Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Pocket jeunesse (2017)
310 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

blanc

Avant Amanda s’appelait Andrew. Devenue fille, elle décide de quitter sa ville natale pour s’installer chez son père et enfin vivre la vie d’une adolescente comme les autres. Rapidement sa route croise celle de Grant dont elle tombe amoureuse. Mais comment lui révéler son secret ?

Hormis les romans A Kiss in the dark ou La Face cachée de Luna ( retitrée récemment Cette fille c’était mon frère), la littérature young adult s’est peu emparée du thème au cœur de Celle dont j’ai toujours rêvé : le transgenre. L’héroïne de Meredith Russo était donc un garçon avant de devenir une adolescente. Au début de l’histoire, Amanda a terminé sa transformation et il est difficile pour les autres de deviner que derrière ses traits se cachaient autrefois Andrew. Son installation dans la ville de son père est l’occasion pour elle d’un nouveau départ. Personne ne sait rien de son histoire, ni de sa différence et Amanda devient vite populaire et intégrée. Elle est heureuse mais le poids de son secret va vite la rattraper lorsqu’elle commence à tomber amoureuse de Grant.

Celle dont j’ai toujours rêvé raconte avant tout une histoire d’amour où l’un des deux amoureux est transgenre. Dés lors, Meredith Russo nous explique toute la difficulté de l’héroïne à dévoiler à celui qui lui plaît son secret. Pas facile surtout dans une ville où il y a encore beaucoup de stéréotypes et de préjugés sur ces questions. Tout au long de Celle dont j’ai toujours rêvé, c’est donc sur la manière dont Amanda va réussir à dévoiler son passé, son histoire à Grant et quelles seront aussi les conséquences sur leur histoire.

Je me suis beaucoup attachée à Amanda qui est une adolescente au parcours extraordinaire. L’auteur parvient vraiment à nous faire partager les interrogations inédites d’Amanda et elle est d’autant plus crédible que Meredith Russo est elle-même une femme transgenre.

Le roman dévoile aussi le parcours d’Andrew pour devenir Amanda qui fut loin d’être facile. J’aurai aimé que Meredith Russo aborde peut-être davantage ces différentes étapes et insiste davantage sur le passé d’Andrew et les difficultés qu’il a pu croiser lors de sa transformation.

En quelques mots :

Il y a peu de romans sur le thème au coeur de Celle dont j’ai toujours rêvé : le transgenre. Ici on découvre l’histoire d’amour qu’Amanda, une adolescente transgenre qui vient d’accomplir sa transformation, va vivre avec Andrew. Mais le poids de ce secret aura inévitablement des conséquences sur leur histoire.
Avec curiosité, le lecteur découvre donc les interrogations de la jeune fille, entre questionnements habituels et questions plus liées à son secret. Des passages au passé nous montrent aussi les différentes étapes de la transformation d’Andrew en Amanda et la manière dont sa famille a vécu cette différence. Celle dont j’ai toujours rêvé aborde avec justesse la question du transgenre et de manière d’autant plus crédible que Meredith Russo est elle même une femme transgenre.

A propos de Meredith Russo

Meredith Russo a toujours habité dans le Tennessee, mais elle a réellement commencé à vivre sa vie seulement en 2013 et n’a plus jamais regardé en arrière. Celle dont j’ai toujours rêvé est son premier roman, en partie inspirée de ce qu’elle a vécu, et de son expérience en tant que transsexuel. A l’image de son héroïne, Meredith est une véritable geek, passionnée par les jeux vidéo et par Star Wars. Quand elle n’est pas en train d’écrire, elle poste des photos de chats ou de bébés sur Internet, lit de la littérature, débat avec des inconnus sur la justice sociale, et, bien-sûr, s’occupe de ses deux fantastiques enfants : Vivian et Darwin.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ca a l’air intéressant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *