Interview : Agnès Laroche sur La Vraie recette de l’amour

ALarocheConnue pour ses romans principalement destinés à un jeune lectorat  ( albums et romans pour les 9-12 ans), Agnès Laroche est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages jeunesse. Ce qu’elle aime par dessus tout dans ses livres, c’est de faire en sorte que ses livres soient autant de petites maisons dans lesquelles les lecteurs se sentent chez eux, de la première à la dernière page.

Dans La Vraie recette de l’amour elle imagine un Roméo amoureux d’une certaine Juliette mais beaucoup moins doué pour déclarer sa flamme que pour cuisiner de bons petits plats. Un roman optimiste et gai qui inaugure une nouvelle collection de chez Rageot : Pop. L’ambition ? proposer aux 9-12 ans des romans grands formats richement illustrés pour lire des histoires comme les grands.

A l’occasion de la sortir de La Vraie recette de l’amour, Agnès Laroche a accepté de répondre à quelques petites questions sur son nouveau roman. Merci à elle 🙂

Lirado : Comment cette histoire est-elle née ?

Agnès Laroche : Comme toutes mes histoires, elle a surgi la nuit, lumière éteinte, alors que j’étais sur le point de m’endormir. Roméo est apparu, spatule à la main, l’oreille tendue vers les confidences de son meilleur ami…Insomnie garantie !

Lirado : Comment avez-vous écrit votre histoire ? Aviez-vous un plan dés le départ ? Les portraits des personnages étaient-ils déjà là avant l’écriture où ont-ils été imaginés au fil de la plume ?

Agnès Laroche : Je l’ai écrite au fil de la plume, sans plan, juste une vision très globale, celle d’un garçon fan de cuisine et amoureux malheureux qui se lance en même temps dans deux challenges, un concours de cuisine et un coup de main délicat à son meilleur ami. Les personnages secondaires sont apparus au fur et à mesure de l’écriture, je les ai imaginés sympas et attachants, enfin j’espère. J’avais envie que mon Roméo soit bien entouré !

Lirado : Qu’est-ce qui vous plaît dans la nouvelle collection « Pop » de chez Rageot ?

Agnès Laroche : Tout ! Son aspect, grand format, marque page intégré, la place donnée aux illustrations, les couvertures joyeuses et acidulées. Offrir de la joie à nos lecteurs, cela me semble être la moindre des politesses !

Lirado : Partagiez-vous, enfant, des points communs avec Roméo ? Juliette ?

Agnès Laroche : Hum, difficile à dire. Je crois cependant que je m’identifie toujours très fort à mes narrateurs(trices), même si leur enfance ne ressemble jamais à la mienne.

Lirado :  Seriez-vous prête à participer à un concours de cuisine comme Roméo ?

Agnès Laroche : Si le concours s’appelle « La pire cuisinière ever ! », peut-être…

Lirado : Les clins d’œil à Roméo et Juliette puis Cyrano de Bergerac y avez-vous tout de suite pensé ?

Agnès Laroche : En effet ce sont des clins d’œil, qui se sont imposés tout de suite, sachant que  pour m’amuser j’avais envie de prendre le contrepied de ces histoires magnifiques mais plutôt tragiques.

Lirado :  Question bonus : toute ces recettes de cuisine, ça ne vous a pas donné faim pendant l’écriture ( parce que quand on le lit votre livre, on a bien envie de goûter aux préparations de Roméo !)

Agnès Laroche : Confidences : j’ai tout le temps faim, je suis une grande gourmande et j’ai la chance d’avoir un mari qui cuisine. Grâce à lui, toutes les recettes évoquées ont été testées par l’auteur ! 🙂

banniere5

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.