Annie Sullivan et Helen Keller de Joseph Lambert

annie-sullivan-helen-kellerAge : 15 ans et +
Éditeur :  ça et là / Cambourakis éditions (2013)
200 pages

Note : [usr 5]

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Née en 1880 dans l’Alabama, Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois. Elle devient alors incapable de communiquer avec son entourage. A l’âge de six ans ses parents engagent Annie Sullivan comme gouvernante. Annie Sullivan, alors âgée de 20 ans, vient de finir ses études à l’Institut pour aveugles Perkins. Elle-même mal voyante, elle a appris à enseigner la langue des signes dans cette institution précurseur. Elle va prendre en charge l’éducation de Helen Keller, et au fil des mois elle va réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais à lui apprendre le langage des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amie à vie.

La vie d’Helen Keller, je l’ai découverte il y a plus de quinze ans en lisant un roman sur elle : L’Histoire d’Helen Keller de Lorena-A Hickok. C’est un roman qui m’avait marquée notamment parce que j’étais impressionnée par l’histoire de cette enfant puis femme, sourde, aveugle et muette qui malgré ces lourds handicaps avait réussi à vivre une vie incroyable. Lorsque j’ai vu cette bande-dessinée de Joseph Lambert, je n’ai pas résisté à sa lecture pour (re)découvrir l’histoire d’Helen Keller et son lien fort avec Annie Sullivan, la gouvernante qui a permis de faire d’Helen Keller, la femme qu’on connaît aujourd’hui dans l’histoire des Etats-Unis du XIXè-XXè siècle.
Joseph Lambert nous conte avec délicatesse et admiration cette rencontre entre Annie et Hélen. Le dessin de Joseph Lambert, nous transporte avec justesse dans la tête de la petite Helen Keller, avec des tâches de couleurs, des formes floues, qui matérialisent bien le monde tel qu’Helen doit le percevoir. En regard, il y a aussi des planches aux contours plus précis, plus détaillés, lorsque le point de vue sur l’histoire qui se noue sous nos yeux change. Cette bande-dessinée est ainsi autant une histoire sur Helen Keller que sur Annie Sullivan. D’ailleurs Joseph Lambert insiste plus encore sur la personnalité, la vie d’Annie Sullivan, ses relations avec Helen et les parents très conservateurs de la jeune enfant. Annie Sullivan est pour moi le personnage central de cette bande-dessinée, et c’est à elle que Joseph Lambert rend hommage dans son album car elle a accomplit un travail impressionnant.
L’histoire d’Annie Sullivan et Helen Keller est très belle, magnifiquement racontée et imagée. Joseph Lambert montre les progrès d’Helen au fil des pages et l’histoire s’achève finalement bien trop vite pour le lecteur, transporté et admiratif de cet incroyable parcours d’Annie Sullivan et Helen Keller.

Extraits :

annie-sullivan-helen-keller-2annie-sullivan-helen-keller-1

A propos de Joseph Lambert

Joseph Lambert est né au Kansas en 1984. Il est diplômé du Center for Cartoon Studies et est l’auteur de Je vais te mordre (Ignatz Award 2011) publié en France en 2012 par Alter Comics et il a participé à de nombreuses anthologies, comme Mome, The Best America Comics, Hey !, Nobrow ou Strupburger.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Je me permet de vous conseiller le film « Miracle en Alabama » avec Anne Bancroft et Patty Duke qui retrace cette histoire vraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.