La Cité, T5 : La Bulle de Karim Ressouni-Demigneux

cite5Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Rue du Monde  (2014)
215 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Le jeu la Cité a fermé au moment d’une nouvelle éclipse, surprenant tous les joueurs. Arthur prend ici la parole et dévoile les ultimes mystères du jeu…

La Cité est une série en cinq tomes qui dés le début m’a charmée. Après une longue coupure dans sa publication (entre 2012 et 2014), les tomes 4 et 5 sont presque sortis coup sur coup. Si j’ai un peu tardé à lire La Bulle, je connais maintenant les révélations finales et je dois reconnaître que Karim Ressouni-Demigneux m’a étonnée et grandement surprise. Alors que le tome 4 était en demie-teinte pour moi, car il semblait n’être qu’une transition vers La Bulle, ce final fut à la hauteur de mes attentes ! Dans ce tome 5, on découvre enfin l’origine de la création du jeu La Cité, son fonctionnement, son but et les révélations de l’auteur sont étonnantes, inattendues et singulières. Cette originalité m’a conquise.

La Bulle se concentre sur le personnage d’Arthur (puisque c’est de coutume dans chaque tome de parler d’un personnage en particulier). L’énigmatique adolescent qu’on n’avait vu agir qu’au sein du jeu La Cité, se dévoile et son histoire personnelle surprend et nous touche. Karim Ressouni-Demigneux n’oublie pas pour autant les autres héros : Polly, Thomas, Jonathan et Liza. On aura ainsi tous les éléments de réponses à nos questions et la boucle sera définitivement bouclée avec chaque personnage à la fin du tome 5 de La Cité.

A travers La Bulle, Karim Resssouni-Demigneux pose également une véritable réflexion sur l’internet de demain. En effet, le jeu La Cité s’est montré au fil des semaines de plus en plus perturbant pour ses joueurs et dans ce cinquième tome, on comprend pourquoi. Les ultimes secrets de l’entreprise CCC sont révélés et on comprend pourquoi et comment elle est si bien renseignée sur ses joueurs. L’internet que Karim Ressouni-Demigneux nous laisse entrevoir fait peur et interroge. Avec des extraits d’essais au début de plusieurs chapitre, l’auteur nous rappelle cependant que ce qu’il raconte n’est pas vraiment une projection futuriste, mais bel et bien déjà là.
Une conclusion efficace et prenante de la série La Cité. Jusqu’au bout, Karim Ressouni-Demigneux aura maintenu le suspens et nous aura tenu en haleine.

En quelques mots :

Dernier tome de la pentalogie La Cité, La Bulle apporte enfin les réponses à toutes nos interrogations sur les enjeux du jeu en ligne et de la mystérieuse société CCC qui se cache derrière. En suivant le parcours du dernier héros, Arthur, on découvre les raisons de la création du jeu et la manière dont il fonctionne. Karim Ressouni-Demigneux propose un final inattendu, original et haletant qui laisse le lecteur surpris mais conquis. Une conclusion efficace et prenante de La Cité, série dans laquelle Karim Ressouni-Demigneux aura su tenir en haleine ses lecteurs jusqu’à la fin !

A propos de Karim Ressouni-Demigneux

Karim Ressouni-Demigneux est né en 1965. Il a un doctorat en histoire de l’art. Il a écrit plusieurs romans pour la jeunesse comme Je suis un gros menteur, Je ne pense qu’à ça

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Etant quelqu’un qui adore lire et qui est curieuse je ne peut pas m’empécher de vouloir le quatre et le cinq car j’ai lue les trois premier tome en une semaine et je suis rester sur ma faim 😥 si vous l’avez lue pourriez vous me l’expliquer plus en détail car mon CDI du collège ne peut pus rien commander 😥 merci d’avance et si vous avez des réserve sur ce livre n’hésiter pas ! 😛

  2. labaignoirebleu02

    On m’a offert le premier tome, la couverture donne très envie mais je n’ai pas encore commencé à le lire, avant je me documente !
    Malgré tout je l’ai déjà feuilleté ( je ne pas m’en empêcher 😉 ) il a l’air très bien écrit
    Reste à le lire ❗

  3. Je trouve que cette série est très bien écrite même si le dernier (le tome 5) est un peu long à lire. Il y a beaucoup de rebondissements et j’ai aimé le fait qu’on découvre la vie d’un personnage à chaque tome. Bravo ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *