La Cité, T4 : La dernière éclipse de Karim Ressouni-Demigneux

la-cite4Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Rue du Monde  (2014)
315 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Le conflit entre les Uniques et les Affranchis est imminent. Chaque héros de la Cité va devoir faire son choix et savoir ce qu’il veut pour son avenir dans la Cité. Mais ces choix seront surtout guidés par la vie personnelle de chacun car la réalité semble toujours plus rattraper la fiction du jeu…

Depuis 2012 je désespérai de pouvoir lire les quatrième et cinquième tomes de La Cité. Impossible de savoir quand les suites allaient sortir. Et puis, un email et l’information qui tombe : le tome 4 est prévu pour le 21 août 2014 ! Une très bonne nouvelle qui s’est accompagnée en plus d’une lecture en avant-première, que je partage avec vous.

Comme pour les trois précédents tomes de La Cité, un petit récapitulatif a été placé en début de volume pour nous rappeler les événements principaux. Une idée toujours bien vue car je ne me suis pas sentie perdue malgré ces deux années sans lire La Cité. Les souvenirs sont vites revenus et je me suis plongée totalement dans le quotidien des héros.
Dans La Dernière éclipse, Karim Ressouni-Demigneux axe essentiellement le déroulement de l’histoire sur Jonathan, Thomas, Elena et Polly. Au travers des chapitres, ils vont donc s’alterner la parole pour raconter leur vie personnelle et leur vie au sein de La Cité. On voit ainsi que chacun a des aspirations bien différentes.
Dans La Dernière éclipse, les questions ne trouvent pas encore de réponse sur les véritables enjeux du jeu La Cité et de la société CCC. Karim Ressouni-Demigneux continue d’étoffer au contraire le mystère et nous tient aussi en haleine par rapport au frère d’Elena qui aura une place importante, à mon avis, dans le tome 5.
En fait, La Dernière éclipse est vraiment la continuité du tome 3, on reste sur la même longueur d’ondes, avec des personnages qui continuent ce qu’ils avaient entrepris : Thomas veut comprendre ce que Jonathan lui veut, Elena cherche son frère, Polly est prisonnière des Uniques et veut parler à Thomas qu’elle aime, Jonathan veut se justifier auprès de Thomas et redevenir son ami…etc. C’est tout ceci que Karim Ressouni-Demigneux nous détaille dans le tome 4 de La Cité.
Ainsi, ce tome se lit bien, même si on est un peu déçu par le manque de réponses à nos questions. L’histoire est intéressante, mais pas non plus captivante. C’est pour moi un tome de transition avant un épisode final qui s’annonce plus mouvementée en regard de l’événement qui se produit à la fin de La Dernière éclipse.

En quelques mots :

Ce tome 4 de La Cité était très attendu par ceux qui ont été charmés par les trois précédents romans de Karim Ressouni-Demigneux. L’auteur continue d’entourer le jeu et la société CCC d’une aura mystérieuse tandis que nos héros voient La Cité impactée de plus en plus leur vie quotidienne. La Dernière éclipse se laisse lire sans difficulté et avec intérêt mais on a aussi hâte de mettre fin à tout ce flou qui entoure l’histoire 😉

A propos de Karim Ressouni-DemigneuxKarim Ressouni-Demigneux est né en 1965. Il a un doctorat en histoire de l’art. Il a écrit plusieurs romans pour la jeunesse comme Je suis un gros menteur, Je ne pense qu’à ça
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.