Freak City de Kathrin Schrocke

freak-cityAge : 12 – 15 ans
Éditeur :  La Joie de Lire : Encrage (2013)
275 pages

Note : [usr 5]

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Mika vient de débuter une « pause » avec sa petite amie Sandra sauf qu’il a vraiment beaucoup de mal à l’accepter. Jusqu’à ce que sa rencontre avec Léa, une adolescente sourde de son âge, entraîne chez lui de nombreuses questions. Et si finalement c’était avec Léa, malgré le handicap, qu’il devrait essayer d’être ?

Freak City de Kathrin Schrocke a été pour moi une véritable surprise. Je m’attendais à une histoire d’amour toute simple juste un peu originale parce que Léa est une adolescente sourde, mais en réalité cette rencontre improbable entre ces deux adolescents, a été beaucoup plus passionnante que je ne l’imaginais.
J’ai dévoré ce livre et j’ai pénétré dans les pensées de Mika dés les premières pages. Tout au long de ce roman qui narre l’amitié naissante (avant l’amour) entre l’adolescent et Léa, nous le voyons évoluer, murîr et changer son regard sur ellea. Car si Léa est sourde, elle ne voit pas cela comme un handicap mais plutôt une richesse qu’elle et ses amis sourds ne veulent pas perdre.
Grâce aux pensées de Mika, nous partageons leurs conversations et nous découvrons l’univers de Léa, sa famille qui a tendance à la rabaisser, ses amis merveilleux et sa passion pour le cinéma !
Au travers les questions qu’il se pose et l’apprentissage de la langue des signes dans lequel il se lance, Mika évoque aussi l’univers des sourds selon son propre regard. Un regard qu’il confronte également aux préjugés des entendants comme les remarques parfois blessantes de sa famille, de son meilleur-ami, de son ex petite-amie Sandra et même de la famille de Léa.
Le ton de Freak City est juste et Kathrin Schrocke a réussi le pari de nous faire comprendre que la surdité n’est pas qu’un handicap mais au contraire possède son propre univers, que les entendants ont souvent du mal à saisir.
J’ai trouvé que Freak City était un roman touchant qui nous fait partager avec beaucoup de délicatesse cette rencontre entre Mika et Léa. Ce n’est jamais stéréotypé ni mièvre mais au contraire, c’est une relation dans toute sa banalité avec ses hauts et ses bas.
Le récit avance à pas tranquille et nous assistons chapitre après chapitre à l’évolution de l’histoire entre Mika et Léa, certes semée par des difficultés comme la barrière du son, de la « langue » et même la peur de découvrir l’univers de l’autre, mais aussi pleine de joies.
Ainsi, Kathrin Schrocke propose avec Freak City le récit sensible d’une rencontre improbable entre deux adolescents qui vont apprendre au fil des jours à se découvrir et à partager leurs univers respectifs, malgré le handicap.

 

A propos de Kathrin Schrocke

Kathrin Schrocke est née en 1975 à Augsbourg, en Bavière. Elle a étudié l’allemand et la psychologie et est l’auteur de nombreux romans et pièces de théâtre pour enfants et jeunes adultes. Elle a reçu de nombreux prix et nominations pour son travail dont le Nettetaler Youth book Prize en 2010, une nomination pour le German Youth Literature Prize en 2011 (pour Freak City) et pour le Hansjörg-Martin prize, catégorie meilleur thriller allemand pour la jeunesse.
Aujourd’hui elle habite Berlin.http://www.kathrin-schrocke.de

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.