Gros sur le coeur de Carène Ponte

Age : 15 ans et +

Éditeur : Michel Lafon  (2018)

250 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Melissa intègre un nouveau lycée suite au déménagement de ses parents. Un peu trop ronde aux yeux de ses camarades de classe, elle devient  la cible toute choisie de Justin, Morgan et Julie…

La littérature pour adolescents s’est emparée du thème du harcèlement depuis plusieurs années. Gros sur le coeur raconte comment Melissa, une ado un peu trop ronde va devenir la cible de moqueries au sein de sa classe de terminale littéraire et bientôt être complètement isolée dans son lycée, restant seule et souvent enfermée dans les toilettes. Le récit ne se concentre pas uniquement sur les tourments dont Melissa est la victime, mais aussi sur ses sentiments, entre honte, résignation et colère, peut-être même plus que dans d’autres récits qui aborde ce thème.

Mélissa est une héroïne qui nous touche, qui ressemble aussi a beaucoup d’autres victimes malheureusement. A cet âge où l’on manque de confiance en soi, le diktat de l’apparence est souvent le plus cruel pour les ados. En surpoids, elle sera confrontée à la violence verbale et morale des autres.  Le ton est juste et on retrouve l’ambiance des années lycées, pas toujours idyllique… Heureusement, la tension retombe un peu lorsque Melissa retourne dans son ancienne ville et retrouve sa meilleure amie. Là bas, tout est plus simple et elle peut s’épanouir. J’ai aussi aimé l’émergence d’une touche de fantastique dans le récit car c’est ce qui va permettre à Melissa de dire stop à tous ses détracteurs même si je suis moins fan de la manière dont elle se venge…( cela dit, je peux comprendre).

Gros sur le coeur m’a donc séduite sur la manière dont l’histoire parle du harcèlement. Par contre, le roman va prendre une tournure qui m’a moins plu. En effet, le professeur d’allemand de Mélissa se met à la séduire et finit par abuser d’elle. Cette histoire m’a un peu agacée, peut-être parce que c’est déjà le deuxième livre que je lie et qui mélange à la fois le harcèlement et une histoire d’amour entre un prof et son élève ( je fais référence au roman Le prof, moi et les autres de Rachel McIntyre qui m’avait sur ce point davantage séduite). Je ne nie pas que cela existe mais pour moi, cela relève surtout du fantasme (de certains élèves) ! Néanmoins j’ai bien compris pourquoi Melissa se laissait séduire par ce professeur charismatique.

En quelques mots :

Gros sur le coeur de Carène Ponte aborde le thème du surpoids et du harcèlement. Melissa devient rapidement la victime de ses nouveaux camarades et l’autrice parvient à nous partager les sentiments, entre honte, résignation et colère, de son héroïne. J’ai trouvé le ton juste et Mélissa très touchante. 
Par contre l’histoire d’amour / manipulation entre son professeur d’allemand et elle m’a un peu crispée. Je ne nie pas que cela existe mais pour moi, cela relève surtout du fantasme (de certains élèves) ! 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.