans le regard qu’on attend de l’héroïne. Mais pour ma part, je n’ai pas beaucoup accroché à ce personnage même si Cara Delevingne l’incarne parfaitement.
Les deux meilleurs amis de Quentin, Ben et Radar sont tels qu’on se les imaginait, avec une petite préférence pour Austin Abrams, vraiment bluffant et drôle dans son rôle de Ben ! Les scènes dans lesquelles il apparaît sont pleines d’humour et exactement telles que le livre les décrivait !

A lire aussi : La Face cachée de John Green : 10 anecdotes à connaître sur l’auteur préféré des ados.

Le film prend cependant quelques libertés avec le livre initial. Ainsi, dans La Face cachée de Margo de John Green, le road-trip se faisait entre garçons mais Jake Schreier, le réalisateur, a fait le choix dans le film, d’ajouter au scénario deux personnages bien plus présents que dans le roman de Green : Angela, la petite amie de Radar et Lacey, la meilleure amie de Margo. Ce choix n’est finalement pas pour me déplaire car il permet au film une touche de féminité bienvenue, et d’élargir, également, les thématiques évoquées comme la première fois ou l’apparence physique dans une relation amoureuse. J’ai particulièrement aimé le personnage de Lacey, très bien incarnée par l’actrice Halston Sage (oserais-je même avouer que je l’ai préféré à Cara Delevingne…)

facecacheemargo3

Certainement moins fort que n’a pu l’être Nos étoiles contraires, La Face cachée de Margo reste un film intelligent sur l’adolescence et ses questionnements. Abordant des thématiques comme l’amour, l’amitié, l’audace et la transgression, on découvre des personnages attachants qui nous entraîne dans une incroyable aventure. Les acteurs et le scénario sont fidèles à l’esprit du roman de John Green et pour cette raison, ceux qui ont aimé La Face cachée de Margo en livre, devrait tout autant accroché à ce film doux-amer sur l’adolescence…

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. J’ai beaucoup aimé ce film !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.