Du livre à la série : 13 Reasons why

Hier soir, sur le coup de presque 1h du matin, j’ai terminé la saison 2 de 13 Reasons why. Alors que j’avais jusqu’ici regardé de manière assez tranquille chaque épisode de la série, les quatre derniers, par leur intensité dramatique m’ont tenue en haleine toute cette longue soirée d’été. Si je n’avais pas souhaité parler encore sur Lirado de cette série alors que, j’achevais la saison 1 l’an passé, j’ai eu envie,après avoir visionné cette saison 2 de partager mon ressenti.

 

Ce que ça raconte.

13 Reasons why c’est LA série à succès du moment auprès des adolescents (rappelons tout de même que cette série est normalement interdite, par ses scènes de sexe et la présence de drogues, alcool et violence, au moins de 16 ans…). Elle est adaptée du roman tout aussi à succès de Jay Asher, Treize raisons, publié en 2010.

La première saison reprend de manière assez fidèle l’intrigue du roman de Jay Asher et débute ainsi le jour où Clay Jensen, lycéen encore éprouvé par le suicide de son amie Hannah Baker, reçoit un colis au pied de la porte de sa maison. Il découvre à l’intérieur une série de cassettes dans laquelle Hannah raconte comment son entourage et ce qu’elle a subi au fil du temps dans son lycée et chez elle, l’ont amené à son geste terrible. L’écoute de ces cassettes se révélera éprouvante pour Clay et mettra en lumière de nombreux secrets et révélations terribles…

La seconde saison, que je viens donc de terminer, est de l’extrapolation pure à partir du roman de Jay Asher. L’histoire se déroule quelques mois après les événements de la saison 1. Un procès contre le lycée Liberty est organisé et les différents protagonistes sont appelés à la barre pour témoigner de leur relation avec Hannah et faire un portrait de celle-ci. Un procès qui mettra de nouveau Clay mais aussi les autres personnages de l’histoire, à rude épreuve…

Quelques informations sur la série.

13 Reasons why est une série diffusée sur Netflix et interdite, en France, au moins de 16 ans ( nous y reviendrons). Elle est développé par  Brian Yorkey. Le tournage de la série s’est déroulé à partir de l’été 2016, près de 6 ans après la sortie du roman. Bien que les principaux personnages soient des lycéens, la plupart des acteurs ont une vingtaine d’années. Le casting est notamment composé de Dylan Minette ( Clay ) mais aussi Katherine Langford (Hannah), Alisha Boe (Jessica), Brandon Flynn (Justin), Justin Prentice ( Bryce ), Miles Heizer ( Alex ), Ross Butler ( Zach) et Devin Druid ( Tyler )

Les thèmes de la série.

13 Reasons why est une série qui aborde de nombreux sujets liés à la vie des lycéens, dans ses aspects les plus durs mais aussi réalistes. La question du harcèlement scolaire est au cœur de la série mais elle s’élargit aussi sur d’autres sujets difficiles : le viol/harcèlement sexuel, le suicide, la drogue, l’alcool, la quête de popularité, les armes… même si l’on y parle aussi d’amitié, et d’amour.
Le succès de la série est d’ailleurs dû à ces thématiques au cœur de l’actualité qu’elle aborde, sans tabou, quand bien même le visionnage de la série se révèle dans certains épisodes très éprouvants pour le spectateur, avec certaines scènes difficilement soutenables.
La pluralité des sujets de la série est intéressante et font à mon sens de 13 Reasons why une série très parlante pour ses spectateurs. Elle est certes dure à regarder mais elle est aussi nécessaire pour libérer la parole ou aider des personnes en souffrance, qui se reconnaîtraient dans les différents personnages et situations.
On n’oublie cependant pas que 13 Reasons why a aussi suscité la polémique à la sortie de chaque saison, avec des ados qui ont malheureusement voulu imiter Hannah Baker, détournant les intentions des producteurs et scénaristes de la série.

Les personnages.

Le roman de Jay Asher était un roman assez court ( moins de 300 pages ) et il mettait en scène de nombreux personnages que l’on découvrait surtout sur une cassette, à l’exception de Clay et Hannah, les deux héros principaux de l’histoire. L’adaptation du livre en série a réellement permis de développer chacun des personnages et de leur donner une personnalité propre et plus complexe que dans le roman. Certains deviennent plus attachants et il est aussi plus facile de s’identifier. La galerie de lycéens mis en scène dans 13 Reasons why est étoffée et là aussi très ancrée dans l’air du temps de sorte que tout un chacun puisse se reconnaître dans les problématiques de l’un ou l’autre. Dans la série, ce sont aussi la pluralité des personnages et de leurs caractères qui m’ont séduite. Les scénaristes ont vraiment réussi à élargir les pistes lancées par Jay Asher. 

Le livre ou la série ?

J’ai d’abord lu 13 Reasons why, pour me faire une idée de l’histoire et parce que je préfère d’abord lire les livres avant de voir les adaptations. Le roman m’a touché et ce fut une lecture percutante. Il m’a parfois mis dans une position inconfortable et dérangeante car j’avais l’impression que c’était à moi aussi qu’Hannah racontait son histoire. Clay était aussi un personnage attachant, sympathique, avec lequel il était facile de s’identifier. La tension montait crescendo tout comme « l’horreur » des scènes racontées. Ce fut donc une lecture dure mais dont je garde un bon souvenir.

Après, je me suis plongée dans la série. La saison 1 reprend le livre et je l’ai trouvée encore meilleure que le livre. Elle permettait vraiment de développer toutes les pistes et tous les personnages qui m’avaient parfois donné l’impression de n’être qu’effleurés dans le roman de Jay Asher.
Mais c’est vraiment la saison 2 qui m’a le plus passionnée et je l’ai trouvé au dessus de la saison 1. Plus de comparaison possible évidemment avec le roman puisque tout est inventé. Les scénaristes ont étoffé chaque personnage et l’intrigue autour du procès nous tient en haleine. On découvre aussi une Hannah différente et moins parfaite que dans la saison 1. Son portrait se nuance et chaque événement évoqué dans les cassettes est raconté d’un nouveau point de vue. L’histoire est alors moins manichéenne.

L’interdiction au moins de 16 ans. 

La série, je le disais auparavant, est interdite, en France, au moins de 16 ans. Pourtant, en tant que professeur-documentaliste, je sais que beaucoup de jeunes ados la regarde. Les motivations de chacun sont différentes : sujet d’actualité, thèmes qui les touchent, volonté de se confronter à des images et des scènes difficiles, identification avec les personnages,  fascination, effet « mouton » ( je regarde parce que tous le monde regarde ) ?  Ce qui est clair, c’est que cette série les attire et qu’il paraît compliqué de les empêcher de la voir. On retarde au maximum le visionnage bien sûr, mais à un moment on y sera confronté et il faudra l’accompagner. Alors une fois qu’on a dit ça, qu’est-ce qu’on fait en tant que prof ? en tant que parent ?
Je ne suis pas parent, mais en tant que professeur-documentaliste, chaque fois qu’un élève m’emprunte le livre, je lui en parle et je lui parle aussi de la série. Je lui explique que j’ai trouvé certains passages difficiles, violents, éprouvants, que se soit en livre, ou en film ( peut-être même plus avec les images, de mon point de vue). Partager son ressenti et inviter l’autre à le faire, c’est déjà prendre du recul sur ce qu’on a lu ou vu. 
Je crois aussi que c’est une série qu’on ne laisse pas son ado regarder seul. C’est une série que là aussi on accompagne. A nouveau j’insiste sur la parole. Reparler des passages les plus durs en famille pour ne pas que l’ado est en tête des images trop complexes à gérer émotionnellement tout seul. Cela reste après mon simple point de vue sur la question, qui ne sera sûrement pas celui de tout le monde.

La saison 3 de 13 Reasons why.

En juin 2018, la série a été renouvelée pour une troisième saison. Elle marquera un tournant puisque l’histoire, qui jusqu’ici tournait autour de la figure d’Hannah Baker, est achevée. Katherine Langford, son interprète, a d’ailleurs fait ses adieux au casting. Mais au fil de la saison 2, d’autres personnalités, d’autres histoires intimes, d’autres secrets ont été révélés et offrent de belles perspectives scénaristiques. L’histoire de cette troisième saison devrait ainsi s’orienter vers l’avenir de Clay, qui a enfin pu dire au revoir à Hannah et devra « grandir », mais aussi l’avenir de Justin, encore accro à l’héroïne, la menace que représente la psychologie torturée de Tyler ou encore la relation entre Bryce et Chloé.

Les thèmes qu’aborde 13 Reasons Why sont d’actualité et donc au cœur des préoccupations des ados d’aujourd’hui, ce qui lui confère aujourd’hui son succès, quand bien même la série est interdite au moins de 16 ans. Par rapport au roman de Jay Asher, la série développe bien plus la personnalité et l’histoire de chaque personnage, ce qui la rend plus captivante et intéressante que le livre, à mon sens. La saison 2 a su s’émanciper du roman d’origine, apporter un nouveau regard sur les personnages et sur les événements. Une belle réussite, à accompagner si votre ado veut la voir.

Bande-annonce :

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. chaud quand on sait que même les adultes sont choqués..

  2. 😀 😕 😆 😆 😆 j ai adore se live

  3. j’ai regardé cette série seule puis avec mes filles de 11 ans
    nous avons également acheté le livre
    j’ai jugé que mes filles avaient la maturité nécessaire pour la regarder
    les différents thèmes sont traités avec beaucoup d’intelligence
    je considère que la prévention fait partie de mon rôle de parent
    tous les thèmes font ou feront partie des préoccupations des adolescents d’aujourd’hui
    sexualité, addiction, suicide, réseaux sociaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.