Harmony, T1 : Memento de Mathieu Reynès

harmony1Age : 15 ans et +
Éditeur : Dupuis (2015)
56 pages

Note : 3.5 Stars

Acheter en ligne :

amazon chapitrepriceminister

 

Harmony se réveille au milieu d’une cave inconnue. Amnésique, elle ne dispose que de peu d’éléments pour comprendre la situation : le nom de son logeur, de mystérieuses voix dans sa tête et un don nouveau pour la télékinésie.
Mais il va falloir que la mémoire de l’adolescente se débloque car l’armée est déjà à sa recherche…

Harmony est une nouvelle série ( qui devrait compter au minimum trois tomes ) scénarisée et dessinée par Mathieu Reynès. L’ univers qu’il crée s’ancre dans différents genres : science-fiction, d’une part, avec une héroïne qui semble issue d’une expérience scientifique militaire ;  fantastique, d’autre part, au vue du pouvoir qu’Harmony développe et enfin, fantasy avec une introduction dans un autre monde, un autre temps.

La lecture de ce premier tome d’Harmony a été très rapide et Memento apparaît surtout comme l’introduction d’une série ambitieuse. Les premiers personnages sont présentés, rapidement parfois, sauf pour Harmony, qui concentre ici l’attention. Une grande partie de Memento est consacrée à son amnésie et à ses interrogations sur l’identité de son logeur, la raison de sa présence, les voix qu’elle entend et son pouvoir pour la télékinésie qu’elle découvre. Le rythme est assez intense et Mathieu Reynès donne les premières pistes d’un mystère qui reste encore tout entier… Qui est vraiment Harmony ? Est-elle la seule à avoir un tel pouvoir ? Pourquoi l’armée la cherche t-elle ? sont autant d’interrogations qui restent en suspens et nous donne envie de plonger rapidement dans la suite : Indigo. Il faudra néanmoins se montrer patient car celle-ci est prévue pour septembre 2016..

La couverture a un côté un peu flippant je trouve et je me demandais à quoi m’attendre. On a l’impression dans cette couverture qu’Harmony est une ado terrifiante, presque la fille de Satan…. Bien sûr, ce n’est pas du tout le cas. Après lecture, je pense que ce qu’on voulait faire ressortir dans cette couverture c’est son côté fort et déterminé.
A l’intérieur de la bande-dessinée, le trait est moins dur et Harmony présente un visage plus…harmonieux, serein mais aussi très expressif. L’univers est assez sombre et les couleurs choisies le montrent bien.

En quelques mots :

Premier tome de la série Harmony, Memento se présente surtout comme une introduction à un projet littéraire ambitieux. Mêlant à la fois le fantastique, la science-fiction et la fantasy, la BD se concentre essentiellement sur l’amnésie d’Harmony et la découverte de son étrange pouvoir de télékinésie. Le rythme est assez intense et les premières pistes d’un vaste mystère sont lancées. La fin vient trop rapidement, jouant avec la patience du lecteur qui devra attendre septembre 2016 pour en apprendre un peu plus.

Vidéo de présentation :

A propos de Mathieu Reynès
Mathieu Reynès, né le en région parisienne, est un dessinateur et un scénariste de bande dessinée français. Parmi ces bandes-dessinées les plus connues il y a Les informaticiens, Alter égo et La Mémoire de l’eau.

http://mathieureynes.blogspot.fr/

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *