Un Détective très très très spécial de Romain Puertolas

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : La Joie de lire : Encrage (2017)
140 pages

Note : 5 Stars

Acheter en ligne :

amazon 

 

Gaspard, 30 ans, est trisomique. Il vit encore chez ses parents mais son handicap ne l’a pas empêché de trouver un emploi dans une boutique de souvenirs parisienne et dans une entreprise qui teste des déodorants. Suite à un tragique accident, ses deux patrons disparaissent et il se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Que faire maintenant ? Quel métier exercer ? Détective privé ? Pour Gaspard ce serait le métier idéal. Il réussit d’ailleurs à se faire recruter par un cabinet de détective privé pour enquêter sur la mystérieuse mort d’un patient dans un centre d’éducation spécialisé… Son handicap sera pour une fois un atout.

Ma lecture d’Un Détective très très très spécial a été savoureuse. J’ai adoré le mélange entre le polar et l’humour, il donne un style atypique aux  aventures de cet étonnant détective trisomique. Malgré son handicap, Gaspard a su trouver un bel équilibre et deux emplois. Vendeur dans un magasin de souvenirs le matin, testeur de déodorants l’après-midi, il laisse le flot quotidien l’emporter non sans porter sur son environnement un regard caustique. Jusqu’au jour où ses deux patrons disparaissent et qu’il se retrouve au chômage ! D’abord embêté, Gaspard se dit finalement que c’est l’occasion de réaliser un rêve : devenir détective privée. Et la chance ne tardera pas à frapper à sa porte lorsqu’il sera retenu pour aller enquêter dans un centre d’éducation spécialisée, sur la mort mystérieuse d’un patient…

Un Détective très très très spécial de Romain Puertolas est  un roman haut en couleur, parfois fantasque tant le personnage de Gaspard, jeune trisomique à l’étoffe de héros justicier est extraordinaire. J’ai d’abord accroché à cette personnalité loufoque, joyeuse et pleine de vie. Gaspard a souvent du mordant et de l’humour pour parler de son quotidien, à l’image des phrases d’ouverture du roman dans lesquelles il s’étonne de voir des chinois acheter des tour Eiffel en métal venues de leur propre pays…

Romain Puertolas réussit bien à nous glisser dans les pensées de son détective et on s’y attache forcément. L’histoire nous tient en haleine, d’abord parce qu’on est curieux de découvrir son quotidien, ensuite parce qu’on se demande comment Gaspard va mener son étonnante enquête au sein de l’institut spécialisé. De fait, il y a dans Un Détective très très très spécial un bon équilibre entre émotion et action.

Mais là où Romain Puertolas m’a vraiment bluffée, c’est à la fin de son roman, construit comme une nouvelle à chute. Je ne m’y attendais absolument pas et j’ai été vraiment prise de court. C’est vraiment ce qu’il y a de mieux lorsqu’on lit un roman !

En quelques mots :

Un Détective très très spécial est une lecture savoureuse et drôle. A travers le prétexte d’une enquête policière on découvre un personnage haut en couleur qui nous entraîne dans des aventures parfois fantasques. Gaspard, notre justicier de 30 ans, est un héros attachant qui parvient à faire de son handicap un bel atout. L’histoire nous tient en haleine et pique notre curiosité. J’ai pris énormément de plaisir à lire ces aventures loufoques, portées par un personnage principal joyeux et plein de vie. Le roman, construit comme une nouvelle a chute, révèle une fin inattendue et bien trouvée, qui m’a bluffée.

A propos de Romain Puertolas

Romain Puértolas, né le 21 décembre 1975 à Montpellier, est un écrivain français. Son premier roman publié (mais huitième écrit), L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, a été considéré comme un phénomène d’édition avec des droits de traductions acquis dans trente pays avant même sa parution originale en France.

https://www.romainpuertolas.com

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *