Egaux sans égo

egaux-sans-egoAge : 12 – 15 ans
Éditeur :  Locus Solus (2013)
65 pages

Note : 5 Stars

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Au travers cinq histoires, écrites en partenariat avec des collégiens et lycéens et illustrées par différents dessinateurs, cette bande-dessinée observe les relations entre filles et garçons, tout en dénonçant les préjugés.

Dés le départ, ce qui m’a attirée dans Egaux sans égo c’est le thème de cette bande-dessinée consacrée aux préjugés sexistes et aux relations filles-garçons. J’ai trouvé l’idée de mettre en scène les propres mots que des ados pouvaient avoir sur le sujet, très bonne. Le résultat ? cinq histoires très différentes tant sur le plan de l’illustration que sur celui des scenarii. En effet, dans ces histoires, il sera tour à tour question du port de la jupe, d’une fille un peu trop masculine et d’un garçon trop féminin, d’une photo compromettante diffusée sur les réseaux sociaux mais aussi d’un choix de stage en 3ème qui a du mal à se défaire des stéréotypes ou encore d’un homme jaloux et macho…
Cette hétérogénéité des dessins et des histoires fait la richesse d’Egaux sans égo. Une bande-dessinée qui tout en étant très agréable à lire est porteur d’un message fort auprès des adolescents : les filles ne sont pas inférieurs aux garçons, on doit les respecter, ne pas les insulter ou les critiquer quand elles ne correspondent pas à l’image qu’on s’en fait.
Sur le plan visuel, la lecture d‘Egaux sans égo est facile avec des dialogues courts mais efficaces, qui retranscrivent très bien les éléments majeurs de ces histoires, à retenir. Les illustrations, dans des styles très variés (du trait de crayons très précis et minutieux, à un trait plus diffus mais aussi du noir et blanc préférée pour l’un des scénario, à la couleur) sont quant à elle très réussie et chaque dessinateur a su créer son univers autour de son scénario et plonge le lecteur dans celui-ci.
Dans Egaux sans égo, l’intérêt pédagogique de la bande-dessinée, une volonté clairement affichée aussi pour l’éditeur, n’est pas en reste. Pour des professeurs Egaux sans égo pourra ainsi être l’occasion de servir de support à un travail sur l’égalité filles-garçons, les stéréotypes et préjugés, l’image de la femme dans notre société…etc.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *