Déroute sauvage de Guillaume Guéraud

deroute-sauvageAge :  12-15 ans
Éditeur : Rouergue : doAdo Noir (2009)
140 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Alors qu’Elias, Nina, Romain, Mark, Laure et les autres font route vers l’Espagne, le car qui les conduit quitte brutalement les routes sinueuses des Pyrénées. Tout bascule. Parmi les corps, quelques survivants. Mais en croyant avoir atteint la fin de ce cauchemar, ils ne savent pas qu’en réalité, tout commence. En effet, des profondeurs de la forêt, surgissent trois sanguinaires bêtes humaines…

Guillaume Guéraud, grand fan de livres policiers, romans noirs et films (d’horreur) propose une bibliographie de romans très sombres, originaux et perturbant. Etonnant et inquiétant avec les violents Je mourrai pas gibier (publié également en BD) ou Le contour de toutes les peurs, il offre avec Déroute sauvage un texte que les fans de sensations fortes apprécieront. Proche des films américains gores ou d’horreur comme on sait les produire aux Etats-Unis, Déroute sauvage réunit les clichés du genre pour aboutir à un texte déroutant, massacrant et cru. Dans cet univers complètement ahurissant, le lecteur se prend au jeu de la lecture et il panique tout autant que les héros, se demandant ce qui va bien pouvoir se passer. Résultat, on est scotché à sa lecture du début à la fin avec quelques moments bien sanglants.
L’écriture rend très bien les scènes par des descriptions très détaillées, et une alternance entre phrases très courtes et phrases longues, tel le souffle des personnages principaux.
Le nombre de morts va croissant comme tous livres ou films d’horreur qui se respectent et le décompte est angoissant, renforcé par des extraits sur l’organisation du voyage ou des documents sur les personnages qui tombent peu à peu. L’ensemble est haletant, horrible mais très appréciable et jouissif…une tension parfois insoutenable qui nous embarque page après page dans une histoire incroyable.
Déroute sauvage est un livre au réalisme sanglant qui mêle aussi à son histoire très bien le fantastique avec la création de trois bêtes inqualifiables et dont on ne saura finalement peu de chose : à moitié humaine, à moitié monstre, elles mangent les hommes et aiment la chair fraiche des animaux…et le sang ! Un roman qui ne déçoit pas !

A propos de Guillaume Guéraud

Guillaume Guéraud est né à Bordeaux et a habité jusqu’à vingt-quatre ans à Floirac. Aujourd’hui il habite entre Nîmes et Montpellier. Il a d’abord suivi des études de journalisme et a travaillé dans divers quotidiens régionaux.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Et bien un livre avec un scénario assez original, à la limite d’un remake de  » la colline à des yeux », des personnages très prenants, une histoire assez gore et très développée mais une fin assez pitoyable à mon gout, j’attendais mieux …
    Mais je conseil tous de même ce bouquin, mais âme sensible s’abstenir ^^

  2. Je l’ai pris au hasard à la bibliothèque mais je ne savais pas qu’il était aussi gore car il y a plein de détails qu’on ne préfère pas lire xxp. Et en plus, l’histoire du car qui se renverse dans le ravin, on penserait à des enfants qui essayeraient de survivre genre Sa majesté des mouches. Mais non pas du tout. Mais sinon, à conseiller.

  3. livre très bien écrit mais que je déconseille aux -15 ans car j’ai 12 ans et le moment ou je ne sais plus qui est coincé sous le bus et son buste est arraché :'( m’a choqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.