L’Uchronie

 

uchroniebanAlors que les dystopies connaissent un immense succès en littérature pour adolescents, l’uchronie est un genre, tout aussi dérivé de l’utopie, qui est beaucoup moins présent. Partons à la rencontre de ce sous-genre de la science-fiction, méconnu du grand public mais pourtant riche en histoires possibles…

« Et si… » Ce petit bout de phrase a sans doute traversé l’esprit de chacun de nombreuses fois : « Et si je n’étais pas allé dans cette ville, et si je n’avais pas connu cette personne, et si je n’avais pas dit ça… « … et si Lirado n’existait pas ?
Tout le monde, un jour, s’est demandé ce qu’il se serait passé si tel ou tel événement, telle parole, telle expérience, telle rencontre… n’avait pas eu lieu dans son histoire personnelle mais aussi dans l’Histoire (avec un grand H). Consciemment ou pas, se demander « et si… » c’est interroger le principe de l’uchronie car ce sous-genre de la science-fiction interroge le champs des possibles.

uchronie2Du grec « U », préfixe négatif et de « kronos », le temps, l’uchronie signifie littéralement : « hors du temps ». De façon plus large, il s’agit au travers de l’uchronie de se demander et d’imaginer ce qu’il serait advenu si un événement historique n’avait pas eu lieu ou s’il avait eu une autre issue.
Ce néologisme a été inventé en 1857 par le philosophe Charles Renouvier dans son ouvrage Uchronie, l’utopie dans l’histoire. Mais la naissance de ce sous-genre est bien plus ancienne et remonte, selon les spécialistes, à la publication en 1836 de l’ouvrage de Louis Geoffroy-Château, Napoléon Apocryphe. Dans ce roman, l’auteur imagine que Napoléon n’a pas été défait en Russie et qu’il finit par instaurer la monarchie universelle. Ainsi, l’uchronie est l’invention d’une Histoire alternative.

Une uchronie prend ainsi pour point de départ la modification de l’Histoire. Le moment où l’histoire réelle et l’histoire fictive se rencontrent pour diverger, s’appelle le point de divergence. A partir de ce point de divergence, imaginé par l’auteur, il se crée un « effet domino » : une modification engendre une autre modification et ainsi de suite…
Le bouleversement de l’Histoire peut être réalisé de deux manières par un auteur d’uchronies. Soit l’auteur fait le choix de modifier dés le début du roman un point du passé ce qui a un impact sur l’histoire qu’il raconte, au présent. C’est par exemple le cas dans la trilogie Leviathan de Scott Westerfeld où l’auteur a décidé que l’opposition serait du non pas à un conflit idéologique mais technologique.
Soit l’auteur commence son histoire dans le présent ou le futur, fait voyager son personnage dans le temps et celui-ci entraîne un bouleversement qui modifie le passé et donc l’Histoire. C’est sur ce principe que la trilogie Times Riders est fondée : les Times Riders ont en effet pour mission de rétablir les dégats que des voyageurs temporels peu scrupuleux laissent derrière eux dans leurs voyages.

ukronie3Deux réflexions peuvent se poser autour de l’uchronie : d’une part, qu’est-ce que l’Histoire apporte à la fiction et d’autre part, qu’est-ce que la fiction apporte à l’Histoire. Il y a donc dans l’uchronie, comme dans le roman historique, un partage des enjeux de l’Histoire et de la fiction.

uchronie1L’uchronie est une fiction qui se sert de l’Histoire pour créer des univers imaginaires riches et complexes, qui suivent leur propre évolution. Elle permet d’imaginer à notre Histoire d’autres éventualités, d’autres possibilités, d’autres chronologies des événements. Les univers inventés sur le principe de l’uchronie sont parfois très proches des événements qui se sont produits réellement : c’est par exemple le cas dans Leviathan où l’on retrouve tous les éléments fondamentaux de la Première Guerre Mondiale, ou dans le roman d’Eric Emmanuel Schmitt, La Part de l’autre. En effet, dans ce dernier, Eric Emmanuel-Schmitt pousse à l’extrème l’uchronie en imaginant quel aurait été le destin d’Adolf Hitler s’il avait été accepté aux Beaux-Arts sauf que de chapitre en chapitre, l’histoire fictive rattrappe la véritable Histoire… Changer un événement n’amènerait donc pas toujours à changer l’Histoire.

uchronie4D’autres fois, l’uchronie conduit à créer un univers totalement différent. C’est ce qu’il se passe dans le roman Le Worldshaker de Richard Harland. Dans ce monde, Napoléon a accepté la construction du Tunnel sous la manche ce qui a entraîné un terrible conflit avec la Grande – Bretagne, transformé la révolution industrielle en une industrie de guerre et finalement aboutit à la dévastation des deux pays et la création de gogantesque « bateaux-mondes » sur lequel le héros, Col Porpentine, vit.
Dans l’uchronie, l’Histoire devient donc prétexte à la création d’autres histoires et permet de créer des éléments qui autrement seraient impensables. Les auteurs qui écrivent des uchronies font souvent le choix de ce genre afin de marier le réel et l’invention avec toute la crédibilité qu’offre l’Histoire. Ce genre leur permet aussi de s’évader et d’interroger le champ des possibles, de donner par l’imaginaire une autre explication du réel.

L’uchronie, c’est aussi permettre à la fiction d’expliquer l’Histoire. Comme dans le roman historique, l’uchronie offre la possibilité aux lecteurs de s’instruire sur l’Histoire avec toute la mesure que comporte ce genre puisque naturellement, il repose sur une perturbation de la vraie Histoire. C’est souvent au travers de dialogues ou de passages narratifs que l’Histoire réelle apparaît bien que pour les besoins de l’uchronie, des événements soient modifiés.
Penser une uchronie c’est aussi porter sur notre société, notre passé, notre avenir, notre monde, un regard voire une critique. Le plus souvent, les auteurs d’uchronies s’intéressent aux conflits, à la guerre et dressent un lourd bilan des ravages que la modification des événements a pu entraîner. La question qui pourrait sous-tendre chaque uchronie est sans doute celle-ci : « Est-ce que l’Homme est voué à subir son destin ? »

uchronie5En conclusion, l’uchronie fait de la modification de petits détails historiques, de grandes modifications qui marquent les siècles suivants. C’est un genre qui joue avec le rêve de tous les lecteurs, de tout le monde : pouvoir modifier le court du temps et observer l’impact que cela aurait eu sur notre vie.

Terminons ce dossier sur le paradoxe temporel, tel que Barjavel le dépeint dans Le Voyageur imprudent… : « Réfléchissez : il a tué son ancêtre avant que celui-ci ait eu le temps de prendre femme et d’avoir des enfants. Donc il disparaît, c’est entendu. Il n’existe pas, il n’a jamais existé. Il n’y a jamais eu de Pierre Saint-Menoux. (…) Mais si Saint-Menoux n’existe pas, s’il n’a jamais existé, il n’a pas pu tuer son ancêtre !… Donc son ancêtre a poursuivi normalement son destin, s’est marié, a eu des enfants … Et un jour Pierre Saint-Menoux est né, a vécu, a grandi, a rencontré Essaillon, a exploré l’an 100000, a voulu tuer Bonaparte … et a tué son ancêtre. (…) Donc il n’existe pas. Donc il n’a pas tué son ancêtre. Donc il existe. Donc il a tué son ancêtre. Donc il n’existe pas … Arrêtez-vous ! Arrachez-vous au vertige, réfléchissez ! Non ce n’est pas un tourbillon de vie et de mort, une succession instantanée et infinie de deux destins contraires. Non ce n’est pas alternativement que Saint-Menoux existe et n’existe pas. C’est en même temps Ses deux destins, ou plutôt son destin et son non-destin son simultanés. A partir de l’instant où son ancêtre frappé par lui est mort, Saint-Menoux n’existe pas et existe à la fois, car n’existant pas il n’a pas pu tuer, et, de ce fait, il existe et tue. » Cercle vicieux, superposition des temporalités ? en tout cas, l’infini des possibles.

Quelques Uchronies

leviathanLeviathan de Scott Westerfeld

Dans un monde alternatif, à l’époque de la Première guerre mondiale et dans un contexte semblable, Akek, fils de l’archiduc d’Autriche-Hongrie doit fuir les Allemands qui veulent sa mort. Au même moment, Deryn Sharp, devenue Dylan, passe l’examen d’entrée dans l’Air Service. Embarquée à bord du Leviathan, Deryn est bientôt victime avec tout le reste de l’équipage d’une attaque aérienne Allemande qui les fait échouer sur un sommet perdu des Alpes. C’est là que les destins de Deryn et d’Alek se rencontrent.

Voir la chronique sur Lirado

ligne-separation

entre-chiens-loupsEntre chiens et loups de Malorie Blackman

Imaginez un nouveau monde. Un monde où tout ce qui est noir (les primas ) est riche,puissant et dominant. Où tout ce qui est blanc (les Nihils) est pauvre, opprimé et méprisé. Callum et Séphy vivent dans ce monde, ils s’aiment, mais elle est noire et lui blanc. Le père de Sephy est ministre alors que celui de Callum appartient à un réseau terroriste. Ils veulent changer ce monde mais comment ? La tache n’est pas facile que l’on soit blanc ou noir…

Voir la chronique sur Lirado

ligne-separation

cornes-ivoires1Les Cornes d’Ivoire de Lorris Murail

L’Europe n’est plus ce qu’elle était. Dorénavant les blancs, surnommés les Cornes d’Ivoires, sont les esclaves des habitants de l’Afirik (ancienne Afrique) et subissent les mauvais traitements de leurs maîtres. Mari est une jeune esclave de Ker Samba au service de la fille de Sare Samba, Lisha. Son quotidien est dur mais elle s’en sort plutôt bien jusqu’à ce que la mort de sa mère la conduise dans une situation dangereuse et bouleverse à jamais son quotidien…

Voir la chronique sur Lirado

ligne-separation

saga-wildenstern1La saga des Wildenstern de Oisin McGann

Nathaniel Wildenstern revient tout juste d’Afrique et d’une escapade où il a réussi à attraper le plus impressionnant des mécanimaux, Foudre, lorsqu’il apprend la mort de son frère ainé Marcus. Dans cette famille où le meurtre est une vertu lorsqu’il est au service de l’ambition, les soupçons sur Nathaniel vont vite. Le garçon décide de retrouver le véritable meurtrier et doit aussi faire face à de nombreux autres problèmes : un père tyrannique, des parents hostiles, des voyous prêts à tout et quatre ancêtres revenus d’entre les morts, bien décidés à reprendre le contrôle de la famille Wildenstern.

Voir la chronique sur Lirado

ligne-separation

time-riders1Times Riders d’Alex Scarrow

Le docteur Paul Kramer est persuadé que le monde court à sa perte. Grâce à une machine à remonter le temps, il se déplace jusqu’en avril 1941, en Allemagne, pour rencontrer Hitler et l’empêcher d’envahir la Russie. De son côté, le mystérieux Foster sauve d’une mort imminente trois adolescents de trois époques différentes pour faire en sorte que personne ne vienne troubler la marche de l’Histoire.

 

ligne-separation

worldshakerLe Worldshaker de Richard Harland

Le «Worldshaker», un navire-monde, sillonne les mers du globe. À sa tête, la reine Victoria III, à ses commandes, sir Mormus. Et à son bord, 10 000 personnes… et 2 000 Immondes. Colbert Porpentine appartient à l’élite. Bientôt, il remplacera son grand-père aux commandes. La belle vie… Pourtant, l’intrusion dans sa chambre de Riff, une Immonde, va bouleverser son existence faite de mensonges et de faux-semblants. Car la vie de l’élite est une vie de confort, d’intolérance, d’aveuglement. Quelle justice peut-il y avoir dans un monde où les enfants sont notés en fonction de leur rang social ? Où, sur les ponts inférieurs, les Immondes sont considérés comme moins que des hommes? Colbert et Riff pourront-ils faire vaciller une telle société ?

