Les Compagnons de la cigogne, T1 : Le lac des Damnés de Sophie Humann

Age : 9 – 12 ans
Éditeur : Gulf Stream éditeur (2016)
220 pages

Note : [usr 4]

Acheter en ligne :

amazon 

Strasbourg, 1825. Gaspard rêve de devenir sculpteur, comme son père, et passe son temps libre à dessiner. Intrigué par la légende d’un lac qui se trouverait sous la cathédrale de la ville, Gaspard et son nouvel ami Basile se lance dans des recherches. Mais certains ne semblent pas ravis de voir les deux garçons fouiner dans les quartiers de la capitale alsacienne…

Le Lac des Damnés est le premier tome de la série Les Compagnons de la cigogne. Chaque roman met en scène les mêmes personnages, que nous découvrons ici pour la première fois, mais les histoires se lisent indépendamment les unes des autres. Pour cette première aventure (et enquête), Sophie Humann nous entraîne, avec Gaspard et Basile, au cœur du Strasbourg du début du XIXème siècle, dans les quartiers qui jouxtent la majestueuse cathédrale de la capitale alsacienne. Gaspard et Basile sont deux adolescents que tout semble a priori opposer. En effet, le premier étudie au Collège Royal tandis que le second travaille déjà en tant que batelier. Mais, réunis par leur soif d’aventures, les deux garçons se lancent rapidement dans une recherche bien mystérieuse : la découverte d’un lac souterrain, sous la cathédrale, où le Diable et les morts-vivants auraient élus domiciles….

Le Lac des Damnés, aussi bien roman historique que roman d’aventure, est une lecture sympathique et facile. Entre les aspects historiques, la légende urbaine du lac, le quotidien des deux jeunes adolescents à cette époque bien différente de la notre et finalement l’enquête de Gaspard et Basile, le roman nous plonge dans une aventure menée tambour battant. Même si l’intrigue est un peu convenue et les rebondissements maîtrisés, on se laisse porter par le rythme trépidant, qui nous tient en haleine tout au long de cette histoire très dynamique d’un peu plus de 200 pages.

J’ai aussi accroché au duo que forment Gaspard et Basile. Intrépides et curieux, nous nous attachons à eux et nous les suivons avec plaisir de péripéties en péripéties dans leurs découvertes. Autour de nos deux adolescents, il y a la présence plus discrète de Margot, la jeune sœur de Basile, débrouillarde, peu froussarde et prête à tout pour montrer que les filles sont aussi courageuse que les garçons !

Au delà de l’histoire, j’ai aussi été séduite par la plume de Sophie Humann, fluide et naturelle, quand bien même certains rebondissements sont un peu « gros ».
Le plongeon historique et géographique dans la capitale alsacienne est aussi intéressant. En effet, Sophie Humann évoque très bien l’histoire de la cathédrale de Strasbourg et elle sait aussi décrire l’ambiance du quartier historique qui l’entoure.

En quelques mots :

Le Lac des Damnés, premier tome de la série Les Compagnons de la cigogne, est un habile mélange du roman historique, régional et d’aventure. Tout en nous plongeant dans le Strasbourg du début du XIXème siècle, dans le quartier historique de la cathédrale, Sophie Humann nous fait vivre l’enquête d’un duo d’adolescents intrépides. Cette petite aventure menée tambour-battant et qui se lit avec fluidité, nous tient en haleine. Gaspard et Basile sont par ailleurs deux adolescents attachants dont nous apprécions tout du long la compagnie dans cette histoire sans prétention et très sympathique à lire.

A propos de Sophie Humann

Sophie Humann est née en 1966 et elle vit à Paris. Journaliste dans la presse écrite, elle collabore au Figaro Histoire et aux hors-séries du Figaro. Elle a écrit une vingtaine de récits et romans historiques pour les enfants. Elle intervient aussi en milieu scolaire, où elle construit des projets d’écriture avec les enseignants.

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.