Du livre au film : Hunger Games 1

Hunger Games est l’adaptation du premier volet de la trilogie du même nom de Suzanne Collins. Réécriture ingénieuse et moins violente de Battle Royale, cette adaptation tient ses promesses…

hungergame1Dans un futur plus ou moins lointain, où les Etats-Unis sont divisés en 12 districts, tous les ans est organisé de manière forcée les Hunger Games. Jeu de télé-réalité que tout le monde doit suivre, il s’agit de la plus grosse mise en scène de la barbarie humaine. En effet, 24 filles et garçons, entre 12 et 18 ans, appartenant à chacun des districts, s’entretuent pendant plusieurs jours voire semaines jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un, le vainqueur, sous les yeux des spectateurs. Epreuve redoutée ou rêvée, les Hunger Games deviennent une cruelle réalité le jour où Katniss décide de prendre la place de sa petite soeur Prim et de rentrer dans l’arène…Pour tous les autres elle devient un ennemi à abattre, où la vie est une lutte de tous les jours et où l’amitié et la pitié n’ont que peu de place.

***

L’adaptation d’Hunger Games respecte complètement la trame du livre et nous plongeons donc très rapidement dans cet univers que Suzanne Collins nous avait dépeint avec brio au fil de son roman. On retrouve le côté déjanté des gens du capitole avec coiffures, maquillages et vêtements extravagants, contrastants avec le côté assez sobre et simple des districts plus éloignés. Passés les quelques minutes de départ idylique dans une forêt, au côté de Gale, Katniss retrouve vite la réalité de la journée : c’est l’heure des sélections…lorsque sa petite soeur Prim est désignée, c’est un peu tremblante mais sur d’elle qu’elle se dirige vers l’estrade où l’attend l’exhubérante et bien pouponnée présentatrice du jeu, Effie Trinket.

hungergames3C’est Jennifer Lawrence qui incarne Katniss, une jeune femme qui se derrière ses vêtements d’aventurière, se trouve être une belle jeune fille. Le choix de Jennifer Lawrence, âgé de seulement 21 ans, est pertinent à mon avis : elle a un physique qui allie la simplicité et le naturel tout en étant séduisant. Cette actrice n’est pas une inconnue puisqu’elle est apparue au côté de Mel Gibson dans Le Complexe du Castor, et a incarné l’X-Men Mystique dans le dernier opus de la série : X-Men, le commencement. Avec Hunger Games, elle débute une carrière de premier rôle au cinéma.hungergame2Au côté de Jennifer Lawrence, il y a également l’acteur Josh Hutcherson, que l’on a pu voir dans les transpositions très libre de Voyage au centre de la Terre de Jules Vernes, et dans l’adaptation de Darren Shan (l’Assistant du vampire) entre autre. Parmis les autres acteurs, citons Lenny Kravitz (Senna), Liam Hemsworth (Gale), Elisabeth Banks (Effie) et Woody Harrelson (Heymitch)…

L’adaptation de ce premier volume d’Hunger Games est signé Gary Ross dont le nombre de films est encore assez mince malgré des débuts dans le cinéma dés les années 90. Il a écrit également des scénarios. On lui doit les films Président d’un jour (scénario), Pleasantville (réalisation) Pur sang – la légende de Seabiscuit (réalisation)… avec Hunger Games il se retrouve en tête d’un film à gros budget.hungergames4Certaines scènes d’Hunger Games étaient particulièrement attendues, notamment l’entrée de Katniss et Peeta lors de la présentation des candidats à la population du Capitole. La robe de Katniss s’enflamme sur scène et le résultat au cinéma est impressionnant. L’interview finale, après le jeu se révèle tout aussi prometteur… Les scènes d’interviews justement sont l’occasion de se détendre dans un film où l’on ressent la pression du jeu en de nombreux passages.

Pendant plus de 2h, nous sommes au côté de Katniss dans sa rage pour remporter la victoire, de rester en vie et même de sauver celle de Peeta.

hungergames5Le début du jeu est sans doute le moment le plus violent d’Hunger Games puisque les candidats qui perdent la vie sont nombreux dans cette ruée pour trouver de quoi survivre. La violence est présente tout le long du film mais pas frontalement, elle est énormément suggérée par le bruit des coups de canon qui retentisse, annonceant une mort. Cependant, on nous montre tout de même de manière direct la mort de certains personnages, cela reste pour un public averti mais c’est beaucoup moins violent que Battle Royale, dont Hunger Games est directement inspiré.

Hunger Games, premier film adapté de la trilogie du même nom emporte le spectateur dans son histoire aussi spectaculaire que terrifiante. Jennifer Lawrence, dans le rôle de Katniss est très séduisante et convainquante. Elle incarne tout à fait la représentation que le livre donnait de la jeune Katniss. La mise en scène de ce monde futuriste ou le côté ultra-technologique et pur du Capitole tranche avec le caractère moyennageux du disctrict 12 est bluffant. Les scènes les plus importantes du livre sont là, les explications font parfois défauts mais le tout est réussi et offre plus de deux heures de spectacle passionnant, où l’on ne s’ennuie pas.

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. J’AI A D O R É!!!!!!!!!!!!!!!Une saga vraiment extraordinaire ❗ ❗ ❗ ❗

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.