A la belle étoile d’Eric Sanvoisin

Age : 9 – 12 ans

Éditeur : Le Muscadier : Rester vivant (2018)

80 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon 

Yaëlle a un grand frère handicapé, Pierrot. Un matin, elle lui propose de l’accompagner à l’école. Mais tout ne se passe pas comme prévu et lorsqu’on se moque de lui, le jeune homme perd tous ses moyens. Alors il fugue et s’égare dans la ville, où il rencontre la Dame, qui vit dans la rue et dans un château en carton.

En quelques mots :

Une histoire tendre et touchante sur  la relation qui unit un frère handicapé et sa petite soeur. Le récit, très court, permet de découvrir ce lien fort entre Yaëlle et Pierrot tandis qu’en toile de fond on découvre aussi le récit de la Dame, une ancienne maîtresse que la vie a broyé et qui vit à présent dans la rue.

Le texte est juste, sincère et sans angélisme. Une réalité brute, parfois brutale, qui montre bien le regard que porte les autres sur la différence ( sur les handicapés et SDF). Pierrot est un garçon qui nous touche et sa capacité à transformer, par son innocence, une dame qui vit dans la rue, en fée, nous émeut. On retient de cette lecture le fait qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences, aux clichés.

L’atout du texte : ce regard croisé, à trois voix, sur l’histoire : Yaëlle, Pierrot et la Dame. Ce choix donne au texte une plus grande ampleur, à la découverte d’émotions simples et naturelles du quotidien.

A propos d’Eric Sanvoisin

Eric Sanvoisin est tombé dans l’écriture quand il avait dix ans. Père de neuf enfants et de près de 70 livres – dont le plus connu est Le buveur d’encre -, il a exercé de nombreux métiers : instituteur, éducateur spécialisé, maquettiste, correcteur, lecteur… Il est aujourd’hui bibliothécaire en Bretagne, où il apprend aux jeunes lecteurs qui ne le savent pas encore que les livres sont leurs amis.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.