Ma Dernière chance de Ludovic Rosmorduc

derniere-chanceAge : 9 – 12 ans
Éditeur : Magnard jeunesse (2016)
120 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Victor a 12 ans mais il est toujours au CM2. Pour la seconde fois, il redouble et à nouveau, il se sent nul. L’arrivée dans sa classe de Sidonie, une jeune fille en fauteuil roulant, va transformer son quotidien. Ils deviennent rapidement amis et Sidonie lui apporte un peu de bonheur et de joie de vivre. Victor s’interroge : et s’il y avait des domaines où, finalement, il pouvait être doué ?

Ma Dernière chance est un court texte illustré sur l’échec scolaire, le handicap et l’amitié. On y découvre un jeune héros de douze ans qui a du mal à se concentrer et à aimer l’école. Jusqu’à ce que Sidonie débarque dans sa classe et bouleverse un quotidien bien monotone où les leçons ressemblent a du charabia. La jeune fille, handicapée, va devenir la béquille de Victor tandis que le garçon se rendra utile en faisant vivre à Sidonie de nouvelles expériences.
Une belle histoire d’amitié sur fond de difficulté scolaire qui montre comment un adolescent en proie au pessimisme et à l’impression d’être mauvais en tout, découvre peu à peu qu’il a aussi des qualités. L’école est vécue comme un territoire mouvant mais quand on s’y sent bien, entouré et aidé par une amie, elle peut aussi devenir le théâtre de petites victoires.
Victor est un personnage attachant et vrai, dont la gentillesse transparaît à chaque page. Son mal être scolaire est expliqué avec un langage d’enfant très réaliste et je pense que beaucoup pourront se reconnaître dans les sentiments qu’il ressent face à l’échec scolaire ou les difficultés qu’il rencontre.
La question du handicap et du regard des autres imprègne aussi Ma Dernière chance. En effet, aux côtés de Sidonie qui ne se déplace qu’en fauteuil roulant, Victor va se confronter aux paroles parfois dures de ceux qui n’acceptent pas les différences. La relation qu’il noue peu à peu avec Sidonie est touchante.
Ma dernière chance est un roman qui prouve qu’il suffit parfois d’un petit rien, comme d’un sourire, pour faire basculer le cours d’un destin. Un livre sur le dépassement de soi qui devrait aussi raviver une lueur d’espoir auprès des enfants/ados qui se sentent comme Victor ou Sidonie, à part.

En quelques mots :

Ma dernière chance de Ludovic Rosmorduc est un roman dans l’air du temps où on découvre un personnage attachant en proie à l’échec scolaire. Il suffira d’une jolie rencontre avec Sidonie pour que son quotidien se transforme et qu’il retrouve un peu d’optimisme en découvrant chez lui des qualités insoupçonnées. Un texte plein d’espoir, qui met en scène une belle histoire d’amitié autour de thématiques fortes comme la difficulté scolaire et le handicap. La relation entre Victor et Sidonie est touchante. Les ados en difficulté à l’école s’identifieront sans peine dans les sentiments et situations vécues par Victor. Un texte facile à lire grâce à ses chapitres courts, son écriture large et ses quelques illustrations.

A propos de Ludovic Rosmorduc

Ludovic Rosmorduc, 37 ans, est statisticien. Il a déjà publié deux romans médiévaux fantastiques pour la jeunesse et un roman pour ados : Les Flibustiers du froid. Il habite à Tours.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.