ligne-separation

maitre-haut-chateauLe Maître du Haut Château de Philippe K. Dick

1947, victoire des forces de l’Axe. Les États-Unis sont occupés à l’est par l’Allemagne nazie, à l’ouest par le Japon impérial. Au centre, dans les montagnes Rocheuses, un état fantoche, illusoirement indépendant. Dans la Californie des années 1960, la vie bat son plein. Quelques personnages nous permettent de nous immerger dans le quotidien des occupés et des occupants.

 

ligne-separation

part-de-autreLa part de l’autre d’Eric Emmanuel Schmitt

 » Que se serait-il passé si l’Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde…  »

ligne-separation

ceux-qui-saurontCeux qui sauront de Pierre Bordage

Un jour Jean est arrêté lors d’une descente de milice du pouvoir dans la classe clandestine. Lors de son transfert en prison, le convoi est attaqué par des terroristes. Jean y retrouve son père dont il ignorait l’engagement. Dans la forêt, alors que le camp des résistants-terroristes est attaqué, Jean rencontre Clara. Seule rescapée d’un accident de voiture, elle a été kidnappée par un homme rude qui a fini par disparaître. Les deux adolescents ne sont pas du même monde : la famille de Clara fait partie de la Cour, elle est promise à un destin de femme au foyer, ce qui la révolte.

ligne-separation

 

divergences001Divergences 001 de Collectif

L’histoire aurait pu s’écrire autrement : qu’en serait-il de nous aujourd’hui ? Dix nouvelles écrites par des auteurs de renom : Pierre Pelot, Michel Pagel, Johan Héliot, Fabrice Colin,…
De l’Arche de Noé à l’homme de Cro-Magnon, en passant par la Seconde Guerre mondiale qu’en serait-il de nous aujourd’hui si l’histoire s’était écrite autrement : au détour de récits passionnants, les auteurs nous emmènent dans des époques aussi surprenantes que variées, pour le plaisir de tous.

ligne-separation

fils-airLes Fils de l’air de Johan Heliot

1791, le destin de la France a basculé. Louis XVI s’est réfugié aux États-Unis, où, avec l’inventeur du ballon dirigeable, il fonde sa compagnie de transport aérien. Très vite, les ballons se multiplient dans le ciel de l’Amérique ; et donnent des envies de conquête… Les hommes ont soif de pouvoir ; les Fils de l’air mettent le monde à leur portée.

Pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Je ne connaissais pas le terme d’uchronie. Merci pour cette découverte. Cela m’a fait penser à 2 romans qui appartiennent à ce genre et dont j’ai beaucoup aimé l’originalité.
    La brèche de Christophe Lambert. En 2060, une émission de téléréalité propose de partir dans le passé filmer des événements historique; Le débarquement en Normandie est choisi pour relancer un élan patriotique. Plongés au coeur de la bataille et de ses horreurs, les reporters découvrent tout à coup des androïdes nazis envoyés depuis un futur parallèle… Les futurs s’affrontent dans le passé…
    J’ai beaucoup aimé un autre roman de ce genre : Blitz out de Connie Willis, sur le bombardement de Londres en 1940. Des historiens du futur retournent dans le passé pour étudier l’Histoire. Un beau roman de science fiction mais aussi d’histoire.

  2. Ton dossier sur l’uchronie est vraiment super, il est vrai que c’est un genre peu connu et ce que tu en dis est d’autant plus intéressant, moi j’adore 🙂 :p

  3. Bravo pour cet article très intéressant comme toujours.
    Je suggère aussi Souviens-toi d’Alamo de Christophe Lambert. Je trouve que c’est un bon roman d’uchronie. Il y a beaucoup de réflexions sur les dangers de changer le passé, et sur la pertinence de le faire.

  4. Très intéressant, clair et bien documenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *