Aurielle et les super-héros de la littérature de Cindy Duhamel

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Compte d’auteur (2018)
100 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

 

Jeune collégienne auparavant brillante, Aurielle souffre désormais depuis quelques mois de n’être plus que la dernière de la classe, raillée par les autres.
Un jour, Aurielle fugue du collège, et après avoir causé un accident de la route, dont elle pense être sortie indemne, n’ose plus retourner chez elle. En réalité elle bascule dans un univers parallèle et fait la rencontre de plusieurs auteurs classiques de la littérature qui viendront l’aider à traverser ce moment difficile de son existence.

C’est Cindy Duhamel qui m’a contactée pour me parler de son roman Aurielle et les super-héros de la littérature. D’ordinaire je ne suis pas très friande de ce genre de sollicitations mais le sujet de ce roman a su m’interpeller car il traite du deuil et de littérature.

Ainsi le lecteur fait la connaissance d’Aurielle une jeune collégienne. Elle vit une période troublée depuis le décès de sa mère. Son moral tout comme ses notes s’en ressentent et la jeune fille, auparavant brillante, accumule les mauvais résultats, le tout sous les commentaires moqueurs de ses camarades de classe. Un jour, Aurielle craque. Elle fuit le collège, manque de se faire renverser et décide de fuguer. Tandis qu’elle arpente les rues de Compiègne, l’adolescente croisera alors différents auteurs de la littérature qui par leurs interventions et échanges avec Aurielle viendront apporter un peu de soutien à l’adolescente et la ramèneront lentement vers le chemin du retour à la maison.

A travers le parcours de cette héroïne touchante qui traverse une période difficile, Cindy Duhamel conduit Aurielle à faire son deuil par un biais original. J’ai adoré le principe de rencontres avec des auteurs de littérature qui la croisent au fil de ses déambulations dans Compiègne et vont par leurs échanges l’aider à traverser cette période difficile mais aussi à mettre des mots sur ce qu’elle ressent. Ces rencontres sont souvent amusantes car riches en anecdotes et elles permettent aussi de découvrir autrement les grands classiques.

La lecture est facile et très fluide. Elle est aussi ludique puisqu’elle fait écho au cours de français du collège et on sent d’ailleurs la patte du professeur de lettres (c’est en effet le métier de Cindy Duhamel) derrière l’idée de ce roman et certaines explications. Mais le fait que les auteurs prennent vie et que les concepts soient au cœur de cette étape de la vie d’Aurielle fait aussi toute la différence !

Si mon ressenti par rapport à Aurielle et les super-héros de la littérature est globalement bon, j’ai tout de même eu le sentiment que l’auteur était trop rapide dans son traitement. J’aurais aimé que l’histoire ait un peu plus d’étoffe, que les rencontres avec chaque auteur durent plus longtemps pour qu’on en apprenne davantage sur eux, un peu comme les romans Le Démon des maths d’Hans Magnus Enzensberger ou Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder, car l’histoire avait ce potentiel.

En quelques mots :

A travers le parcours de cette héroïne touchante qui traverse une période difficile, Cindy Duhamel conduit Aurielle à faire son deuil par un biais original. On adhère totalement au concept des rencontres avec les auteurs de la littérature classique qui viennent apporter du soutien à Aurielle au fil de sa déambulation dans Compiègne pour l’aider à surmonter cette épreuve. C’est souvent très amusant et on aborde les auteurs au programme de français sous une forme très ludique.
Je regrette juste que l’auteure ne soit pas allée davantage au bout de son idée, qu’elle n’ait pas plus approfondi ses rencontres avec chaque auteur ou chaque concept littéraire pour se hisser dans la continuité de romans comme Le Démon des maths d’Hans Magnus Enzensberger ou Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder, car l’idée et le potentiel étaient là.

A propos de Cindy Duhamel

Cindy Duhamel a étudié à la Sorbonne à Paris 4. Elle est professeur de français à Compiègne.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.