Assassin’s creed : le roman du film de Christie Golden

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Milady (2017)
390 pages

Note :

Acheter en ligne :

amazon

blanc

Callum Fynch est un détenu condamné à mort. Mais le jour de son exécution, il est sauvé par une puissante entreprise qui cherche à perfectionner l’humanité en éradiquant toute forme de violence. Réveillé par le docteur Sofia Rikkin, Callum découvre qu’il est le dernier descendant d’un Assassin espagnol : Aguilar. Grâce à l’Animus, une machine capable de lui faire revivre le passé de son ancêtre, Callum devient Aguilar et plonge en 1491 à la recherche d’un artefact puissant au coeur des ambitions de ses sauveurs qui ne sont pas moins que les ennemis de toujours des Assassins : l’Ordre des Templiers…

Assassin’s Creed c’est d’abord une série de jeux vidéos très populaire qui mélange habilement action, aventure et Histoire. J’ai joué à certains d’entre eux et j’avoue que l’univers est très vite prenant tout comme chacun des destins que l’on découvre dans chaque nouvel opus. Tous les scénarios des jeux vidéos ont été adaptés en romans mais je n’en ai lu aucun. Le 21 décembre 2016, un film est sorti avec une histoire inédite dans laquelle le spectateur découvrait donc le destin de Callum Fynch et de son ancêtre espagnol Aguilar. Ces deux Assassins sont confrontés au puissant Ordre des Templiers, ennemi de toujours dans Assassin’s Creed. Le roman de Christie Golden est une novélisation du film et je lis très rarement ce type d’ouvrages. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et craignais aussi que la qualité littéraire de l’histoire ne soit pas vraiment convaincante. Finalement, le résultat est plutôt bon.

Côté histoire, ceux qui ont vu le film ne seront pas surpris d’en retrouver évidemment la trame. Mais Christie Golden prend aussi soin de nous plonger dans les lieux, les ambiances et les pensées de ses personnages pour donner à son roman plus de profondeur et transcrire de manière littéraire ce que l’on voit à l’écran grâce au jeu des acteurs et aux décors. L’écriture, dans son ensemble, est très cinématographique et on s’immerge rapidement dans l’univers. Le tout est très rythmé avec de nombreuses scènes de combats. Globalement j’ai eu le sentiment tout au long de ma lecture de retrouver l’ambiance des jeux vidéos Assassin’s Creed ce qui est plutôt bon signe.

La lecture est prenante et l’écriture nous entraîne  vite dans la dynamique du récit en alternant les passages où Callum tient le rôle principal et où il cède la place à Aguilar. Une grande partie de l’histoire se déroule néanmoins au présent (à l’inverse des jeux vidéos) avec quelques incursions dans l’Andalousie de 1491. Cela permet d’en savoir plus sur l’Animus, son fonctionnement mais aussi de découvrir les enjeux de la guerre qui oppose l’Ordre des Templiers et la Confrérie des Assassins. C’est à mon avis une lecture qui séduira surtout ceux qui sont déjà familier des jeux vidéos car Christie Golden ne donne pas beaucoup d’explications et l’univers demande au lecteur de savoir un peu de quoi il est question pour bien comprendre tous les tenants et aboutissements de cette histoire.

En quelques mots :

Novélisation du film Assassin’s Creed, lui même inscrit dans la continuité des jeux vidéos du même nom, ce roman de Christie Golden séduira surtout ceux qui sont familiers de l’univers. On y suit le destin de Callum Fynch, un condamné à mort qui est sauvé par l’Ordre des Templiers pour aller localiser dans l’Andalousie de 1491, le lieu de l’artefact tant convoité par l’organisation…
L’histoire est rythmée et l’écriture très cinématographique de Christie Golden nous plonge vite dans l’ambiance. On se laisse entraîner par les différentes péripéties et la lecture est plaisante et intéressante. Ayant joué aux jeux vidéos j’ai eu plaisir à retrouver sous un format différent l’univers Assassin’s Creed.

A propos de Christie Golden

Christie Golden, née le 21 novembre 1963 en Géorgie, est une romancière américaine. Elle est connue pour avoir publié plusieurs ouvrages dans l’univers de Starcraft, de Warcraft et de Star wars.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *